Sondage Génération Z et communication : les jeunes pas si "réseaux sociaux" que ça...

par Alice Meyer dans sondage

Comment communiquent les jeunes de la génération Z sur leur smartphone ? Quelles applications préfèrent-ils ? Pour parler avec qui ? Diplomeo répond à ces questions grâce à une enquête inédite menée auprès de 3708 jeunes.

Crédit Diplomeo

Le moins que l’on puisse dire est que cette génération fait beaucoup parler d’elle. En tant que jeunes nés avec internet, les Z sont naturellement ultra connectés. Mais sont-ils aussi accro qu’ils n’y paraissent ? Quelle importance accordent-ils aux réseaux sociaux ? Zoom sur les révélations de l’étude Parole aux Jeunes... jusqu’aux plus insolites.

Snapchat, le bourreau des cœurs !

Le mignon fantôme jaune a visiblement un petit quelque chose que les autres n’ont pas. L’application Snapchat prend la tête du podium des réseaux sociaux préférés de nos jeunes sondés. La deuxième marche du classement est occupée par Facebook, tandis que Youtube se tient sur la troisième. Et lorsque l’on se focalise sur le partage via les applications, Snapchat est définitivement gagnant :

  • 51 % des interrogés préfèrent Snapchat pour partager des photos.
  • 56 % favorisent cette même appli pour les vidéos.
  • 76 % y publient leurs stories en priorité.

L’image délaissée au profit de l’écriture

Les lycéens et jeunes étudiants d’aujourd’hui accordent peut-être à l’image une plus grande importance que leurs prédécesseurs, mais le texte semble tout de même largement préféré au visuel : 

  • 68 % des Z interrogés utilisent très souvent le texte pour communiquer avec leurs amis et 42 % envoient très souvent des messages à leurs parents.
  • 22 % seulement des sondés font très souvent usage de l'image pour communiquer avec leurs amis.
  • 6 % seulement utilisent très souvent la vidéo pour correspondre avec leurs amis.

Du côté des canaux de communication par écrit, les SMS l’emportent aisément sur les applications : 58 % des jeunes de la génération Z privilégient les SMS pour communiquer par écrit.

Les parents, copains 2.0 des Z

Il est temps de mettre définitivement un terme aux clichés sur les jeunes : non, ils ne rayent pas leurs parents de la liste de leurs contacts virtuels !  Il faut dire que 77 % des Z affirment que leurs parents sont inscrits sur les réseaux sociaux et 47 % d’entre eux communiquent avec eux par ce biais ! Pas question pour eux de ne pas approuver leur présence sur Facebook ou Snapchat : seulement 21 % ont déjà considéré une publication de leurs parents gênante.

Côté réseaux sociaux pour les correspondances parents-enfants :

  • 80 % se servent de Facebook Messenger.
  • 28 % utilisent WhatsApp.
  • 22 % envoient des Snaps.
  • 8 % communiquent via Skype.
  • 6 % ont recours à Instagram.

Les jeunes, tous futurs influenceurs ?

Les images ne sont pas publiées au hasard chez les Z... Mais quelles sont leurs habitudes de ce côté-là ? L’étude Parole aux jeunes nous renseigne sur des questions (absolument) existentielles sur les publications des Z :

  • Le hashtag « Nofilter » peut s'appliquer à beaucoup de nos jeunes interrogés : 52 % d’entre eux n’utilisent pas de filtre photo. Les filles en usent plus que les garçons (61 % contre 35 %).
  • Ensuite, 56 % des Z ont déjà publié une photo de leur assiette sur un de leurs réseaux sociaux.
  • 54 % des sondés qui voient quelque chose d'insolite ont pour premier réflexe de le partager.
  • 19 % des jeunes comptent gagner en notoriété sur les réseaux sociaux.

Les jeunes de la génération Z ont beau savoir sur le bout des doigts comment utiliser les réseaux sociaux, l'étude nous apprend surtout qu'ils sont plutôt très modérés ! Adeptes de l'écrit, contacts vituels de leurs parents, les Z sont connectés et frappent par leur adaptablité !

 

Retour en haut de page