Comment réussir son entretien collectif ?

De plus en plus pratiqués, les entretiens collectifs inquiètent et déroutent souvent les candidats. Comment s’y prendre pour réussir ces épreuves avec brio ?

entretien collectif

De plus en plus pratiqués, les entretiens collectifs inquiètent et déroutent souvent les candidats. Comment s’y prendre pour réussir ces épreuves avec brio ?

Pourquoi faire un entretien collectif ?

Etre un leader, mettre en avant son sens de l’écoute, sa capacité à apaiser les choses ou son enthousiasme à travailler en équipe, les entretiens collectifs permettent aux recruteurs de repérer les qualités des candidats. Le piège pour eux est de ne pas être tenté d’en faire trop. Faire tomber le masque social et dévoiler sa vraie personnalité, voila ce qu’attendent les entreprises qui utilisent cette méthode.

Souvent pratiqué en banque, assurance, conseil ou dans la grande consommation, cet outil de recrutement est également un moyen de gagner du temps. En étudiant plusieurs candidats en même temps, les observateurs croisent à la fois leurs avis et délivrent un message identique des postes à pourvoir.

Le déroulement

Les entretiens collectifs durent de 45 minutes à 2 ou 3 heures, voire une demi-journée. Ils ne portent pas sur des questions techniques mais sont utilisés afin de vérifier la capacité des candidats à s’insérer dans un groupe. Parmi les choses observées, la relation aux autres, le positionnement dans une équipe, la manière d’évaluer les situations, d’écouter ses collègues et de leur parler. Les recruteurs interviennent très peu si ce n’est en début d’entretien afin de présenter l’entreprise, les postes, le temps disponible pour l’épreuve…

Généralement chaque participant est amené à se présenter en 2 ou 3 minutes puis l’exercice collectif peut avoir lieu. Deux types de questions peuvent être posés, un simulation de visite client ou un exercice de la présentation croisée, lors de laquelle les candidats doivent se présenter l’un l’autre. C’est un excellent moyen de mesurer la capacité d’écoute de chacun, il faut donc penser à prendre des notes dès le début !

Se préparer

L’idéal est de se renseigner avant l’épreuve sur l’entreprise, le poste… Les réseaux sociaux permettent d’entrer en contact avec des personnes déjà en poste et possédant un parcours de formation similaire. Les interroger sur leur retour d’expérience est un bon moyen d’arriver serein à l’entretien. On peut également choisir de s’entrainer à se présenter.

Le jour J, il faut être le plus détendu possible. Se retrouver là signifie que l’on a déjà passé d’autres épreuves et que l’on possède donc une place légitime, autant être confiant ! S’il y a un dress code en vigueur, il faut impérativement le suivre.

Parmi les choses à éviter absolument, se taire et trop parler.

Enfin, il faut rester positif !

Trouvez la bonne école en fonction de votre profil

Retour en haut de page