Nouvelle aide pour les bacheliers !

Autre mesure du Plan étudiants supposé réformer en profondeur l’enseignement supérieur français, l’aide à la mobilité assiste les étudiants ayant choisi de suivre des études loin de chez eux. Cette aide ne concerne que peu de bacheliers, environ 10 000 à la rentrée prochaine selon Frédérique Vidal, et doit faire l'objet d'une demande auprès du recteur.

Après avoir reçu leurs résultats du bac, de nombreux étudiants sont encore en attente de leur proposition d’admission sur Parcoursup. Si certains sont fixés et n’ont reçu aucune proposition positive, ils peuvent soumettre une demande d’aide à la mobilité auprès de leur académie d’origine sous réserve du respect de quelques conditions.

Qui est concerné par cette aide ?

L’objectif premier de cette aide est de fournir un soutien financier aux étudiants n’ayant pas les moyens matériels pour envisager une mobilité géographique. Les modalités d’attribution de cette aide concernent les jeunes bacheliers ayant participé à la procédure d’admission à l’enseignement supérieur Parcoursup.

Ceux n’ayant pas reçu de proposition d’admission lors de la phase principale ou complémentaire de la plateforme d’orientation peuvent bénéficier de cette aide financière, à condition de respecter quelques autres critères.
Ils doivent notamment avoir fait l’effort de saisir la commission académique d’accès à l’enseignement supérieur puis d’avoir accepté une proposition de mobilité faite par le recteur de leur académie d’origine.

Les demandes doivent être faites auprès du recteur qui les transmet au centre régional des œuvres universitaires et scolaires (Crous). Ce dernier informe les étudiants qu’ils peuvent faire une demande d’aide à la mobilité. Une fois les candidatures examinées, il est alors décidé d’attribuer, ou non l’aide.

Si vous n’êtes pas concerné

Trouvez votre formation hors Parcoursup

Quel montant pour les étudiants mobiles ?

Financé par le Crous, le montant de l’aide à la mobilité est compris entre 200 et 1000 euros et est versé en une seule fois, au début de l’année universitaire. Il est décidé lors de la commission d’attribution par le directeur général du Crous qui rend ensuite son verdict au recteur ainsi qu’aux étudiants ayant fait la demande.

L’aide est finalement accordée lorsque l’étudiant est inscrit dans l’établissement d’étude visé. À noter qu’il n'est pas possible de faire recours à la décision de la commission, que ce soit auprès du ministère de l’Enseignement supérieur ou du recteur.

Bonne nouvelle, l’aide à la mobilité est cumulable avec d’autres aides telles que les bourses sur critères sociaux, une allocation annuelle, une aide ponctuelle, une aide à la mobilité internationale ainsi qu’une bourse au mérite. L’aide peut notamment aider les étudiants à voyager durant leur cursus. 

Valentin Agbo Aclozo