Liste des formations pour devenir technicien d'exploitation de l'eau

 

Tout ce qu'il faut savoir pour devenir technicien d'exploitation en eau

Vous êtes intéressé par l’eau, sa distribution et son recyclage ? Diplomeo vous donne toutes les infos pour devenir technicien d’exploitation de l’eau. 

Quelles sont les missions d’un technicien d’exploitation de l’eau ?

Un technicien d’exploitation de l’eau s’occupe de tout ce qui est relatif à la gestion de l’eau avant qu’elle n’arrive dans nos robinets. Il est chargé de la mise en place d’un traitement des eaux usagées ou des eaux pluviales, de son acheminement et de la surveillance du niveau des nappes phréatiques ou réservoir. Il est souvent amené à effectuer des prélèvements pour s’assurer de la qualité des eaux des canalisations ou des stations d’épurations et d’agir en conséquence si elle n’est pas potable. Il intervient à toutes les étapes de production d’eau potable, décantation, filtration, désinfection, vérification du pH, etc. Il peut également être en charge du traitement des eaux usées venant des ménages ou des industries et intervenir lors d’endommagements des canalisations. Il s’occupe de la mise en place d’un réseau de canalisations conformes et efficaces et de sa maintenance. C’est lui qui intervient également pour un raccord au réseau d’assainissement collectif (les égouts) ou pour installer un réseau d’assainissement non collectif chez des particuliers. 

Il peut exercer son métier au sein d’une entreprise qui gère le réseau de distribution d’eau potable comme Véolia, Lyonnaise des eaux, Suez, Générale des eaux ou une industrie qui a besoin d’un technicien pour gérer ses eaux usées et la recycler. Il peut également faire partie de la fonction publique, au sein d'une agence de l'eau ou d'une collectivité, car elle a besoin de technicien pour assurer l’acheminement d’une eau potable et en quantité à ses habitants, et gérer ses ressources en eau et l’assainissement.

Qualités requises

Réactif : il peut être appelé à intervenir pour trouver une solution et piloter une équipe de maintenance lorsque le système est endommagé et qu’il faut rétablir rapidement la distribution d’eau dans une commune lors d’un orage par exemple qui aurait cassé une canalisation. Il est en charge de trouver une solution rapidement et doit donc faire preuve de réactivité.

Rigoureux : il manipule au quotidien de l’eau potable destinée à la consommation ou une eau polluée dans des structures qui réclament de respecter les conditions de sécurité et d’hygiène. Il doit donc agir avec rigueur pour ne pas contaminer l’eau, l’environnement ou encore les consommateurs et respecter toutes les précautions nécessaires.

Endurant et souple : les conditions de travail du technicien d’exploitation sont parfois rudes, il est quotidiennement sur le terrain, dans un environnement humide, à l’extérieur, et doit donc s’accommoder d’un climat parfois pluvieux froid ou des odeurs d’une station d’épuration. Il arrive qu’il soit d’astreinte pour les week-ends ou en soirée s’il doit régler un problème sur le réseau. Le technicien doit donc faire preuve de souplesse et d’endurance au quotidien dans son métier.

Salaires et perspectives d’évolution

Au début de sa carrière, le professionnel du traitement des eaux commence avec un salaire équivalent au SMIC soit 1 188 €. S’il fait ses preuves, il peut ensuite devenir responsable de réseau d’assainissement, responsable de réseau de distribution ou encore chef de station de traitement des eaux.

Comment devenir technicien ?

Pour devenir technicien d’exploitation des eaux, vous pouvez passer par des domaines d’études différents tels que l’environnement, la chimiela biologie ou l’électrotechnique et opter pour des formations telles que :

Consultez la liste des 74 formations pour devenir technicien d'exploitation de l'eau

Autre métier technicien d'exploitation

Les filières du métier technicien d'exploitation de l'eau