Fashion Week à Paris : quels sont les métiers et formations pour y accéder ?

La Fashion Week vous fait rêver ? Il est possible d'en faire partie en intégrant une carrière de la mode. Découvrez 6 métiers indispensables de la Fashion Week et les formations pour devenir un professionnel du luxe et de la mode.

Cette semaine, la Fashion Week Haute Couture débute à Paris après avoir présenté les collections Homme Automne-Hiver 2018. La capitale de la mode va donc connaître une fois de plus l’effervescence du luxe, les mannequins courant de défilé en défilé, l’amas de paparazzis immortalisant les dernières tendances lancées par le gang Kardashian, Hadid, et autres célébrités du moment.

Pourtant, derrière cette image que beaucoup considèrent superficielle, la Fashion Week est bel et bien un événement au cours duquel de nombreux corps de métier travaillent jour et nuit pour réaliser un spectacle mémorable dans l’une des industries les plus puissantes au monde.

Trouvez votre formation en Mode

Couturier

Karl Lagerfeld, Stella McCartney, Yves Saint Laurent, Azzedine Alaïa, Christian Dior, Jean-Paul Gaultier… Tous ces grands noms sont des créateurs de mode reconnus dans le monde entier. À la tête de leur propre maison de haute couture ou travaillant en tant que directeur artistique pour un atelier déjà renommé, par exemple Lagerfeld pour Chanel, les couturiers font la pluie et le beau temps dans la Haute Couture, mais aussi dans notre quotidien.

En effet, bien que leurs créations ne soient pas accessibles à tous, de nombreuses marques de prêt-à-porter s’en inspirent et suivent leurs tendances. Lors de la Fashion Week, ce sont leur collection et leur créativité qui sont présentées lors des défilés.

Les missions

Le couturier, appelé également styliste ou créateur de mode, imagine des vêtements et établit les tendances de demain. Il doit être constamment à l’affût de ce qui se fait dans le design et peut s’inspirer du streetwear, comprenez « ce que l’on porte dans la rue », des arts, des cultures du monde entier.

Outre son imagination, le designer doit également maîtriser les techniques de dessin et de couture afin de pouvoir mettre en image ses idées et posséder une culture artistique conséquente, ainsi que des notions en marketing et communication.

Les formations

À partir du bac pro jusqu’à bac+5, il est très facile de trouver en France une formation Stylisme. Pays leader de la mode et du luxe, la France possède plusieurs écoles de mode et écoles d’art pour entamer un programme dans la conception textile et devenir styliste.

Modéliste

Lors de la Fashion Week, il s’agit de se démarquer par les créations, mais aussi la réalisation. Les petites mains d’un atelier de couture sont de grande importance. Elles ne laissent passer aucun détail que ce soit une perle mal cousue, une paillette décollée, ou une confection imparfaite.

Les missions

Le modélisme est la partie technique du stylisme. Le modéliste est en charge de réaliser le patronage du vêtement imaginé par le styliste. Il s’occupe de la coupe à plat, du moulage, de la couture et des retouches, souvent à faire en urgence lors de la Fashion Week.

Les formations

En général, les formations sont assez similaires aux cursus pour devenir styliste. Toutefois, il existe de nombreux programmes professionnels pour adultes afin d’apprendre toutes les techniques de la couture en détail. Mais, il est aussi possible de se concentrer sur le modélisme dès le niveau 3e en CAP Mode ou bac pro Mode.

 

Bookeur

Il est difficile de résumer le rôle du bookeur. À la fois chargé de recrutement des mannequins, responsable de la mobilité internationale, mais aussi de la gestion des carrières, le bookeur possède une multitude de casquettes le rendant indispensable au bon déroulement de la Fashion Week.

Les missions

Lors de l’évènement de la mode, les mannequins du monde entier se retrouvent aux défilés. Cela demande une réelle organisation par les experts de la logistique. Pour cela, les agences de mannequins engagent un bookeur attitré afin d’envoyer des modèles à certains défilés, s’occuper de leur déplacement d’une semaine de la mode à une autre, du côté administratif, financier, mais aussi social.

De plus, le bookeur a également un côté nounou/guide pour mannequin en les accompagnant parfois aux castings et shoots et les accueillant, notamment lorsqu’il s’agit de mannequins étrangers.

Les formations

À l’instar des casquettes, il existe plusieurs cursus pour anticiper les missions du bookeur. Les formations en Ressources Humaines permettent d’obtenir des compétences dans l’administratif, la gestion et même la psychologie. Les formations en management et gestion peuvent aussi mener à cette carrière.

Maquilleur

Le métier de styliste ne s’arrête pas uniquement à la conception du vêtement. La direction artistique concerne également la création d’une ambiance, d’une atmosphère lors du défilé. Pour unifier l’imaginaire d’une maison de couture, le maquilleur est très souvent nécessité.

Contouring, maquillage nude, rouge à lèvres noir, fard à paupières coloré… Il n’est pas rare que la mise en beauté se fasse remarquer et lance elle aussi des tendances.

Les missions

Le métier de maquilleuse ou de maquilleur vise l’embellissement d’un visage avec divers produits cosmétiques. Cela demande de maîtriser différentes techniques de l’esthétique, de connaître les bases de la dermatologie et de la cosmétologie.

Dans le cadre de la semaine de la mode à Paris, le maquilleur doit se tenir au courant des tendances du maquillage et surtout être à l’écoute du styliste afin de comprendre sa vision et de la réaliser.

Les formations

Après la 3e avec un CAP Esthétique, pour se professionnaliser en deux années avec le BTS Esthétique option maquillage, en Bachelor jusqu’à bac+5 avec le Master Management de l’esthétique, les formations en école de maquillage ne manquent pas en France.

Intégrez les métiers de la Beauté

Attaché de presse

La Fashion Week est un événement très médiatisé, notamment avec la présence d’une multitude de célébrités. Cette semaine est l’occasion pour des marques de tisser des liens avec les journalistes et influenceurs.

Ces derniers permettent de faire parler d’un produit à travers l’univers du multimédia, en particulier avec les réseaux sociaux. Les attachés de presse sont donc très présents lors de la Fashion Week pour servir d’intermédiaire, mais pas seulement !

Les missions

Les tâches d’un attaché de presse sont assez vastes et ce dernier est un vrai coordinateur médiatique. Il est en charge de la communication d’une entreprise ou d’une personnalité. Veillant à leur image de marque, il organise aussi des rencontres entre les acteurs influents de la mode.

Lors de la Fashion Week, l’attaché de presse peut aussi travailler pour une maison de couture et s’occuper d’inviter les personnalités ayant marqué l’année, étant très présentes médiatiquement ou susceptibles de faire parler de la marque, comme les journalistes et blogueurs.

Les formations

Les attachés sont formés au sein d’écoles de commerce, de management et de communication. En général, ils suivent une formation en communication et peuvent se spécialiser à partir de bac+3 en Communication d’entreprise avec un MBA, un MSc ou encore en Mastère spécialisé.

Lancez-vous dans la Communication

Influenceur

Aujourd’hui, bien que les acteurs, mannequins, chanteurs fassent encore partie de la Fashion Week, les influenceurs ont également pris une place importante car le grand public s'identifie plus facilement à ces derniers lorsqu'il s'agit du milieu de la mode.

Caroline Receveur, Betty Autier, Safia Vendome, Stéphanie Durant, Camila Coehlo… Ces noms ne vous sont pas inconnus et pour cause ! Ces influenceuses comptabilisent des millions d’abonnés sur leurs réseaux et sont invitées aux événements de la semaine de la mode pour écrire à propos d'une collection. 

Les missions

Ces professionnels du digital partagent sur leurs réseaux sociaux leurs bons plans mode, beauté, voyages. La Fashion Week est pour eux l’occasion de faire parler d’eux, mais aussi d’une marque et lui offrir de la visibilité.

Égérie comme Stéphanie Durant, entrepreneur comme Caroline Receveur et sa marque de thé, blogueuse avec un compte YouTube comme Safia Vendome, les influenceurs utilisent tous types de médias pour faire la promotion d’un produit ou d’un service. Ils sont obligatoirement invités à la Fashion Week afin de partager les tendances et ont réussi à s’installer aux premiers rangs des défilés, une place de privilège.

Les formations

Il n’existe pas vraiment de formations pour devenir influenceur. Toutefois, ce dernier doit posséder des connaissances en community management, marketing, stratégie et communication. Il est possible après le bac d’entamer un Bachelor en Communication Digitale ou Webmarketing pour obtenir un niveau bac+3. Par la suite, les étudiants peuvent poursuivre leurs études, par exemple en MBA Marketing digital ou en Master Communication pour se voir octroyer un niveau bac+5.

Janis Koparanian