Bilan d'orientation et coaching... la formule pour trouver ma voie ?

Le bilan d'orientation ou coaching d'orientation sont des outils précieux pour définir son orientation professionnelle. Mais quel est réellement leur intérêt ? Comment bien les choisir ?

L’orientation scolaire est une des problématiques les plus importantes des jeunes. Que l’on soit collégien, lycéen, ou étudiant dans l’enseignement supérieur, la pression vis-à-vis de la recherche de formations et, de surcroît, d’« avenir », est particulièrement intense.

À l’heure où beaucoup de jeunes et de parents reprochent aux conseillers d’orientation-psychologues d’apporter des informations sur les voies professionnelles envisageables sans aller plus loin dans le conseil, les coachs d’orientation scolaire et professionnelle se développent pas à pas pour, justement, explorer chaque individu pour l’aider à trouver le chemin le plus adapté à sa personnalité et ses dispositions.  

Qu’est-ce qu’un bilan d’orientation ?

Le conseil en orientation n’est pas un nouveau concept en France. Les conseillers d’orientation-psychologues sont depuis bien longtemps des professionnels phares des établissements de l’enseignement secondaire français, plus précisément des collèges et des lycées. Cependant, depuis peu, ces fonctionnaires de l’Éducation nationale voient de nouveaux professionnels investir le terrain du conseil en orientation : les coachs en orientation ! Ces derniers réalisent des coachings comprenant notamment des bilans en orientation scolaire.

À quoi ça sert ?

Les bilans d’orientation, comme leur nom l’indique, visent à permettre aux jeunes d’obtenir des réponses sur eux-mêmes, savoir où ils en sont pour avoir une idée d’où aller. Lorsque l’on a 14, 17, 20 ou 25 ans, il peut arriver de se sentir perdu, de ne pas être capable de cibler un parcours scolaire puis professionnel digne de son intérêt. C’est à ce moment de questionnement chez le jeune que le coach d’orientation intervient.

Le coaching en orientation ou bilan d’orientation n’est autre qu’un plan d’action défini par un coach pour permettre à chacun de choisir l’avenir qui lui permettra de s’épanouir et se réaliser professionnellement. Grâce à des entretiens et des tests précis, les individus pourront identifier leurs intérêts, leurs aptitudes et les voies professionnelles qui leur sont adaptées.   

Qui les propose ?

Les coachings d’orientation sont proposés par des organismes divers. La profession n’est pas réglementée et il est donc possible pour de nombreuses personnes de s’attribuer la casquette de « coach d’orientation ». Si des individus non diplômés peuvent donc proposer des formules de coaching, ce sont généralement des psychologues diplômés d’État à bac+5 qui exercent la profession de coach d’orientation. Ces derniers exercent soit en libéral, soit pour des organismes de coaching, des centres d’orientation, des entreprises ou des médias spécialisés dans l’éducation.

Il est important de vérifier quelles sont les personnes qui sont à l’origine des conseils en orientation personnelle et professionnelle pour s’assurer que l’accompagnement est réellement de qualité.

COP et coach d’orientation : quelles différences ? 

Le COP est le conseiller d’orientation-psychologue que vous pouvez rencontrer au sein des établissements scolaires. Ce professionnel est diplômé d’État et fonctionnaire de l’Éducation nationale. Le coach d’orientation, qui est souvent également diplômé d’État, exerce, lui, en libéral. La différence majeure entre un COP et un coach réside dans les moyens qui leur sont alloués pour pouvoir réaliser des bilans d’orientation, et du temps dont ils disposent.

Quand les COP doivent recevoir en entretien 600 élèves de collège et donc ont un emploi du temps très chargé, les coachs, eux, reçoivent sur rendez-vous. Le suivi est plus important aux côtés d’un coach d’orientation, qui va définir de réels objectifs avec la personne « coachée » pour l’amener d’un point A vers un point B. Le COP peut certes éclairer les jeunes, mais de façon plus succinte. 

Quelle est la durée d’un bilan ?

Le coaching d’orientation peut être réalisé sur une ou plusieurs séances. Vous pouvez trouver des coachings d’orientation de 30 minutes, comme d’une à quatre heures. La durée d’un coaching est tout à fait variable, d’autant plus que celui-ci peut être composé d’entretiens comme de tests en ligne, tests à réaliser chez soi...

Le bilan en orientation, c’est pour qui ?

On peut ressentir le besoin d’avoir recours à un coach d’orientation pour définir ses projets à de nombreux moments de sa vie, que ce soit, par exemple, lorsque la question de la filière se pose à l’issue de la troisième ou encore lorsque Parcoursup pointe le bout de son nez en dernière année de lycée. Le bilans peuvent tout à fait se réaliser à l’âge adulte dans le cadre d’une volonté de reconversion professionnelle

Les bilans d’orientation pour les collégiens

Si la question de l’orientation prend souvent de l’importance après la classe de troisième, certains choix sont parfois imposés à ce stade de la scolarité comme le choix du lycée. À 14 ans, on peut être à même de savoir si une chose nous intéresse plutôt qu’une autre (ou pas du tout, et ce n’est pas grave), mais on a souvent besoin d’un accompagnement pour soutenir ses affinités et reprendre confiance en soi.

S’il est compliqué de réaliser un réel bilan d’orientation à cet âge-ci, car les représentations du monde du travail sont limitées, le coaching d’orientation scolaire peut aider un jeune à choisir son orientation post-troisième, se décider entre une filière générale et une filière professionnelle, par exemple. Avant de demander à un jeune de se décider entre la filière pro et générale, le coach peut identifier les motivations, les centres d’intérêt et le style d’apprentissage qui lui convient le mieux.

Les bilans d’orientation pour les lycéens

Les années lycée représentent la période au cours de laquelle les choix d’orientation s’imposent. Série à choisir dès la première, vœux à formuler sur Parcoursup dès le mois de janvier en classe de terminale... Autant de choses sur lesquelles il est nécessaire de se positionner. L’offre de formations post-bac est si variée qu’il semble parfois impossible de réaliser une sélection, d’autant plus lorsque l’on a une connaissance des parcours de formation plutôt réduite en raison d’un manque d’information personnalisée.

Ce coaching peut se réaliser en classe de seconde, de première ou encore de terminale, selon les nécessités de chacun.

Faire un bilan d’orientation en seconde 

La classe de seconde est une classe « entre deux ». Ne comportant pas d’examen, elle permet de donner aux jeunes une année de réflexion sur la série ou la filière de l’année d’après. Un coaching en orientation scolaire peut avoir toute son utilité à ce moment de la vie d’un lycéen. Étant déjà dans le bain du lycée, le jeune en classe de seconde peut essayer de se projeter dans une filière plutôt qu’une autre au vu des matières qu’il a l’occasion d’aborder en cours. Le coach en orientation scolaire peut l’aider à cibler quel lycée lui permettra le plus de libérer ses talents, mais aussi d’engager une première réflexion quant à ses envies d’après-bac.

Faire un bilan d’orientation en première 

Une fois le choix de la série du baccalauréat réalisé, les lycéens doivent s’atteler au choix de l’orientation post-bac. Bien que ce choix peut être retardé à la classe de terminale, il est important à ce stade de prendre conscience de ses possibilités post-bac pour une meilleure réussite scolaire dans les matières correspondant à son projet professionnel. Le coach d’orientation peut aider le jeune à prendre conscience de sa personnalité, des attraits qui sont pour lui importants dans la vie. Dans un second temps, il pourra le conduire à découvrir différentes filières, identifier des métiers, des secteurs susceptibles de l’intéresser...

Faire un bilan d’orientation en terminale

La classe de terminale est déterminante dans l’orientation professionnelle des jeunes. C’est à ce stade que les choix pour l’enseignement supérieur se réalisent. Afin de ne pas se laisser aller à des conclusions hâtives comme « je suis bon en mathématiques, j’irai donc en école d’ingénieurs », les coachs d’orientation proposent d’accompagner les lycéens afin de les aider à faire un choix qui leur ressemble plus que « le bon choix ». En effet, nombreux sont les jeunes qui ne se laissent pas la chance de s’écouter et choisissent une voie socialement rassurante plutôt qu’adaptée à leurs envies et leurs besoins. Au cours d’un bilan d’orientation, les entretiens orientés vers les centres d’intérêt se mêlent aux informations concrètes sur les formations.

Les bilans d’orientation pour les étudiants

Qui a dit qu’un étudiant déjà engagé dans une formation avait trouvé sa voie ? Nombreux sont les jeunes qui décident de bifurquer vers une autre formation après un premier parcours dans l’enseignement supérieur ou même, de changer totalement de chemin. Certaines organisations des formations peuvent ne pas correspondre à ce que l’on avait imaginé ou à son propre rythme de travail. Par exemple, un étudiant en classe préparatoire peut se rendre compte que l’esprit « classe » ne lui correspond pas et qu’il préfèrerait opter pour plus d’autonomie.

Un autre pourrait se dire que l’université ne donne pas assez de cadre et souhaiterait avoir un accompagnement plus poussé. Mais au-delà de l’organisation des cours et du mode d’enseignement, ce sont les disciplines qui peuvent parfois être décevantes. La réorientation peut tout à fait légitimer l’intervention d’un coach d’orientation, tant elle peut être source d’inquiétude pour l’étudiant qui n’a pas été conquis par une formation et a besoin de savoir quel cursus lui correspond.

Les bilans d’orientation pour les adultes  

Non, l’orientation scolaire ne concerne pas uniquement les plus jeunes. Aujourd’hui, de nombreux adultes font le choix de reprendre leurs études pour acquérir de nouvelles compétences ou changer de métier. Quel métier ai-je envie de réaliser désormais ? De quoi ai-je toujours rêvé ? Changer de métier est une décision qui nécessite une certaine dose de courage et de motivation. Certaines personnes se rendent compte que la voie professionnelle qu’ils ont empruntée jusqu’alors n’est pas celle qui leur correspond et ont besoin de cibler leurs envies au même titre que des lycéens ou des étudiants.

Bien que tous les coachs en orientation ne proposent pas leurs services aux adultes, certains assurent un accompagnement tout aussi poussé aux professionnels, sans emploi, etc. Le format de coaching peut bien sûr différer de celui proposé aux plus jeunes, mais l’objectif reste le même : trouver une voie qui pourra rendre la personne plus épanouie au quotidien et l’amener vers une meilleure connaissance de soi. On pourra parler de bilan de compétences plus que de bilan d’orientation. 

Où réaliser son bilan d’orientation ?

Le coaching d’orientation est une formule innovante. Elle sort du cadre « entretien d’une heure avec un conseiller en orientation face à face dans un bureau ». Physique ou à distance, voici les différents types de coaching d’orientation.  

Les bilans d’orientation physiques

Un coaching d’orientation peut se réaliser lors d’un rendez-vous physique avec un coach. Certaines personnes peuvent être rassurées par le fait de rencontrer un conseiller. Les entretiens physiques peuvent durer une heure comme trois heures, tout dépend de la formule choisie.

Les points positifs des entretiens physiques sont la proximité, la réactivité que peut avoir le coach vis-à-vis des questions du « coaché » ainsi que le fait de sortir de son cadre habituel pour réfléchir autrement. Les entretiens physiques ne sont pas toujours individuels. Les jeunes comme les adultes peuvent venir accompagnés s’ils le désirent.Cependant, certains coachs préconiseront des entretiens individuels afin que la personne puisse s’exprimer librement sur ses envies sans être tentée d’être influencée par un parent, par exemple. 

Souvent, un premier bilan se fait avec les parents et le jeune, puis les parents partent et reviendront à la toute fin de l’accompagnement pour la synthèse. La présence des parents est corrélée avec l’âge du jeune.

Les bilans d’orientation par vidéo

Les entretiens vidéo peuvent s’avérer tout aussi efficaces que les entretiens physiques dans la mesure où le conseiller est présent et répond instantanément à la personne coachée. Le premier avantage de ce coaching à distance est l’aspect « pratique ». Depuis son canapé, via Skype, il est possible d’être accompagné avec autant de sérieux que dans un centre de coaching.

L’étudiant peut s’adresser à un coach sans avoir à se déplacer, le lycéen peut se connecter à sa séance de coaching même à l’internat. L’ambiance peut être détendue et les personnes coachées, moins stressées. À noter qu’il existe bon nombre de villes ne comptant pas un seul coach en orientation scolaire : les séances par vidéo s’avèrent être une alternative à ce manque de professionnels autour de soi.

Les bilans d’orientation par téléphone

Les personnes souhaitant bénéficier d’un coaching en orientation peuvent également prendre rendez-vous par téléphone. Ces entretiens peuvent être une solution très intéressante pour les individus plutôt introvertis ne souhaitant pas être stressés par le fait de se livrer à un professionnel en face à face. Les entretiens d’orientation par téléphone peuvent être pris rapidement et ne demandent aucune connexion internet, ce qui n’est pas le cas des entretiens par Skype. On peut toutefois leur reprocher le manque d’« humain ».

Comment choisir son bilan d’orientation ?

Comment sélectionner le coach qui correspond le mieux à ce que je recherche ? Quels sont les critères qui me semblent être les plus importants pour moi ? Voici des questions que l’on peut se poser lorsque l’on se met en mode « recherche d’un coaching ».

En fonction des formules 

Il existe autant de formules que de besoins ! Lorsque vous sollicitez un coach d’orientation, vous pouvez être au stade « zéro » de votre recherche, comme bien avancé dans votre projet. Ainsi, certaines formules proposent de faire un bilan global de vos attentes dans la vie tandis que d’autres se concentreront sur la formation la plus adaptée au projet professionnel que vous avez déjà défini. Les coachings en orientation scolaire ou professionnelle permettent également de fonctionner par étapes : un état des lieux de vos envies (bien que vous puissiez ne pas en avoir réellement ou croire que vous n’en avez pas), suivi de l’identification de vos compétences puis la définition de votre parcours.

En fonction du prix

Si certains bilans d’orientation sont gratuits (très peu en vérité), les prix peuvent grimper très rapidement pour des prestations de conseil en orientation scolaire. Une heure trente d’entretiens peut coûter entre 50 et 150 euros. Lorsque vous choisissez une formule composée d’entretiens et de tests en ligne, les prix peuvent tourner autour de 500 euros. Le niveau d’approfondissement justifie cependant les tarifs. Beaucoup voient ce prix comme investissement pour l’avenir !

À noter que dans un établissement scolaire ou dans un CIO (Centre d’Information et d’Orientation), vous n’aurez pas à payer pour bénéficier d’un conseil. Toutefois, on ne peut pas vraiment parler de bilan, il s’agira seulement d’une introduction ou d’un conseil pour un jeune déjà bien avancé dans son projet.

En fonction du diplôme du coach

Il ne suffit pas de savoir conseiller et écouter pour être coach d’orientation. Conseiller, c’est un métier... qui s’apprend. Les psychologues diplômés d’État sont les professionnels les plus expérimentés et donc les plus légitimes pour proposer du coaching en orientation. Plus que du pur conseil, ils sont à même d’analyser les réponses du « coaché » pour pouvoir dessiner avec lui un chemin qui lui correspond. Avant de choisir un coach, il est donc préférable de vérifier son diplôme !

Vous l’aurez compris, à chaque individu, son bilan; à chaque projet, son plan d’actions !

Alice Meyer