Le droit de vote à 16 ans  ? Les lycéens sont pour  !

L'Union nationale des lycéens (UNL) vient de publier les résultats de son enquête à propos du droit de vote dès 16 ans. Les jeunes militants ont été recueillir les avis de 57 000 lycéens. Résultat : la majorité y est favorable.

jeune femme qui vote
Certaines élections primaires étaient accessibles à partir de 16 ans.

C’est un sujet en toile de fond des revendications lycéennes depuis longtemps. Le droit de vote dès l’âge de 16 ans est remis sur le tapis par l’Union nationale des lycéens (UNL). L’association a mené une étude auprès de 57 000 lycéens. Il en ressort que 62 % se prononcent en faveur du droit de vote à 16 ans.

Une enquête auprès de 57 000 jeunes

Le « référendum d’initiative lycéenne » mené devant plus de 320 lycées par l’Union nationale des lycéens a reçu la réponse de 57 000 lycéens, à propos du droit de vote dès 16 ans. Résultat : 64 % d’entre eux estiment qu’il faudrait rendre le vote possible deux ans avant l’âge actuel du vote : 18 ans.

Cette solution serait-elle un moyen de contrer les chiffres de l’abstention des jeunes ? Pour rappel, il était de 32 % pour les 18–24 ans, lors du premier tour de la présidentielle de 2012. Pour Giuseppe Aviges, vice-président de l’UNL, intérrogé au micro d'Europe 1, il s'agit avant tout « d’une exigence démocratique. Aujourd’hui, un votant sur deux a plus de 50 ans: il faut rééquilibrer les corps électoraux en faisant rentrer 1,5 million d’électeurs âgés de 16 à 18 ans ».

Déjà quelques occasions de voter

Le sujet réapparaît en pleine campagne présidentielle. Il faut noter que les jeunes de moins de 18 ans ont eu quelques occasions de voter lors des primaires :

  • La primaire des écologistes était ouverte aux votants dès 16 ans
  • La primaire de la gauche accepte les votants de 17 ans, qui auront eu 18 ans et pourront voter lors des élections d’avril et mai. Il est possible de voter à partir de 16 ans si vous êtes adhérents d’un des partis qui organise cette primaire.
  • La primaire de la droite et du centre a également été ouverte aux votants de 17 ans, en âge de voter lors de l’élection présidentielle

Peu de candidats aux prochaines élections se sont exprimés sur le sujet. Seul Jean-Luc Mélenchon a clairement évoqué le droit de vote dès 16 ans : il s’affiche pour. « L’abaissement du droit de vote à 16 ans vise à rétablir un équilibre rompu entre le goût du futur et le goût du présent, note le candidat du Front de gauche sur son blog. Le but n’est pas seulement de provoquer un débat. Il est de rajeunir le corps électoral et de donner une importance politique à la jeunesse ».

Soizic Meur