Le match des études supérieures : France VS Malte

Chaque semaine, Diplomeo vous dresse un comparatif aux couleurs internationales : les différences entre étudier en France et dans un autre pays. Aujourd'hui, nous nous intéressons à Malte, cet archipel méditerranéen regorgeant de trésors insoupçonnés. Voici pour vous des éléments relatifs à l'enseignement supérieur sur cette île : alors, y être étudiant, ça donne quoi ?

Crédit Diplomeo

En cette période estivale, il y a fort à parier que Malte ne soit pas la destination que vous ayez entendue le plus souvent dans les plans de vacances de votre entourage. Et pourtant, de ses lagons d’eau cristalline à l’architecture époustouflante de ses villes fortifiées, l’archipel maltais a beaucoup a offrir à qui s’y aventure. Pourquoi donc ne pas partir y faire ses études ? On vous donne toutes les informations nécessaires pour savoir si vous êtes fait pour une expérience scolaire à Malte.

Malte en bref

Comme évoqué précédemment, la République de Malte est un État insulaire situé au milieu de la mer Méditerranée, en Europe. Au Nord, la Sicile, à l’Ouest, la Tunisie, au Sud, la Libye, et à l’Est, la Grèce. Malte fait partie de l’Union Européenne depuis 2004 : sa devise est l’euro, depuis 2008.

Son territoire se compose d’un archipel de huit îles, pour une superficie totale de 316 km², bien loin des 643 801 km² français ! Pour ce qui est de la population, on dénombre 440 433 habitants à Malte contre 67 795 000 en France. Inutile donc de préciser que les deux pays ne jouent pas tout à fait dans la même catégorie.

La situation géographique de l’archipel maltais en fait un territoire multiculturel, influencé par ses nombreux voisins ainsi que tous les pays qui l’on occupé. Ainsi, Malte n’a pas une, mais deux langues officielles, le maltais — un savant mélange d’arabe, de langues romanes et d’anglais — et l’anglais. Par ailleurs, 35 % de la population parle l’italien, qui a été la langue officielle de l’île jusqu’en 1934.

Les trois îles principales de l’archipel sont celle de Malte, avec la capitale La Valette, celle de Gozo et celle de Comino. On y trouve des paysages remarquables tels que la grotte « Tal Mixta » qui offre un point de vue saisissant sur la baie de Ramla, en contrebas.

Concernant les conditions clialmtiques, vous retrouverez à Malte un climat typiquement méditerranéen, avec des hivers doux et humides et des étés plutôt chauds et secs. Pour les températures, vous devrez compter en moyenne 15 °C en hiver et 30 °C en été à La Valette, contre 9 °C et 25 °C à Paris.

Comment aller étudier à Malte ?

Si vous êtes citoyen de l’Union Européenne, vous n’aurez pas besoin de visa pour aller à Malte : un passeport en cours de validité vous suffira. En revanche, partir étudier dans l’archipel suppose que vous y restiez pour une longue durée. Si vous comptez rester plus de trois mois sur place, vous devrez demander un titre de séjour. Pour l’obtenir, vous devrez constituer un dossier à remettre aux autorités du pays, avec plusieurs pièces justificatives obligatoires :

  • Un formulaire de demande d’obtention du visa
  • Une lettre d’inscription dans un établissement de l’enseignement supérieur maltais
  • Une preuve que vous êtes en mesure de vous prendre en charge financièrement
  • Une assurance maladie

Une fois obtenu, sachez que ce titre de séjour est valable cinq ans.

Pour ce qui est de l’inscription à l’université, vous devrez vous renseigner auprès du bureau international de l’établissement, qui vous donnera toutes les indications pratiques à suivre. Si vous partez par le biais du programme Erasmus, votre établissement en France et celui qui vous accueillera à Malte sauront vous donner toutes les informations propres à votre arrivée et votre expérience à l’étranger. Évidemment, vous devrez être titulaire du baccalauréat pour pouvoir postuler dans une formation de l’enseignement supérieur à Malte !

Présentation de l’enseignement supérieur maltais

Si vous souhaitez partir étudier à Malte, ne vous fiez pas à l’étroitesse du pays ou le petit nombre d’habitants : les possibilités y sont nombreuses, et chacun pourra sans nul doute y trouver son compte.

Modalités à connaître

À Malte, l’enseignement sera dispensé en anglais. Il est donc indispensable que vous ayez un excellent niveau dans cette langue, de préférence attestée par un certificat type TOEFL.

Concernant les frais de scolarité, sachez que certaines formations sont gratuites pour les étudiants maltais, mais aussi pour les ressortissants de l’Union Européenne. Cependant, ce n’est pas le cas pour tous les parcours et vous devrez régler une somme variable selon chacun d’entre eux : les frais d’inscription peuvent aller d’environ 250 € à plus de 1000 €. Il est donc conseillé de se renseigner directement auprès de l’établissement à Malte pour connaître le prix précis du diplôme que vous voulez préparer.

Pour ce qui est des moyens de financement et des aides diverses dont vous pourrez bénéficier, malheureusement, l’université de Malte n’offre aucune bourse aux étudiants. Votre seul recours sera donc la bourse de mobilité par Erasmus, dont vous devrez faire la demande.

Autre chose à savoir, les cours à Malte vous seront proposés à temps plein ou à temps partiel : un facteur qui joue également sur le tarif appliqué aux études.

L’université

L’université, oui, car il n’y en a qu’une seule publique à Malte ! Elle est considérée comme étant la plus haute institution d’enseignement de l’archipel, et propose des formations diplômantes réputées et de haut niveau.

L’université de Malte compte quelque 11 000 étudiants, dont 650 environ viennent de l’étranger, de 77 pays d’origine différents. Elle est implantée sur deux campus, l’un dans la ville de Msida, à côté de la capitale, La Valette, et l’autre sur l’île de Gozo.

Si vous venez y étudier, sachez que vous n’aurez que l’embarras du choix concernant les formations disponibles. En effet, l’université de Malte se compose de 13 facultés dans les domaines suivants :

  • L’art
  • Le droit
  • L’économie/management/comptabilité
  • L’éducation
  • La théologie
  • L’architecture/construction
  • L’ingénierie
  • La technologie de l’information et de la communication
  • La chirurgie dentaire
  • La médecine/chirurgie
  • Les sciences de la santé
  • Les médias
  • Les sciences

Les grandes écoles spécialisées

Outre l’université de Malte, l’archipel propose aux étudiants d’autres cursus dans des établissements privés de l’enseignement supérieur. En voici quelques exemples parmi de nombreux autres :

  • Le Malta College of Arts, Science and Technology propose des parcours d’excellence dans ces trois domaines (business, sport, médias, design, santé…)
  • L’Institute of Tourism Studies de Malte délivre des diplômes autour du tourisme, du voyage et du service à la personne (arts culinaires, événementiel, management…)
  • Le STC Higher Education, un des principaux instituts de commerce et d’informatique dans l’archipel
  • Vous retrouverez aussi de nombreux instituts consacrés à l’étude des langues étrangères et notamment de l’anglais. Ainsi, Malte est une excellente alternative à qui veut parfaire son niveau en anglais en étant dans un environnement idéal.

Quels diplômes allez-vous préparer ?

À Malte, vous allez préparer des diplômes qui restent relativement similaires à ceux en France :

  • Le bachelor, qui se prépare en trois ou cinq ans selon la filière étudiée
  • Le master, qui dure un ou deux ans
  • Le doctor's degree qui correspond à une formation de niveau plus élevé et axé vers la recherche, avec notamment la préparation d’une thèse.

Le coût de la vie à Malte

Voici plusieurs informations indispensables qui pourront vous aider à vous projeter financièrement dans une vie étudiante dans l’archipel maltais.

Pour ce qui est du logement, habiter à Malte vous coûtera moins cher qu’en France. En effet, un appartement en colocation à La Valette vous reviendra à 300/400 € par mois environ, et pour un logement entier, il faudra compter environ 500 € par mois. À Paris, la donne n’est pas la même puisque vous devrez compter plutôt entre 700 et 800 € pour avoir un studio.

Autres chiffres intéressants à connaître pour prévoir votre budget à Malte, les transports en commun, pour lesquels vous devrez prévoir environ 30 € par mois. On se rapproche cette fois des tarifs appliqués dans la capitale de la France, puisque l’abonnement pour les étudiants coûte 35 € par mois.

Enfin, pour ce qui est des loisirs, sachez que par exemple, une pinte de bière à La Valette vous reviendra à 3 € en moyenne, tandis qu’elle sera souvent aux alentours de 7 € à Paris.

Amandine Martinet