Thierry Mandon annonce de nouvelles mesures pour moderniser la fac

Thierry Mandon, le secrétaire d’État à l’Enseignement supérieur a dévoilé dans une interview du Parisien, le jeudi 28 avril, cinquante mesure destinées à moderniser et simplifier la vie universitaire.

Thierry Mandon / © France 24

Jeudi 28 avril, Thierry Mandon, secrétaire d’État à l’Enseignement supérieur et à la Recherche, a annoncé dans une interview du Parisien que plusieurs mesures entreraient en application des la rentrée 2016 afin de moderniser le milieu universitaire et de rendre la vie plus facile pour les étudiants. Quelles sont les mesures importantes à connaître ? Zoom sur ce qui va changer dans votre fac dès l’année prochaine.

Plus de numérisation pour beaucoup moins de soucis !

Thierry s’en va-t-en guerre contre la « bureaucratie inutile », et compte bien prendre le problème les démarches administratives à bras le corps via ces mesures. Fini de courir après des milliers de justificatifs afin de constituer un dossier ! Une « identité numérique de l’étudiant » sera bientôt créée sous le contrôle de la CNIL, afin que l’administration puisse accéder directement en ligne à certains documents tels que « l’attestation CAF ou la déclaration de revenu des parents ». Si la France est à la traîne dans ce domaine, puisque la Belgique, l’Angleterreet les Pays-Bas ont déjà mis en place ce système depuis un certain temps, le secrétaire d’État à l’Enseignement supérieur est optimiste et pense que la France rattrapera rapidement son retard.  

Améliorer le système d’orientation : un objectif primordial

En parlant de numérique, le logiciel APB (Admission Postbac) subira de nouvelles simplifications, notamment « en améliorant encore l’information sur les débouchés », mais aussi en privilégiant un système permettant aux jeunes de mieux s’orienter. En effet, des « questionnaires d’autoévaluation en ligne » seront disponibles sur la plateforme pour aider les candidats APB à sélectionner leurs vœux selon ce qui leur correspond le mieux. Pour Thierry Mandon, « nous n’en avons pas fini : les efforts en matière d’orientation doivent être encore plus importants que ce qu’ils sont aujourd’hui ». Pour lui, l’orientation devrait être une « quasi-matière » car les jeunes ne doivent pas se retrouver « mal aiguillé(s) » pour finir « avec (leur) serpette dans la jungle ». Ce n’est pas à Diplomeo, site entièrement dédié à l’orientation, qu’on affirmera le contraire !

Mais encore... ?

D’autres mesures importantes vont permettre d’alléger la vie étudiante et d’améliorer l’insertion professionnelle. Par exemple le nombre de tampons et signatures nécessaire pour une convention de stage passera de cinq à trois. Un statut d’étudiant-entrepreneur est également prévu pour ceux qui souhaitent créer leur entreprise à la sortie de leurs études. Des mesures sont également prévues pour les chercheurs comme par exemple l’allégement des procédures d’appel à projets.

Ces mesures signent-elles la fin de l’enfer administratif à l’université, et de ces heures passées à courir après le fameux « laissez-passer A38 ! » ? L’avenir nous le dira...

Retour en haut de page