Que faire après infirmière ?

Lecture

Vous sortez d’une formation d'infirmière et vous ne savez pas vers où vous orienter ? Diplomeo vous donne des conseils et des pistes pour trouver votre voie professionnelle.

Infirmier qui tient différents ustensiles de médecine

Le métier d'infirmier est une vocation. Il attire généralement les personnes qui ont le sens du relationnel, et qui aiment venir en aide à autrui. Bien que les formations en école d'infirmière soient très professionnalisantes et permettent une insertion directe des diplômés sur le marché du travail, certains font le choix de poursuivre leurs études. Comme eux, si vous envisagez de continuer votre parcours après l'obtention de votre diplôme, voici les différentes possibilités qui s’offrent à vous.

Poursuivre ses études après une licence d'infirmier / infirmière 

Bien que vous ayez la possibilité de vous insérer professionnellement dans le monde de la santé, vous souhaitez perfectionner votre apprentissage ? Sachez que certaines formations vont vous permettre de développer vos compétences et pourquoi pas vous spécialiser dans un domaine particulier

Intégrer un master

Une suite logique vient en tête post-licence, le Master. Ce diplôme correspond à un niveau Bac+5. Cependant cette voie est rarement l’option choisie par les diplômés d’IFSI

  • Master en droit sanitaire et social
  • Master solidarité internationale et action social
  • Master des organisations sociales
  • Master recherche et innovation dans les soins
  • Master infirmier de pratique avancée
  • Master qualité et parcours des soins
  • Master de santé publique, science sociale et management
  • Master éthique de la santé publique et des nouvelles technologies
  • Master santé publique : parcours méthodes en recherche clinique et épidémiologique
  • Master santé publique : Éducation thérapeutique et éducation en santé
  • Master en santé publique et nutrition humaine
  • Master en science de l’éducation    

Cette voie vous permettra d’acquérir de nouvelles connaissances et vous faire exercer dans des domaines parallèles à ceux de la santé. Vous pourrez ainsi prétendre à la fin de votre cursus scolaire à des postes plus importants que ceux d'infirmiers/infirmières après la validation de vos trois années d’IFSI (Instituts de Formation en Soins Infirmiers) comme infirmier de pratique avancée ou encore directeur d'établissement .

Trouvez votre Master !

Liste des formations

Se spécialiser avec une formation complémentaire

Bien évidemment, vous pouvez également vous spécialiser dans différents domaines pour perfectionner votre apprentissage et acquérir de nouvelles compétences. Pour ce faire, vous pouvez vous orienter vers différentes formations. Voici quelques une d'entre elles :

  • Spécialisation en tant qu'infirmière puéricultrice : un an de formation qui peut se suivre immédiatement après l'obtention du diplôme d'Etat d'infirmière. On compte environ plus de 20 000 péricultrice ou puériculteur aujourd'hui en France. 
  • Infirmier Anesthésiste Diplômé d'Etat (IADE) : deux années de formation accessibles après deux années d'exercice professionnel infirmier. On compte environ 8 000 professionnels en exercice en France.
  • Infirmière de Bloc Opératoire Diplômée d'Etat (IBODE) : dix-huit mois de formation accessibles après deux années d'exercice professionnel infirmier. En France, il y a en moyenne 7 500 IBODE aujourd'hui en activité.   
  • Cadre de santé : pour ceux qui souhaitent manager une équipe de soins ou enseigner dans les instituts de formation en soins infirmiers, il est possible après cinq ans d'expérience de suivre la formation de cadre de santé. Cette formation se déroule sur 12 mois. 
  • Infirmière addictologue : pour ceux qui souhaitent venir en aide aux personnes souffrant d’une quelconque addiction, une formation est disponible pour les infirmiers expérimentés. Cependant, le titre d'addictologue n’est pas décerné aux infirmiers, il est seulement réservé aux médecins.

Trouvez votre formation !

Liste des formations

Reconversions et passerelles 

Lorsque le métier d’infirmier n’est plus apprécié par celui qui l'exerce, des voies de reconversions peuvent être une solution. Une enquête récente affirme que 70% des professionnels se disent “épuisés” par leur travail. De plus avec la crise de la covid-19 et la surcharge de travail qu’elle impose, les choses ne s’arrangent pas. En général, les infirmiers qui saturent du métier s'orientent vers une profession qui reste dans leur domaine de prédilection à savoir celui de l’aide envers autrui. De ce fait, une grande partie d’entre eux s'orientent vers des métiers qui favorisent le relationnel. On y retrouve notamment les métiers du bien-être, comme esthéticienne par exemple. Pour ceux qui souhaitent rester dans le domaine médical, des passerelles existent pour rejoindre directement des études de médecine. Concernant les autres métiers qui intéressent les IDE, on retrouve ceux de sophrologue, diététicienne, naturopathe, kiné, ostéopathe ou encore phytothérapeute.  

Entrer dans le monde du travail 

Les cursus en soins infirmiers sont très formateurs. En somme, à la fin des trois ans de son cursus, il est possible d’entrer directement sur le marché du travail. 

Voici donc les professions que vous pouvez exercer si vous sortez fraîchement d’un IFSI :

  • Infirmière/infirmier en service d’hospitalisation ambulatoire : vous épaulerez le service des ambulances et prendrez en charge les patients à leur arrivée. Votre mission est de rassurer les blessés et de leur appliquer les premiers soins.
  • Infirmière/infirmier dans un bloc opératoire ou un service de chirurgie : votre rôle sera de veiller au bien-être des patients qui viennent de subir une opération. Vous serez affilié à un hôpital et vous aurez des horaires précis. 
  • Infirmière/infirmier assistant auprès d’un anesthésiste : cette profession est dédiée aux étudiants qui ont suivi un module de spécialisation pour être infirmier anesthésiste lors de leur formation. Là aussi, vous serez affilié à une structure et aurez des horaires fixes. 
  • Infirmière/infirmier libéral : vous pouvez également vous détacher des hôpitaux ou encore de centres spécialisés. En effet, ce métier offre une certaine liberté. Plus d'horaires fixes, c’est vous qui choisissez quand vous travaillez. Cependant, pour atteindre ce but, il vous faudra 24 mois soit 3 200 heures de travail dans un des établissements répondant aux critères fixés par la convention nationale des infirmiers et infirmières. 
  • Infirmière/infirmier en réanimation : La aussi votre but sera de vous occuper des patients en réanimation. Vous devrez veiller à ce que l'état du patient soit stable et qu’il ne se dégrade pas. Outre le malade, vous devrez également rassurer sa famille et les accompagner psychologiquement dans cette épreuve.  
  • Infirmière/infirmier en oncologie : l’une des missions premières est d’échanger avec les malades. Les personnes travaillant en oncologie doivent suivre les patients atteints d’un cancer et les guider dans leur traitement. Bien évidemment, elles doivent aussi être à leur écoute et suivre l’évolution de leur état de santé.
  • Infirmière/infirmier scolaire : vous pouvez également travailler pour l’éducation et exercer au sein d’un collège, lycée ou encore d’une université. Votre mission sera d'accueillir les élèves, observer leur état et éventuellement prendre la décision d’appeler un responsable légal pour qu’il vienne le récupérer.
  • Infirmière/infirmier d’entreprise : il arrive que certaines entreprises possèdent une infirmerie. Vous pouvez vous orienter également vers cette branche du métier. Vous devrez observer l'état de santé des salariés qui le demandent et également les conseiller.

Devenez infirmier !

Liste des formations

Yanis Saidi

Partager