Initiation des lycéens à l’enseignement supérieur

Alors que les lycéens sont occupés à enregistrer leurs vœux sur APB, certains ont la chance de passer quelques heures ou plus au sein d’universités et de grandes écoles afin d’affiner leur choix. Un dispositif en passe d’être généralisé.

lyceens

Alors que les lycéens sont occupés à enregistrer leurs vœux sur APB, certains ont la chance de passer quelques heures ou plus au sein d’universités et de grandes écoles afin d’affiner leur choix. Un dispositif en passe d’être généralisé.

Découvrir l’université loin des clichés

Si les portes-ouvertes des facultés permettaient déjà aux futurs étudiants de connaître les nombreuses formations et possibilités qu’offrent ces établissements, force est de constater que cela ne suffisait pas à combattre certains clichés bien ancrés dans l’esprit des nouvelles générations.

C’est pourquoi une dizaine d’établissements a choisi d’organiser des journées d’immersion, destinées aux élèves de première et terminale, afin qu’ils puissent expérimenter pendant quelques heures la vie étudiante telle qu’elle est vraiment.

Des idées diverses

En Bretagne, certaines vont même plus loin puisqu’elles organisent des cours pour les lycéens, une initiative qui va dans le sens du « continuum lycée-université », cher à la ministre Geneviève Fioraso. Des élèves scientifiques peuvent d’ores et déjà obtenir des crédits ECTS en participant à un programme appelé « A la fac avant ton bac », une bonne façon de découvrir le système universitaire.

Les académies rivalisent d’idées pour les lycéens. Caen organise par exemple depuis 10 ans les « Journées du lycéen » qui rassemblent une grande majorité des établissements de la région.

Nantes pilote depuis 2008 plusieurs actions avec ses enseignants-chercheurs qui communiquent sur leurs établissements et les universités de Grenoble et de Savoie basent leurs journées sur le numérique pour intéresser les jeunes générations.

Les écoles d’ingénieurs aussi intéressées par les lycéens

Les écoles d’ingénieurs cherchent elles aussi à attirer les lycéens en organisant une ou deux journées d’immersion. Le but, donner un aperçu concret de la formation mais aussi présenter la vie associative et le tout à moindre coût !

Retour en haut de page