Trois écoles de management misent sur le codéveloppement

Dans un communiqué, l'ESC de Rennes, la Montpellier Business School et l'EM Strasbourg annoncent leur projet de codéveloppement. Leur objectif est de donner plus de valeur à leur cursus et de favoriser l'insertion professionnelle de leurs étudiants.

Nouvelle union de trois écoles de commerce !

C’est officiel ! la Montpellier business School, l’ESC Rennes School of Business et l’EM Strasbourg Business School ont présenté cette semaine leur association basée sur un modèle de codéveloppement. 

Dans le monde de l’enseignement supérieur, il n’est pas rare de rencontrer des associations entre établissements publics et privés, écoles supérieures et universités pour améliorer son offre de formation et être plus fort sur la scène internationale. Trois écoles de management de Montpellier, Rennes et Strasbourg s’associent à leur tour pour « apporter de la valeur aux étudiants en jouant la complémentarité académique et géographique ». L’objectif affiché de ce partenariat est de favoriser l’insertion professionnelle des jeunes diplômés et de mettre plus de ressources académiques à leur disposition. Si elles partagent des valeurs communes, les écoles souhaitent néanmoins conserver leur autonomie et leur positionnement dans les classements à l’international.

Trois nouveautés à la rentrée

Dans un communiqué du 16 septembre 2014, les trois établissements exposent leur projet de codéveloppement illustré par trois nouveautés. Elles ont tout d’abord annoncé l’inscription commune aux épreuves écrites du concours d’entrée (BCE) pour les élèves issus de prépa CGPE. Le coût d’inscription, à hauteur de 130 €, sera désormais le même pour les trois établissements. Des passerelles pédagogiques vont également être mises en place entre les formations. L’objectif est de faire bénéficier les étudiants d’un plus grand choix de spécialisations lors de la dernière année du programme master Grande École. Les responsables des académies comptent enfin organiser des rencontres afin d’imaginer des actions communes.

Les directeurs des établissements ont eu chacun un mot enthousiaste et encourageant pour commenter leur association. Olivier Aptel de l’ESC Rennes School of Business résume à sa manière les l’entreprise commune en rappelant que : « nous réalisons depuis longtemps ce type de partenariat avec des centaines d’universités dans le monde. L’approche collaborative est un puissant levier d’élargissement de l’offre académique y compris entre les Grandes Écoles françaises ». Isabelle Barth de l’EM Strasbourg souligne quant à elle la volonté de « créer de la valeur pour nos étudiants et de les accompagner davantage dans leur projet professionnel ». Le directeur général de la Montpellier Business School, Didier Jourdan, parle quant à lui de diversifier les sources d’apprentissage pour densifier l’employabilité des futurs diplômés en management.

Trouvez la bonne école en fonction de votre profil

Retour en haut de page