5 conseils pour bien réussir en école de journalisme

Vous vous sentez l'âme d'un journaliste et vous voulez intégrer une école spécialisée ? Voici cinq conseils pour bien réussir en école de journalisme.

Journaux

On entre généralement dans ces établissements sur concours, alors il faudra sans doute appliquer ces conseils avant même votre arrivée à l’école pour mettre toutes les chances de votre côté pour réussir ces trois années d’études.

Découvrez la liste de toutes les formations pour devenir journaliste

Lire la presse

Il est évidemment inenvisageable de commencer des études de journalisme si vous n’avez pas la fibre littéraire ne serait-ce qu’un minimum. Ce conseil peut paraitre anodin, mais il reste très important. La plupart des journalistes sont sous perfusion d’informations à longueur de journée. Les professeurs n’auront de cesse de vous encourager à le faire. En plus d’être à jour sur l’actualité, vous apprendrez à améliorer votre plume. C’est évidemment un exercice qui va de pair avec l’écriture. Il n’est pas rare de voir des étudiants en journalisme créer leur propre magazine, site ou web-radio...

Être curieux

C’est sans doute la qualité première d’un journaliste. En école de journalisme, on va vous demander de trouver des sujets. Alors évidemment, chacun a ses sujets de prédilection, mais vous n’êtes pas à l’abri qu’on vous sorte de votre zone de confort. C’est pourquoi essayer de s’intéresser à tout, regarder ce que fait tel ou tel journaliste peut aider. De plus la culture générale est souvent un critère d’admission.

Ne pas se fermer de portes

Le journalisme est une profession où il faut aller de l’avant : ce n’est pas en attendant que les choses vont se faire. Être au téléphone pour avoir une interview, rencontrer quelqu’un ou juste avoir un témoignage fait partie du travail. On ne vous demandera pas d'harceler les gens, mais plutôt d’aller vers les personnes qui peuvent vous aider. Le cursus inclut des périodes de stage. Il faudra sans doute aborder la recherche de stage avec le même état d’esprit et ne se fermer aucune porte, d’autant plus que vous serez initiés à différents aspects du journalisme (télé, radio, presse écrite).

Être créatif, mais synthétique

Contrairement à ce que l’on peut penser, on va vous apprendre à aller à l’essentiel sans pour autant brider votre imagination. Bien au contraire, des nouvelles idées sont souvent les bienvenues. C’est le style qui doit être synthétique, car de longues et belles phrases vous conduiront davantage vers le hors sujet. La précision de votre vocabulaire aura son importance et vous allez souvent être obligé de couper vos écrits ou toute autre production, audio ou audiovisuelle.

Être déterminé

Dernier conseil, mais pas des moindres : être motivé ! Le journalisme est un métier qui se fait avec passion alors si on vous demande de travailler, il ne faut pas hésiter à s’y mettre. D’autant plus que depuis quelque temps, le milieu du journalisme est en pleine transformation avec la révolution numérique.

Vous aurez donc beaucoup plus à faire qu’écrire et faire attention à vos fautes d’orthographe ! 

Dirigez-vous vers une école de journaliste

Valentin Agbo Aclozo