Faire ses études d'art à l'étranger !

Faire des études d’art c’est bien, faire des études d’art à l’étranger c’est mieux ! Cela dépend des goûts, mais de nombreuses écoles d’art proposent à leurs étudiants de partir étudier à l’étranger.

photo-art

Crédit Diplomeo

Les études supérieures sont souvent l’occasion de voyager dans le cadre de ses études. Celles d’art n’échappent pas à la règle et de nombreuses écoles proposent à leurs étudiants d’aller voir ailleurs. Découvrez pourquoi partir faire ses études d’art dans un autre pays.

Quelles écoles d’art pour partir à l’étranger ?

Les établissements publics comme les écoles privées proposent aux étudiants de participer à des échanges ou à des stages à l’étranger.
Dans le cadre de la charte Erasmus, quasiment toutes les écoles des beaux arts sont en mesure d’envoyer des étudiants qui le souhaitent à l’étranger.

Les écoles du supérieur sont souvent en partenariat avec des écoles ou des universités étrangères.
Il est plus compliqué de ne pas trouver d’établissement permettant un séjour à l’international que le contraire. Art appliqué, design, graphisme, de nombreux secteurs artistiques sont concernés.

Quel type de séjour à l’étranger ?

Selon les formations, les possibilités de cursus à l’étranger peuvent être différentes. Les deux parcours qui reviennent le plus souvent sont les séjours d’études à l’étranger pour un semestre ou les stages en entreprise.

Les séjours d’études à l’étranger

Les séjours d’études s’effectuent très souvent sur un semestre et en fin de cursus. Les étudiants se retrouvent dans les établissements partenaires et suivent des cours similaires à ce qu’ils pourraient étudier en France. Souvent dispensés en anglais, ces cursus sont l’occasion d’aborder l’art sous un nouvel angle et surtout de découvrir une autre culture artistique.

Dans le cadre d’un séjour Erasmus, si leurs résultats finaux sont égaux ou supérieurs à la moyenne exigée, les étudiants se voient attribuer le nombre de crédits ECTS que représente leur séjour à l’étranger.

Les stages professionnels 

Les stages à l’étranger, comme en France, permettent de faciliter l’intégration professionnelle. Si certains étudiants partent seulement pour effectuer leur stage immergé dans une culture inconnue, d’autres partent avec l’ambition de trouver en emploi. Ces stages peuvent être de véritables opportunités de carrière.

Les étudiants peuvent ainsi se faire de nouveaux contacts et apprendre à travailler dans un environnement nouveau. En plus d’être une expérience professionnelle, c’est l’occasion de s’ouvrir à de nouveaux horizons.

Dans le domaine de l’art, les stages peuvent se faire dans différents organismes comme les musées, les galeries ou une agence de graphisme par exemple.

Pourquoi faire ses études d’art à l’étranger ?

Les études les plus propices à un séjour à l’étranger sont sans aucun doute celles d’art. Curiosité, ouverture, inspiration, quelques adjectifs que l’on pourrait autant associer à des étudiants en art qu’a un voyageur invétéré.

Une nouvelle culture

Ces séjours peuvent être l’occasion de s’immerger dans une nouvelle culture pour en apprendre les aspects artistiques. Cela peut notamment permettre de voir de quelle manière est abordé l’art ailleurs et favoriser l’ouverture d’esprit.

L’anglais (ou autres langues)

Une majorité de cursus à l’étranger sont dispensés en anglais, mais plusieurs formations sont données dans les langues des pays hôtes. Nous savons maintenant à quel point la maîtrise d’une autre langue peut être valorisante dans le secteur professionnel, que ce soit l’anglais ou au contraire une langue moins commune.

Perdre ses repères pour en trouver de nouveaux

En partant faire ses études à l’étranger, les étudiants sortent de leurs zones de confort, oui, mais au cours de ce séjour, ils auront sans aucun doute acquis des capacités d’adaptation qu’ils n’auraient pas pu développer en restant en France.

Quelles sont les modalités pour faire ses études d’art à l’étranger ?

Les étudiants qui décident d’aller effectuer leurs études doivent passer par plusieurs étapes administratives ou scolaires :

Un test d’anglais

Les écoles privées organisent souvent des tests d’anglais afin d’évaluer le niveau des étudiants et ainsi décider si oui ou non ils sont aptes à partir à l’étranger. Certains établissements demandent aux étudiants de passer des examens comme le TOEIC ou le TOEFL qui certifient d’un niveau d’anglais universitaire ou professionnel.
D’autres établissements organisent leurs propres tests, qu’ils soient numériques ou papiers. La plupart du temps, le test se décompose en trois parties : la compréhension oralela compréhension écrite et l’expression écrite.

L’entretien de motivation

Impossible d’échapper à l’entretien de motivation avant de partir étudier à l’étranger. Au cours de ces entrevues, les étudiants s’entretiennent la plupart du temps avec certains de leurs enseignants qui peuvent être accompagnés par le/la chargé/e des études ou le/la responsable des relations internationales.
Au cours de ces entretiens, la motivation des étudiants est évaluée. Ils doivent expliquer pourquoi ils ont décidé de partir et en quoi ce voyage s’inscrit dans leur projet professionnel

Évaluation du niveau artistique

Le niveau artistique des étudiants doit également être soumis à vérification. Il est souvent demandé de joindre au dossier de candidature un dossier ou book artistique.

La lettre de motivation

La réalisation d’une lettre de motivation est systématiquement demandée. Cette lettre peut être demandée en français ou en anglais et doit détailler les motivations des candidats. Généralement, les étudiants doivent expliquer leur choix de pays et l’intérêt du voyage dans leur projet  professionnel.

Les bourses

Les écoles proposent des bourses aux étudiants. L’attribution dépend des politiques des établissements, cela peut se faire selon le dossier de candidature ou selon l’établissement d’accueil choisi.
Les bourses sont souvent propres à chaque école et les modalités qui s’en suivent aussi.

Valentin Agbo Aclozo