Toutes les qualités à adopter pour être Webdesigner

Le designer d'interfaces web doit savoir allier création la méthode. Ce graphiste doit aussi développer un sens esthétique tout en conservant une rigueur technique. Le webdesigner doit aussi se conformer aux choix d'un client. Comment peut-il alors alli

Les qualité d'un webdesigner

Le métier de Webdesigner est en plein essor. Aujourd’hui, c’est le métier qui a l'évolution la plus rapide parmi toutes les autres secteurs du net. Concilier les domaines du design et de l’informatique n’est pas une chose aisée. Pour cela, le webdesigner se doit de maîtriser un certain nombre de connaissances et de pratiques. Par la suite, s’il souhaite se démarquer des autres webdesigners, il devrat acquérir d’autres techniques et un sens esthétique plus développé. 

Des connaissances solides dans l’informatique 

Pour mettre toutes les chances de son côté et décrocher un emploi de qualité dans son domaine, le webdesigner doit posséder une large palette de connaissances. Afin d'être indépendant de personnes qualifiées dans le développement web, le webdesigner doit comprendre les langages du web et certaines formes de codage. Ces connaissances de base sont nécessaires pour qu’il puisse mener son travail à bien. 
Voici quelques exemples de format de langage de base à connaître : 

  • HTML (Hypertext Markup Language) est un format de données qui permet de représenter les pages web sur l’internet. C’est un langage de balisage permettant de rédiger de l’hypertexte (des contenus avec des liens entrent eux). Pour en savoir plus
  • CSS (Cascading Style Sheets) est lui aussi langage informatique, mais celui-ci décrit la présentation des documents HTML. Il se focalise davantage sur la conciliation entre l’apparence et le contenu pur du site, c’est-à-dire son ergonomie. Plus d'éléments d'information ici 
  • PHP (Hypertext Preprocessor) est un langage de programmation libre d’accès qui est principalement utilisé pour réaliser des pages Web dynamiques via un serveur HTTP (là où sont concentrées les pages du web).Plus d'information ici

Travailler avec cohérence

Pour que le travail du webdesigner soit fluide et soit ergonomique, il faut que celui-ci préserve une certaine cohérence entre ces différentes tâches. 

Tous les sites présents sur l’internet possèdent des chartes graphiques (ou cahier des normes graphiques) qui contiennent l’ensemble des règles fondamentales pour l’utilisation des signes graphiques. Ces éléments constituent l’identité graphique, soit d’une entreprise soit d’une organisation. Il faut absolument que le webdesigner respecte cette charte.
Le but étant de conserver une cohérence graphique et esthétique dans toutes les réalisations des différentes pages web. 

Le graphiste doit savoir gérer un projet du début à la fin tout conservant cette cohérence. Il doit savoir aussi comment le commercialiser.

Développer un sens esthétique

En plus d’être méthodique, le webdesigner doit rendre ses contenus agréables à regarder et les embellir. Pour cela, il a à sa disposition des outils de plus en plus perfectionnés et subtils dans le dessin et dans l’animation pour esthétiser ses pages web.

  • JavaScript est un langage informatique dit « de programmation de scripts ». Ce langage possède une syntaxe de haut niveau et est utilisé sur les pages web interactives. Il permet, entre autres, de réaliser des services dynamiques, à des fins cosmétiques ou ergonomiques.
  • Flash est un outil de programmation qui est utilisé pour les applications web, les jeux et les vidéos. Ce logiciel permet aux webdesigners d’incorporer des animations audio et vidéo dans leurs contenus. L’idée étant d’apporter différents effets et une dynamique sur les sites web.
  • Photoshop, Illustrator, Dreamweaver sont d’autres exemples de logiciel permettant d’apporter des éléments visuels et esthétiques aux contenus des pages web d’un site. 

Optimiser son travail

L’une des nombreuses qualités que peut acquérir le webdesigner concerne l’ensemble des techniques qui favorise la compréhension et l’optimisation du référencement des contenus se trouvant sur les pages d’un site web. C’est ce qu’on appelle aujourd’hui le SEO (en anglais : Search Engine Optimization).
Il s’agit alors de rapporter un maximum d’informations sur les contenus pour réaliser leur indexation dans les moteurs de recherche et ainsi, leur garantir un meilleur positionnement.

Posséder un 6e sens du design

Afin de concilier au mieux la partie développement et la partie graphique d’un site, le webdesigner doit sentir une forme d’intuition dans son travail. Il faut que la conciliation entre les éléments esthétiques et le langage informatique formel s’assemble de manière automatique et harmonieuse. 
Le but étant de rendre fonctionnel un site web tout en rendant attrayantes les différentes pages

Formation de webdesigner

Pour accéder au métier de webdesigner il faut passer par une des nombreuses formations disponible dans ce domaine. Le webdesigner est généralement titulaire d'un diplôme artistique de niveau bac+3 ou bac+5, délivré par une école d'art ou une école spécialisée.
Mais il peut aussi posséder un diplôme bac+2, comme un BTS ou un DUT dans le design graphique

Retrouvez toutes les information concernant les formations pour devenir webdesigners ici

Trouvez la bonne école en fonction de votre profil

Retour en haut de page