Le concours Passerelle « Handicap »

Le concours « Handicap » a été créé par l'association Passerelle, qui compte 12 écoles membres. Il donne l'opportunité aux jeunes en situation de handicap d'intégrer une grande école de commerce.

Le concours Passerelle « Handicap » 2017

Une opportunité pour les lycéens en situation de handicap qui ont de bons résultats d'intégrer une école de commerce après avoir effectué un cursus de deux ou trois années en BTS, DUT ou bachelor. Voilà ce que propose le concours post-bac Passerelle « Handicap ». Quels sont les différents établissements à accueillir des étudiants à l'issue de ce concours ? Quelles sont les différentes étapes ? Diplomeo vous présente toutes les spécificités du concours post-bac Passerelle « Handicap ».

Présentation du concours Passerelle Handicap 2017

Persuadée que « la différence n'est pas un handicap », l'association Passerelle a décidé de mettre en place, il y a plusieurs années, le concours Passerelle « Handicap ». Celui-ci accompagne les candidats en situation de handicap « à travers un dispositif spécifique mis en place pendant les épreuves ». Actuellement, 7 établissements de l'association Passerelle offrent chaque année des places au sein de leurs formations.

Liste des écoles du concours Passerelle « Handicap »

Il est précisé dans le règlement du concours que « dans le cas particulier des écoles qui proposent un bachelor en 3 ans (bac+3) suivi d’un master en deux ans (bac+5), la possibilité est offerte à leurs candidats du concours post-bac Handicap uniquement, de choisir comme formation incubante une formation à bac+2 (IUT ou BTS) dans un établissement sous convention avec l’école concernée, puis de poursuivre, sous réserve de non-redoublement et d’obtention du diplôme à Bac+2, en troisième année du bachelor de l’école, pour ensuite intégrer directement la première année du Master, sans avoir à repasser d’autres concours ».

Trouvez la bonne école de commerce en fonction de votre profil

Les épreuves écrites et orales en 2017

Le concours se décompose en deux parties : les épreuves écrites et les épreuves orales. Ceux qui obtiennent les meilleurs résultats à l'issue des épreuves écrites sont sélectionnés pour les oraux.

Il y a quatre épreuves écrites :

  • Commentaire d’un fait d’actualité (rédaction)
  • Épreuve de culture générale (QCM)
  • Épreuve d’anglais (QCM)
  • Épreuve de logique (QCM)
Épreuves/CoefficientsSection STMGSection LSection SSection ESBac pro

Commentaire d'un fait d'actualité

6 2 2 8 4

Épreuve de culture générale

4 8 2 2 6

Épreuve d'anglais

5

5 2 5 4

Épreuve de logique

5 5 8 5 6

Et il y a trois épreuves orales :

  • Oral d’anglais
  • Oral de LV2 (espagnol, allemand, arabe, italien)
  • Entretien de motivation
Épreuves orales/CoefficientsEntretien de motivationOral d’anglaisOral de LV2

EM Normandie

10 5 5

EM Strasbourg

10 5 5

ESC La Rochelle

13

7 -

Groupe ESC Troyes

13 7 -

Grenoble EM

10 5 5

Montpellier Business School

10 5 5

Novancia Business School Paris

13 7 -

Dates du concours

Les dates du concours
Inscriptions Du 5 octobre 2015 au 12 février 2016
Résultats d’éligibilité 3 mars 2016 
Résultats d’admissibilité 11 mars 2016
Épreuves écrites 23 mars 2016
Épreuves orales 30 mars 2016
Publication des résultats 9 mai 2016

Le profil des candidats

Ce concours est ouvert à de nombreux types de profil. Les lycéens de filières STMG, L, S, ES et professionnelles peuvent participer.

Comment s’inscrire en 2017 ? 

Comme le concours Passerelle « Ascension sociale », le concours Passerelle « Handicap »  ne passe pas par la procédure Admission Post Bac

Les inscriptions se font donc directement sur internet, en se créant un compte en ligne.

Comment bien réussir son concours Passerelle post-bac Handicap ? 

Pour réussir son concours Passerelle « Handicap », mieux vaut bien se préparer en amont. Le meilleur moyen est de se rendre directement sur le site du concours Passerelle et d'effectuer les exercices proposés. Il est également possible de télécharger les annales et de les imprimer afin de se mettre en conditions d'examen. Dernière possibilité : se rendre aux journées de préparation et d'entraînement (JPE) organisées par l'association Passerelle.

Interview de Catherine Gautier, déléguée générale du concours Passerelle

Quelles sont les spécificités du concours ?

Comme son nom l’indique, ce concours s’adresse à des lycéens de terminale en situation de handicap. Il permet à ces jeunes, dont les parcours d’études sont souvent plus compliqués de par leur situation particulière, de garantir leur accession à un programme grande école de Business School dès la classe de terminale. Il est régional, dans la mesure où il s’adresse à des jeunes résidant dans la même région académique que celle de l’école à laquelle ils postulent. Ainsi, un jeune résidant dans la région académique de Normandie ne peut postuler qu’à l’EM Normandie, un jeune résidant dans la région académique Reims-Nacy-Metz-Strasbourg peut postuler à l’ESC Troyes ou à l’EM Strasbourg, et un jeune résidant dans la région académique d’Aix-Marseille-Nice n’est pas éligible au concours. Ceci est lié aux partenariats bi- ou tri-partites qui sont signés en amont de l’inscription au concours entre les écoles, les lycées, les responsables de formations incubantes (IUT, BTS, Bachelor) et qui garantissent le suivi et l’accompagnement du jeune tout au long de son parcours d’études. Enfin le Concours proprement dit (c’est-à-dire le passage des épreuves écrites puis orales par les candidats) est précédé de deux jurys de sélection :

  • Un jury d’éligibilité, où l’on va vérifier que les conditions d’éligibilité handicap sont remplies. Il s’agit juste de vérifier l’existence d’un justificatif MDPH en cours de validité.
  • Un jury d’admissibilité, où là ce sont les résultats scolaires qui sont examinés. En effet, l’inscription au concours est conditionné par de bons résultats scolaires obtenus tout au long de la scolarité et en particulier durant les classes de lycée. Il est essentiel que le jeune montre sa volonté et sa motivation à réussir dans ce parcours. Un obstacle rencontré en cours d’études pour raisons de santé ou autre motif grave avéré ne sera en aucun cas pénalisant, en revanche un manque d’assiduité scolaire sans raisons sérieuses peut être un motif de non admissibilité, et même d’exclusion du parcours dans les 2 ou 3 années qui suivent le bac.

Avez-vous remarqué une augmentation des candidats depuis la création du concours ? 

Oui, le nombre d’inscrits à ce concours augmente légèrement chaque année.

Que conseilleriez-vous aux lycéens de réviser pour réussir le concours ? À quelle fréquence ?

Les candidats ont accès aux annales du concours des années précédentes pour s’entraîner.

Pour réussir l’entretien de motivation, il est recommandé d’être soi-même, sans en faire trop, et de démontrer avec loyauté et enthousiasme sa motivation à se diriger vers des études supérieures en école de commerce, même s’il s’agit là d’un exercice qui n’est peut-être pas très facile en classe de terminale ; le fait d’avoir soigneusement étudié le parcours de formation proposé par l’école cible, et de se renseigner sur les métiers accessibles, met le jeune en situation de réussir aisément cet entretien, et ne l’empêchera pas de faire évoluer son point de vue dans les années qui suivront si sa maturité et le développement de ses compétences l’attirent petit à petit vers d’autres horizons.

Quelles sont les spécificités des établissements qui proposent des places au concours Passerelle Handicap ?

Toutes les écoles membres de l’Association Passerelle, et pas seulement celles qui proposent des places au Concours post-bac Handicap, se mettent en capacité d’accueillir, d’orienter et d’accompagner les jeunes en situation de handicap par le biais de « référents Handicap ». Cet accueil commence par le fait de flécher, dans les livrets d’accueil par exemple, les coordonnées du référent Handicap, qui se doit de répondre présent lorsqu’un étudiant exprime tel ou tel besoin d’aide et/ou d’accompagnement – et l’on sait combien c’est difficile pour beaucoup d’entre eux de déclarer son handicap. De plus, les référents handicap se réunissent régulièrement, sous l’impulsion de l’Association Passerelle, ou d’autre groupement comme par exemple la mission Handicap de la CGE, pour échanger sur les bonnes pratiques d’accueil et d’accompagnement des jeunes en situation de handicap. Enfin, dans certaines écoles, des opérations sont menées pour sensibiliser tous les étudiants à la question du Handicap, et les préparer à l’accueil de la différence en entreprise.

Les autres concours

Voici la liste des 8 autres concours d’entrée en école de commerce post-bac en France.

Concours Passerelle « Ascension Sociale »

Concours ACCES

Concours ATOUT+3

Concours Bachelors EGC

Concours Ecricome Bachelor

Concours LINK

Concours PASS

Concours SESAME

Concours TEAM

Découvrez tous les concours communs pour intégrer une école de commerce post-bac

Trouvez la bonne école de commerce en fonction de votre profil

Retour en haut de page