Ingénieuses : le concours qui met en avant les femmes ingénieures

La sixième édition du concours « Ingénieuses », organisé par la Conférence des directeurs des écoles françaises d’ingénieurs (CDEFI), a été lancée lundi 4 janvier. L’un des objectifs de cette opération : susciter des vocations d’ingénieures chez les jeunes femmes.

Les femmes ingénieures mises en avant

Les femmes aussi peuvent exercer la profession d’ingénieur. C’est le message que tente de faire passer la Conférence des directeurs des écoles françaises d’ingénieurs depuis 2011 et la création du concours « Ingénieuses ». Les objectifs sont multiples pour l’organisation : susciter des vocations d’ingénieures chez les jeunes femmes, lutter contre les stéréotypes de genre et promouvoir l’égalité femmes-hommes.

Plusieurs prix seront remis

Cette année, pour la sixième édition du concours, toutes les écoles d’ingénieurs habilitées par la Commission des titres d’ingénieurs (CTI) sont invitées à présenter leurs projets. À la clé : trois prix pour les établissements. Celui de l’école la plus mobilisée (500 €), celui du projet le plus original (500 €) et celui de l’enseignement de l’égalité femmes/hommes (500 €).

Les femmes ingénieures en activité sont également appelées à participer au concours pour tenter de remporter le prix de la femme ingénieure (500 €). Le but : « valoriser le parcours professionnel d’une ingénieure, qui, par son ambition, ses choix personnels et professionnels et son engagement pour la mixité des métiers d’ingénieurs, est à même de devenir l’ambassadrice de sa profession auprès des jeunes filles », explique la CDEFI.

Un prix de l’élève ingénieure

Pour finir, les étudiantes ingénieures seront également mises à l’honneur et tenteront de remporter le prix de l’élève ingénieure (1 000 €). Cette récompense a pour objectif de plébisciter une élève dont le parcours, les ambitions et l’investissement associatif « sont des exemples pour les plus jeunes », précise l’organisation. Cette année, ce prix sera ouvert à toutes les femmes inscrites dans une école d’ingénieurs française et dans une école d’ingénieurs membre de l’agence universitaire de la Francophonie dans les pays du Maghreb.

Les écoles, les étudiantes et les femmes ingénieures peuvent donc déposer leur candidature jusqu’au 25 mars. En 2015, 67 étudiantes ont candidaté pour recevoir le prix de l’élève ingénieure. Une belle avancée pour la féminisation des métiers de l’ingénierie.

Pour les étudiantes intéressées, la fiche de candidature est à télécharger ici et à envoyer par mail à Charlotte Giuria

Trouvez la bonne école d'ingénieurs en fonction de votre profil

Retour en haut de page