Rentrée en école de commerce : Are you ready ?

Que vous intégriez un bachelor, un programme grande école ou un master en école de commerce, la rentrée vous intrigue peut-être. Diplomeo vous aide à être au point !

Crédit Diplomeo

Vous entrez en école de commerce, vous voilà excité comme une puce ou complètement flippé à l’idée de faire votre entrée dans le monde des business schools. Si vous êtes dans le premier cas, sachez qu’être positif, c’est bien, mais « molo », certaines règles sont à assimiler avant de devenir le parfait étudiant, pote de promo, filleul ou autre dénomination qui vous collera bientôt à la peau.

Si vous vous trouvez dans le second cas, gardez à l’esprit que votre rentrée en école de commerce ne ressemblera JAMAIS à celle du petit perdu dans les films américains. Eh oui, en école de commerce, la rentrée, c’est généralement plutôt sympa !

Vous cherchez une école de commerce ?

Découvrez les écoles de commerce

Le week-end ou la semaine d’intégration : à ne pas rater

On l’appelle le WEI. Il arrive au tout début de l’année, au moment où vous découvrez les nouvelles têtes de l’école, celles qui feront désormais partie de votre cercle rapproché. Mais qu’est-ce que c’est, au juste ? Le WEI, organisé par le BDE votre école, commencera généralement par un voyage en bus et en navette avec votre jusqu’au lieu où vous passerez vos deux jours de pure folie.

« Voyage en bus, olympiades avec des défis pour les 1ère années »

Au programme généralement : fête, fête et... fête ! Activités de groupe type « colo », musique, bonne humeur, bref, rien de très rebutant en somme... Pour Simon, ex-étudiant en bachelor, son week-end d’inté a pris une allure plutôt cool : « voyage en bus pendant 3 heures, olympiades avec des défis pour les 1ères années, apéros, élections de Miss et Mr WEi... puis ménage ! ».

Ceci dit, on en entend tellement parler qu’un certain nombre d’étiquettes collent à ces fameux week-end d’intégration. Les mots qui sortent naturellement des conversations à propos des WEI sont souvent : désintégration (plutôt qu’intégration), soirées trop arrosées, bizutage dépassant parfois les limites...

LE WEI en chiffres

600 000 étudiants participants
400 WEI par an
Source : Libération 

Oui, oui, bon heureusement, la majorité des étudiants ayant testé le WEI l’ont plus qu’approuvé et ne retiennent que du positif ! Pourquoi ? Parce que c’est un bon moyen de se lier d’amitiés avec une promo, repérer ses futurs coéquipiers ou encore se créer un groupe (même si celui-ci changera peut-être dans les semaines à venir). Attention, le week-end d’intégration est tout sauf obligatoire.

Donc pas de pression, si vous ne pouvez pas vous y rendre, vous ne serez pas pour autant largué dans toutes les conversations. Sauf peut-être à chaque fois que vos potes rappelleront leur victoire au jeu de la corde...

« Il y a l’accueil formel et administratif mais il y a aussi toute une partie plus ludique »

Mathilde se souvient de sa semaine d’inté. C’était il y a deux ans, lors de son entrée en bachelor: « Il y a l’accueil formel et administratif mais il y a aussi toute une partie plus ludique. Nous avons appris à nous connaître lors d’un déjeuner dans la cour organisé par les étudiants en master. Pour briser la glace, nous avons fait une après-midi de théâtre d’impro avec une troupe locale. Ca nous a permis de tisser des liens dès le premier jour et de ressentir l’ambiance de la promo. » 

Les cours : à suivre malgré tout

Au début de l’année, vous êtes surmotivé. Vous avez tout prévu : le cahier toucan, les stylos de toutes les couleurs, la pochette d’ordi qui va bien, et votre cerveau semble tout aussi disposé à briller que vos nouvelles fournitures. Alors pourquoi ne pas faire en sorte que cette organisation perdure ?

Parce que dès la rentrée, les cours commencent à filer, et souvent plus vite que prévu ! Ce n’est pas toujours facile car vous devez vous habituer à votre nouvel environnement de travail, au rythme des cours en amphi, à vos nouvelles matières...

Ne vous inquiétez pas, si vous avez votre bouteille d’oxygène, tout se passera pour le mieux. Et celle-ci s’appelle « organisation » ! Efforcez-vous, dès la rentrée, à vous imposer une certaine rigueur. Quelques astuces :

  • vous interdire de procrastiner : pas de « demain, j’aurai plus de temps »
  • réaliser une to-do list hebdomadaire : une liste pas trop longue pour être sûr de remplir vos objectifs
  • relire vos cours dans les transports : Eh hop 30 minutes de travail gagnées ! Ok, ok, si vous avez de la place dans le métro...
  • mettre votre téléphone en mode off lors des cours : les snaps, c’est tentant, mais pas très aidant !
  • lire de tout : presse, articles web, livres : une façon d’étoffer ses cours et d’avoir des copies intelligentes (oui, intelligentes) !

Entre nous, en école de commerce, vous verrez vite que vous n’aurez pas d’autre choix que de suivre le rythme. Et si vous ne comprenez pas par vous-même, les membres de vos groupes de travail avec qui vous serez non stop, vous le feront vite comprendre !

Les asso : à scruter assez tôt

Les écoles de commerce mettent en avant leur vie associative. C’est peut-être même d’ailleurs cet aspect fédérateur qui vous a donné envie de rejoindre votre formation ! Au sein d’un même établissement, il peut y avoir des dizaines et des dizaines d’associations. Autant vous dire qu’il y en aura forcément une qui vous conviendra.

Prenons l’exemple de Skema Business School. Dans leur campus de Lille, vous pouvez trouver : 3 asso différentes si vous aimez la gastronomie, il existe 6 asso en business, 2 en culture et art de la scène, 2 dans le domaine de l'humanitaire, 3 pour les amateurs de média et digital, une si vous aimez la mode, 3 si vous avez envie de toucher à la musique et au cinéma, 4 dans le domaine du sport... Bref, il faudrait être réellement compliqué pour ne pas trouver la sienne.

À ne pas oublier : les BDE ! S’il y a bien une association que vous n’aurez pas de mal à connaître, c’est bien celle-là. Toujours présents, vous pourrez même en faire partie.

Pour résumer, les associations, c’est le bon plan pour :

  • agrandir votre réseau personnel et professionnel : vous ferez des rencontres à n’en plus finir !
  • développer votre talent pour la communication : pas de doute, dans les asso, les langues se délient !
  • valoriser votre CV : les recruteurs apprécient ces expériences qui prouvent que vous savez évoluer et travailler en groupe !

Les conseils de profs et d'étudiants : à prendre en compte direct

Diplomeo a investi les couloirs de l'ICD Business School (qui sont, entre nous, carrément cool) pour récolter les avis d'une étudiante et d'un professeur ! C'est sans doute eux qui en parlent le mieux...

Vous vous sentez mieux ? C’est normal, la rentrée en école de commerce n’a rien de très inquiétant. Alors... bon vent ! 

Alice Meyer