TOEFL : les 5 conseils pour bien s'y préparer !

Lecture

Le TOEFL est un test de langue qui sert à valider un diplôme, à accéder à un cursus dans un établissement étranger ou qui peut aider à décrocher un job à l'international. Voici nos conseils pour vous y préparer et le réussir !

etudiant preparation toefl

Le TOEFL IBT est la version du TOEFL la plus plébiscitée par les universités. C’est un test d’anglais complet qui balaye l’ensemble des compétences : expression et compréhension. Le test se divise en 4 parties, notées sur un total de 120 points. Que vous souhaitiez partir étudier à l'étranger, que vous cherchiez un stage à l'étranger ou un travail à responsabilités internationales ou encore à valider votre année d’étude ou diplôme, voici 5 conseils pour vous préparer dans les meilleures conditions au TOEFL IBT.

Pour réussir à atteindre vos objectifs de score au TOEFL IBT, vous avez besoin d’un bon niveau d’anglais, mais également d’une préparation sérieuse. Vous entraîner aux exercices en amont vous permettra d’arriver le jour de l’examen dans les meilleures conditions et sans risque de mauvaises surprises. Voici quelques conseils pour bien vous préparer.

Conseil n° 1 : Familiarisez-vous avec le test

Le TOEFL IBT est un test standardisé qui possède ses spécificités. En analysant la structure, les thématiques, les types de questions et tous les autres éléments du test, vous arriverez le jour de l’examen dans les meilleures conditions.

Le test du TOEFL IBT se compose de quatre parties :

  • la compréhension orale ; vous allez devoir écouter 6 extraits audio et répondre à des questions (entre 30 et 50) pour juger de votre capacité à comprendre et à repérer les informations essentielles d’un extrait audio en anglais. C’est un QCM d’une durée de 60 à 90 minutes.
  • la compréhension écrite ; vous allez lire 3 à 4 textes de 700 mots et répondre à des questions (entre 36 et 56). Les thématiques rencontrées sont très variées. C’est un QCM d’une durée de 60 à 80 minutes.
  • l’expression orale consiste à répondre oralement à 6 questions. Les réponses attendues doivent faire environ 45 secondes. Cette partie dure 20 minutes pendant lesquelles vous allez devoir utiliser du vocabulaire et des règles de grammaire maîtrisés.
  • l’expression écrite ; vous allez devoir rédiger deux textes d’environ 300 mots pour vérifier votre maîtrise de l’anglais à l’écrit. Cette partie dure environ 50 minutes.

Conseil n° 2 : Faites votre propre évaluation

Une fois la structure et le contenu du TOEFL bien appréhendés vient la phase de l’auto-évaluation. Cette étape vous permettra de vous rendre compte de votre niveau actuel, votre marge de progression, analyser la masse de travail à fournir et vous fixer des objectifs.
Pour vous permettre de juger de votre niveau, nous vous conseillons de passer un TOEFL Blanc dans les conditions réelles de l’examen. Pour ce faire, vous pouvez passer par une plateforme en ligne qui propose des entraînements et des tests blancs TOEFL. Une fois votre score obtenu, vous pouvez énumérer vos points forts sur lesquels capitaliser et vos points faibles sur lesquels vous possédez une forte marge de progression et vous allez pouvoir travailler.

Conseil n° 3 : Fixez-vous des objectifs pour réussir votre préparation

Une fois autoévalué, vous pouvez désormais vous fixer des objectifs réalistes pour quadriller votre préparation et atteindre l’objectif de score final. Chacun à ses propres motivations de passer le TOEFL : pour trouver un job à responsabilités internationales, partir étudier à l’étranger, valider un diplôme ou une année d’étude, par rigueur personnelle… les scores minimum visés sont également différents. Chaque organisation, école ou université est libre de choisir quel test et quel score demander aux candidats. Ce score constitue donc votre objectif final et vous permet de mettre en place une préparation ciblée sur tel ou tel exercice ou partie, sur vos points forts ou au contraire vos points faibles. Ces objectifs intermédiaires vous permettront de rester focus sur votre préparation et de vous motiver.

Conseil n° 4 : Soignez votre préparation active

Pour réussir le TOEFL IBT, vous devez, en plus de vos compétences linguistiques, travailler sur la structure de l’examen : s’entraîner aux exercices, étudier la grammaire, la structure de l’examen, le timing sont autant d’éléments assimilés à la préparation active. Elle constitue l’entraînement propre au TOEFL IBT. Votre auto-évaluation vous a permis de révéler vos points forts et vos points faibles, l’entraînement et les révisions vous permettent de les travailler. Voici 4 étapes pour une préparation active réussie : 

  1. Prenez connaissance des attendus de la partie que vous souhaitez travailler
  2. Réviser les éléments qui vous seront utiles : les mots de liaison, la conjugaison, la grammaire, le vocabulaire
  3. Effectuez les exercices de la partie à réviser
  4. Une fois que les 4 parties sont révisées, passez un test blanc TOEFL IBT pour évaluer votre progression. Si les résultats ne vous conviennent pas, n’hésitez pas à recommencer le processus.

Conseil n° 5 : Pensez à la préparation passive

La préparation passive n’est pas liée directement à l’examen du TOEFL IBT, mais vous permet d’élever votre niveau d’anglais global : au niveau de l’expression et de la compréhension.
Le TOEFL IBT est un test complet qui demande une bonne capacité d’écoute, de compréhension et d’expression. Par conséquent, toutes les occasions du quotidien sont bonnes pour favoriser ces compétences. Vous pouvez par exemple regarder des séries anglophones en version originale, écouter la radio en anglais, lire la presse étrangère… Les supports sont nombreux. De plus, n’hésitez pas à favoriser les conversations en anglais afin de vous entraîner à comprendre les informations, mais également à vous exprimer clairement.

La rédaction

Partager