Les études supérieures sont-elles trop chères ?

C'est en tout cas ce que semblent penser les parents français. Dans une enquête publiée par HSBC, ils estiment qu'un diplôme d'études supérieures coûte trop cher.

argent

C'est en tout cas ce que semblent penser les parents français. Dans une enquête publiée par HSBC, ils estiment qu'un diplôme d'études supérieures coûte trop cher.

Faire un prêt et économiser

60% des parents français interrogés par HSBC estiment que, s'il est nécessaire d'avoir un diplôme pour s'assurer un avenir convenable, le coût de la réussite est trop élevé.

Pour 79% d'entre eux, les études sont financièrement inaccessibles à la plupart des foyers, un pourcentage qui passe à 58% en moyenne dans le monde.

22% des parents, qui contribuent très souvent au financement des études supérieures de leurs enfants, expliquent qu'ils doivent économiser pour leur permettre de suivre les formations qu'ils ont choisi. 51% déclarent même qu'ils mettent de côté dès les années de maternelle afin d'être prêts à surmonter ce coût.

Ne pas pouvoir subvenir aux besoins de leurs enfants en ce qui concerne leurs études est une inquiétude plus vive chez les parents dont les enfants sont les plus jeunes. Ceux-ci pensent à emprunter.

Cette étude permet également de mettre en évidence que pour 3 familles françaises sur 10, il sera nécessaire que les élèves travaillent pour contribuer au financement de leurs études.

Enfin, les familles sont de plus en plus nombreuses à prendre en compte l'aspect international de l'enseignement supérieur afin d'obtenir des chances supplémentaires dans un contexte d'emploi difficile. Entre 53 et 73% des parents espèrent que leurs enfants étudieront un jour hors des frontières françaises. 

Retour en haut de page