Le budget de l’enseignement supérieur examiné au Sénat

Les crédits 2016 concernant l’enseignement supérieur et la recherche ont été examinés par le Sénat il y a quelques jours. Comment a évolué ce budget ?

Sénat

Un budget en augmentation

Les établissements peuvent se réjouir des décisions prises au Sénat le 27 novembre dernier. En effet, ils voient leur enveloppe progresser, mais cela se fait au détriment de la recherche qui devra se contenter d’un financement moindre qu’en 2015.

23 milliards ont ainsi été attribués aux quatre programmes (150, 231, 172 et 196) relevant du secrétariat d’État à l’Enseignement supérieur et à la Recherche. C’est un budget équivalent à celui de cette année (+ 0,04 %).

Le premier programme concerne le budget des établissements de l’enseignement supérieur et l’immobilier universitaire. Dans le projet de la loi de finances 2016, il bénéficiera de 12,9 milliards d’euros. Plus de 100 millions d’euros ont été ajoutés par rapport à 2015, grâce notamment à un amendement adopté par les députés. Une enveloppe a également été prévue pour l’immobilier universitaire, c’est 65 millions de plus qui s’ajoutent au budget.

Le programme 231, dédié à la vie étudiante, voit son enveloppe diminuer de 12 millions d’euros, un coup dur que l’on doit à deux mesures : l’augmentation des bourses étudiantes et un prélèvement de 50 millions d’euros sur les Crous

La recherche aussi touchée

Des diminutions il y en a aussi du côté de la Recherche qui subit 1 % de baisse, ce qui représente 83 millions d’euros. D’après le Sénat, il s’agit davantage d’un réajustement par rapport aux niveaux de trésorerie constatés sur deux projets, l’ITER et l’ESA (agence spatiale européenne).

Enfin, le taux de mise en réserve reste le même qu’en 2015, 70 millions d’euros devraient être gelés en début d’année prochaine.

Trouvez la bonne école en fonction de votre profil

Retour en haut de page