Prêt étudiant garanti par l’État: Comment l’obtenir en 2021 ?

Lecture

Vous souhaitez vous lancer dans des études dans l'enseignement supérieur? Pour cela, vous aurez peut-être besoin d’effectuer un prêt. Vous n’avez pas de cautionnaire dans votre entourage ou vous ne souhaitez tout simplement pas que l’un de vos proches se porte garant ? Il est alors possible de vous tourner vers l’État…

Si vous êtes étudiant et cherchez à faire un emprunt sans la caution d’un proche ou sans preuve de revenus, il est possible de vous tourner vers un crédit à la consommation particulier, spécifiquement conçu pour financer les études des jeunes qui en ont besoin : le prêt étudiant garanti par l’État

Qu’est-ce qu’un prêt étudiant garanti par l’État ? Qui peut en bénéficier ? Quelles sont les démarches à entreprendre pour l’obtenir ? Diplomeo vous donne toutes les informations nécessaires pour contracter ce prêt.

Qu’est-ce qu’un prêt étudiant garanti par l’État ?

Le prêt étudiant garanti par l’État est un crédit à la consommation permettant aux étudiants de financer leurs études dans l’enseignement supérieur sans pour autant avoir recours à la caution d’un proche ou à une preuve de revenus.

Grâce à ce processus, c’est l’État qui se porte garant auprès des banques partenaires à hauteur de 70 % (hors intérêts), par le biais de la Banque publique d’investissement (dite BPI France). Ainsi, c’est lui qui paiera vos mensualités en cas de défaillances de votre part.

Lorsqu’il est garanti par l’État, le prêt étudiant ne peut cependant pas dépasser le montant de 15 000 €. Quant au taux d’intérêt, il est librement fixé par la banque partenaire.

Qui peut bénéficier d’un prêt étudiant garanti par l’État ?

Les conditions d’obtention d’un prêt étudiant garanti par l’État sont les suivantes :

  • Être inscrit au sein d’un établissement en France pour préparer un diplôme de l’enseignement supérieur français comme :
  • Disposer de la nationalité française ou être citoyen d’un pays de l’Espace Économique Européen (EEE) à condition de justifier d’une résidence régulière ininterrompue en France depuis au moins 5 ans au moment de la conclusion du prêt
  • Être âgé de moins de 28 ans à la date de conclusion du prêt

Pourquoi effectuer un prêt étudiant garanti par l’État ?

Mis en place en septembre 2008, le prêt étudiant garanti par l’État répond à un besoin des étudiants, qui ne peuvent pas toujours avoir recours à leurs proches pour les aider dans leurs démarches. Ce dispositif est donc particulièrement avantageux pour les étudiants qui rencontrent des difficultés à trouver des financements pour leurs études.

S’il a pour objet principal d’aider les jeunes à financer leurs frais de scolarité, l’étudiant n’a cependant pas à justifier ses dépenses pour le solliciter. De fait, il est tout à fait possible pour les bénéficiaires de ce prêt d’en profiter pour d’autres dépenses, par exemple pour le logement, l’alimentation, les voyages à l’étranger, ou même pour l’achat d’une voiture !

Autre raison de contracter un prêt étudiant garanti par l’État : il est possible de rembourser la totalité de sa dette 2 ans après l’obtention de son diplôme d’études supérieures (franchise totale), c’est-à-dire à l’entrée dans la vie active. Une possibilité qui permet notamment d’avoir une pression en moins au cours de sa scolarité ! Mais il est aussi possible d’opter pour la franchise partielle, en d’autres termes, de s’acquitter pendant son cursus, mois après mois, du montant des intérêts correspondant au capital emprunté, avant de rembourser le capital à la fin de ses études.

Que faire pour obtenir un prêt étudiant garanti par l’État ?

Société Générale, Caisse d’Épargne, CIC, Crédit Mutuel, Banque Populaire… Il sera nécessaire de vous adresser à l’une de ces 5 banques partenaires historiques du dispositif pour espérer obtenir un prêt étudiant garanti par l’État.

Attention !

Certaines banques limitent le nombre de prêts étudiants garantis par l’État qu’elles délivrent chaque année. Veillez donc à faire votre demande le plus tôt possible.

Si vous n’êtes client dans aucun de ces établissements : pas de panique ! Il n’est pas exigé que vous le soyez pour contracter un prêt garanti par l’État. En revanche, veillez à bien vous informer auprès des concernées, car certaines d’entre elles peuvent effectivement refuser votre dossier sur ce critère.

Autre information à garder en tête : les banques peuvent vous refuser le prêt étudiant s’ils estiment que vous ne serez pas en capacité de le rembourser, même avec la garantie de l’État…

Lorsque vous contracterez cet emprunt auprès des banques partenaires, le crédit sera soumis à un certain nombre de règles, notamment :

  • l’information préalable de l’emprunteur lors d’un entretien
  • la signature d’un contrat
  • le délai de rétractation de 14 jours pour l’emprunteur

Si vous êtes enfin décidé à effectuer un prêt étudiant garanti par l’État auprès d’une banque partenaire durant l’année 2019, veillez à être attentifs aux annonces faites par BPI France. En effet, l’enveloppe concernant ce dispositif avait été intégralement consommée en 2018. L’accès y est donc limité, d’où la nécessité d’être attentif et de se tenir régulièrement informé !

À noter que cette année et pour la première fois, Bpifrance ouvre le dispositif à l’ensemble des établissements bancaires français.

Plan de relance : le budget dédié aux prêts garantis par l’État augmente en 2021

La crise sanitaire du coronavirus a ébranlé la société française et le monde de l’enseignement supérieur avec elle. Dans ce cadre tout à fait exceptionnel, le gouvernement a ainsi préparé un Plan de Relance de l’enseignement supérieur, de la recherche et de l’innovation. L’une de ces mesures, qui s’inscrit également dans le cadre du Plan « 1 jeune, 1 solution », vise à renforcer la garantie des prêts étudiants.

Un an après le début de la crise sanitaire et dans le cadre du plan de relance, la garantie publique a été considérablement augmentée. Elle a été multipliée par cinq, pour atteindre 20 millions d’euros en 2021 (contre 4 millions en 2020). 

Une augmentation de la garantie publique qui va permettre aux banques d’octroyer 640 millions d’euros de prêts, contre 80 millions en 2020. L’accès au prêt étudiant garanti par l’État est donc facilité. BPI France indique que cette hausse va permettre de multiplier par 7 le nombre d’étudiants bénéficiaires, de 7 500 en 2020 à 55 000 étudiants en 2021. Le montant moyen des prêts a aussi progressé, avec un montant de 12 000 euros (vs 10 000 euros en 2020). 

Le prêt étudiant garanti par l’État du MESRI a permis d’octroyer au total 655 millions d’euros de prêts à plus de 72 000 étudiants. 

La rédaction

Partager