L'environnement s'engage pour le service civique

Pour lutter contre le chômage chez les jeunes, le gouvernement compte sur le service civique. Si le président François Hollande espère accueillir « 150 000 ou 160 000 jeunes » dans cette initiative, pour l’année 2015, le budget permettra à 45 000 candidat

service civique

Pour lutter contre le chômage chez les jeunes, le gouvernement compte sur le service civique. Si le président François Hollande espère accueillir « 150 000 ou 160 000 jeunes » dans cette initiative, pour l’année 2015, le budget permettra à 45 000 candidats d’en profiter. Ségolène Royal a d’ores et déjà annoncé 5 000 places pour eux dans le secteur de l’environnement.

L’écologie joue le jeu

Et si le service civique permettait de lutter efficacement contre le chômage des jeunes ? C’est ce qu’espère le gouvernement qui le prouve en attaquant fort en ce début d’année. Le ministère de l’écologie a annoncé le lancement de 5 000 missions destinées à tout jeune volontaire qui en fera la demande. Ségolène Royal a dévoilé la création sur deux ans de 15 000 places, un « grand programme national » présenté cette semaine à l’Agence du Service civique.

Parmi les secteurs couverts, la transition énergétique, le climat (qui sera en lien avec la conférence de Paris climat 2015) et la préservation de la biodiversité et des paysages. C’est la Fondation Agir contre l’Exclusion (Face) qui permet la création des 5 000 premières missions.

Une vraie solution ?

Le service civique a été créé en 2010 et permet à de jeunes volontaires âgés de 16 à 25 ans de s’engager pendant plusieurs mois dans des missions d’intérêt général. Celles-ci peuvent avoir lieu au sein d’associations, d’établissements publics et de collectivités. Ils bénéficient alors d’une indemnité mensuelle de 573 € entièrement prise en charge par l’Etat.

Si l’idée semble louable, certaines voix s’élèvent pour dénoncer les méthodes du gouvernement qui chercheraient simplement à réduire les chiffres du chômage en sortant ces jeunes des statistiques. Il faudra attendre plusieurs mois avant de tirer des conclusions. 

Retour en haut de page