Polytechnique privée de 500 000 euros

L'Assemblée nationale a voté mercredi 30 octobre un amendement réduisant de 500 000 euros la subvention publique accordée à Polytechnique. Les députés reprochent à la prestigieuse école de ne pas suffisamment encourager ses élèves à travailler dans le sec

500 000 euros de moins pour Polytechnique

L’Assemblée nationale a voté mercredi 30 octobre en début de soirée un amendement qui réduit de 500 000 euros la subvention publique accordée à Polytechnique. En cause : la prestigieuse école n’encouragerait pas suffisamment ses étudiants à travailler dans le secteur public.

Coup dur pour l’école Polytechnique. Les députés ont décidé hier soir, contre l’avis du gouvernement, de réduire de 500 000 euros les subventions accordées à l’école. L’objet du débat est simple : les jeunes polytechniciens seraient de plus en plus nombreux à intégrer le secteur privé à la sortie. Si en théorie, cela leur est interdit, les élèves peuvent néanmoins racheter leurs années d’études rémunérées par l’État. Des conditions jugées par les députés trop favorables aux étudiants qui en fait n’auraient rien à rembourser grâce à une réforme de la scolarité en 2 000. 

Les 500 000 euros perdus par l’école placée sous la tutelle du ministère de la Défense ne le seront pas pour tous. En effet, l’État a décidé que cette somme serait reversée pour l’accompagnement des militaires touchés par les restructurations.

Retour en haut de page