Bien choisir sa formation professionnelle

Avec plus de 60.000 organismes et un large éventail de formations proposées, difficile de choisir la formation pro qui nous convient. Quelques critères sont indispensables pour faire le bon choix !

Élaborer un projet professionnel bien pensé !

Du projet au métier visé, en passant par le financement ou le nombre de participants, de nombreux critères doivent être pris en compte pour bien choisir son organisme de formation professionnelle.

Il est fort compliqué de se repérer et de bien s’orienter en matière de formation professionnelle. Et pour cause : l’offre est pléthorique et continue de grossir, avec désormais près de 60 000 organismes de formation proposant leurs services en France…
« Pour bien choisir son organisme de formation, il faut commencer par savoir où vous en êtes et surtout où vous voulez aller. Choisir une formation se fait en fonction de vous, de vos objectifs, mais également du métier visé et du marché de l’emploi », explique Cécile Prevost Cardenoso, DRH du groupe Baccarat. Il est donc nécessaire de définir et d’élaborer un projet professionnel bien pensé. « Construire un projet professionnel nécessite avant tout de se connaître. C’est l’une des conditions permettant de trouver la profession et l’environnement qui vous correspondent réellement. Une meilleure connaissance de vous passe par une réflexion personnelle relative à vos valeurs, à vos centres d’intérêts… », ajoute-t-elle.

Bien se renseigner sur le secteur d’activité visé

Un bilan de compétences peut notamment vous aider à détecter les métiers susceptibles de vous convenir. Surtout, pour avoir une vision réaliste de la profession visée, il est nécessaire de consulter les offres d’emploi dans le secteur d’activité concerné. Une telle démarche vous permettra de découvrir le profil demandé par les employeurs, les compétences recherchées et les salaires pratiqués. Cela vous permettra aussi de vérifier si le domaine visé recrute beaucoup, peu, voire pas du tout.
Rencontrer des professionnels est également une étape vivement recommandée, afin d’avoir une vision concrète de l’activité. Vos interlocuteurs risquant d’avoir peu de temps à vous consacrer, il est nécessaire de bien préparer votre entretien. Autre possibilité : faire un stage, en vue de se mettre « dans la peau » d’un professionnel, le temps de quelques jours, pour en savoir plus sur un métier.

La sélection de son organisme de formation

Une fois le secteur d’activité et le métier déterminés, il est temps de se lancer dans le choix de son organisme de formation, en tenant compte de différents critères. Une première sélection peut se faire suivant les certifications, comme la qualification OPQF (Office Professionnel de Qualification des organismes de Formation). Celle-ci atteste du fait que l’organisme de formation répond à toutes les caractéristiques du professionnalisme définies par l’Office : respect de la réglementation, adéquation des compétences et des moyens techniques et humains aux actions de formation, satisfaction des clients, pérennité financière… « Il faut privilégier un organisme de formation proche des entreprises et délivrant notamment des certifications, qui sont un véritable gage de qualité », confirme Gilles Pouligny, directeur général adjoint du groupe IGS. Avant d’ajouter : « Il faut également, bien évidemment, avoir les capacités d’évaluer l’organisme de formation en question en tenant compte d’autres critères tels que la notoriété, la durée, le financement, l’organisation… »

Le financement se révèle être un critère déterminant

Les formations sont en effet organisées différemment d’un organisme à un autre. Certaines sont à temps plein, avec plus de 30 heures de cours par semaine, et d’autres à temps partiel. Certaines se déroulent en cours du jour la semaine, d’autres en cours du soir ou à distance… Elles peuvent également combiner plusieurs modes, et quelques-unes comprennent un stage en entreprise.
Le financement de votre formation est également un critère déterminant. « Avant de faire votre choix, rencontrer plusieurs organismes de formation est nécessaire pour comparer la prestation de chacun et faire un choix pertinent. Il faut notamment se faire confirmer qu’il n’y aura pas de frais supplémentaires pour l’achat de supports pédagogiques », conseille Patrick Galiano, manager e-learning chez Cegos.
Il est aussi utile de connaître le nombre de participants. Pour des formations professionnelles en langues, par exemple, des groupes de plus de six stagiaires peut-être pénalisant pour la pratique orale. Pour les autres disciplines, l’idéal est le groupe de 10-12 participants. Enfin, l’expertise du formateur est indispensable pour la réussite d’une formation de qualité. En effet, les intervenants doivent non seulement transmettre leur expérience du métier, mais également être au plus près des attentes des participants !

Trouvez la bonne école en fonction de votre profil

Retour en haut de page