À la recherche de la Prépa à Tours qui vous fera réussir ?

Trouvez et intégrez votre Prépa à Tours

en fonction :

Classe préparatoire à Tours : le guide

Si, sur le site de l’école de tes rêves, il est expliqué que tu dois d’abord faire une classe préparatoire avant de tenter le concours, c’est par ici... On t’explique tout ce qu’il faut savoir sur les classes préparatoires de Tours !

Qu’est-ce qu’une classe prépa à Tours ?

Les classes préparatoires aux grandes écoles se font en général en deux ans, parfois même trois. Dispensée dans 31 établissements (toutes filières confondues) à Tours, cette formation très exigeante entraîne les élèves à travailler beaucoup et à acquérir de nombreuses connaissances, qui les aideront pour les concours d’admission aux grandes écoles (commerce, kiné, art, informatique, médecine...). Plusieurs types de classes préparatoires existent :

Ce sont les lycées qui proposent ces formations, en général en post-bac mais il est possible de les intégrer après une année ou deux de licence, par exemple. Grande ville étudiante, tu apprécieras Tours pour ses capacités à accueillir les étudiants. Titulaire du label ville d’art et d’histoire, cette ville est assez idéale pour conjuguer sorties, études et loisirs.

Les programmes

Construites sur à peu près les mêmes bases, les CPGE sont constituées d’environ 32 heures de cours par semaine, que ce soit des enseignements théoriques, des travaux dirigés ou encore, en ce qui concerne les sections scientifiques, les travaux d’initiative personnelle encadrés. Le programme de cours des classes préparatoires dépend de l’école ou du concours que tu prépares. Voici quelques exemples de disciplines selon les classes :

  • les prépas littéraires : langues vivantes, littérature, français, méthodologie, histoire, géographie etc.
  • les prépas art ou mise à niveau en arts appliqués (MANAA) : culture artistique, techniques artistiques, méthodologie, histoire de l’art, etc.
  • les prépas scientifiques : mathématiques, biologie, chimie, sciences de la vie, technologies, sciences industrielles, etc.
  • les prépas PACES : biologie, anatomie, maths, sciences physiques, annales de concours, etc.
  • les prépas économiques et commerciales : management, économie, gestion, géopolitique, etc.
  • les prépas sciences politiques : économie, géopolitique, histoire, sciences humaines, etc.
  • les prépas ATS : chimie, physique, SVT, sciences industrielles, etc. 

Viennent s’ajouter les devoirs sur table et les fameuses khôlles (oraux individuels). Les étudiants ont jusqu’au mois d’avril pour maîtriser totalement le programme, puisque c’est durant cette période que se tient le concours. 

Ces classes demandent un véritable engagement, notamment en ce qui concerne :

  • l’organisation et la rigueur : ne pas se laisser déborder par la quantité de travail que tu auras. Méthode et sérieux seront tes mots-clés pour avancer de manière positive dans ton travail.
  • la capacité de travail énorme : la prépa nécessite de nombreuses heures de travail personnel, entre les cours à apprendre, les exercices (comme la dissertation) à maîtriser ou encore les khôlles à préparer. Les professeurs te conseilleront d’ailleurs de te mettre à préparer le programme dès le mois de juin, pour être plus-que-réactif en septembre...
  • une grande résistance à la pression : de la part des profs, de la part des parents, de la part de tes camarades... Il te faudra savoir faire la part des choses et éventuellement trouver quelqu’un de confiance avec qui réviser, rigoler, partager tes craintes... Réfléchir à deux, se stimuler mutuellement a en général un effet bénéfique sur les personnes.

Il existe cependant des passerelles entre les classes préparatoires et les universités. Ainsi, la première année vous donne 60 crédits ECTS, ce qui te permet, si tu veux arrêter ensuite, de ne pas perdre des années à revenir en L1. Tu peux ainsi faire, par exemple une année ou deux de prépa, puis aller à la fac ensuite. 

Comment y accéder ?

Les classes préparatoires sont accessibles aux élèves ayant obtenu un bac L, S ou ES et dans certains cas également pour des élèves des filières technologiques (STMG, STI, STL et STAV). Certaines classes s’intègrent également après un BTS ou un DUT.

Deux critères pour l’admission en classe prépa : 

  • Un dossier : notes de première et de terminale, appréciations des professeurs.
  • La motivation : entretien oral ou lettre et CV.

Surtout, pour t’inscrire, il est nécessaire de passer par la plateforme Parcoursup.

Que faire après ?

Les CPGE préparent aux écoles normales supérieures (alias le Graal), d’ingénieur, de journalisme aussi ou encore de sciences politiques...

Consultez la liste des 54 Prépas à Tours

Actualités Classe préparatoire à Tours : le guide

La réforme pour les IFSI et les études en médecine

Suppression du concours d’entrée en école d’infirmiers et remaniement de certains examens en études de médecine. C’est ce qu’ont annoncé, jeudi 5 juillet, les ministres de l’Enseignement Supérieur et de la Santé, Frédérique Vidal et Agnès Buzyn, à l’occasion du Congrès de l’Association nationale des étudiants en médecine.

Classe préparatoire ou fac : comment choisir ?

Lorsque l’on souhaite continuer ses études dans un domaine après le bac, on se demande parfois : la prépa ou la fac ? Les deux formations présentant divers points communs ou divergents ainsi que des défauts et des qualités, Diplomeo vous aide à faire le point.

Bac 2018 : les dates et les coefficients des épreuves

Diplomeo vous présente toutes les dates et les coefficients des épreuves écrites du baccalauréat 2018 ! Vous pouvez désormais préparer votre bac 2018 de la meilleure des manières.

Numerus Clausus Médecine 2018 : (un peu) plus de places en 2e année

Le numerus clausus, ce fameux chiffre fixé tous les ans par arrêté et qui définit le nombre d’étudiants en médecine qui pourront passer en deuxième année a été révélé pour 2018. Résultat : 81 places de plus seront disponibles cette année. En 2017, le numerus clausus avait fait un bon de près de 500 places.

Les 5 MOOCs gratuits à suivre au mois de décembre 2016

Vous souhaitez vous former en ligne grâce à des cours gratuits ? Chaque mois, de nombreux établissements proposent de nouveaux MOOCs pour les jeunes actifs. Diplomeo vous liste les 5 MOOCs à suivre au mois de décembre.