Des places non pourvues en écoles de commerce

A en croire les chiffres du Sigem 2015, plus d'un quart des écoles de commerce qui ont ouvert des places supplémentaires aux concours BCE et Ecricome pour les élèves de prépa n'ont pas rempli leur promotion. Pourquoi tant de places non pourvues ?

Ecoles de commerce

A en croire les chiffres du Sigem 2015, plus d'un quart des écoles de commerce qui ont ouvert des places supplémentaires aux concours BCE et Ecricome pour les élèves de prépa n'ont pas rempli leur promotion. Pourquoi tant de places non pourvues ?

Cette année, 300 places supplémentaires avaient été ouvertes aux concours par plus de la moitié des établissements participants au Sigem. A titre d'exemple, l'Edhec proposait 50 places de plus tout comme l'EM Lyon, L'Inseec et Montpellier 20 places…

Mais les résultats du Système de gestion centralisée des intégrations (Sigem) ont montré que près d'un quart d'entre elles n'ont pas fait le plein.

Sur les 10 488 candidats issus des classes prépa, 7 425 ont rejoint une ESC sur les 7 675 proposées. L'an dernier, seules 8 places étaient restées vacantes.

Jean-Christophe Haugel, président de Sigem, explique : "Cet écart de 250 places correspond peu ou prou à l'augmentation du nombre de places, le nombre de candidats ayant légèrement diminué cette année par rapport à 2014, en bout de chaîne certaines écoles en ont pâti. Toutefois, malgré cette petite baisse, presque 96,75 % des places proposées ont été affectées, ce qui montre quand même la force du système !".

Avec une concurrence accrue chaque jour, les chiffres ne devraient pas s'améliorer l'an prochain.

Trouvez la bonne école en fonction de votre profil

Retour en haut de page