Bachelor : pourquoi ça marche !

Rares sont les écoles de commerce ou de management qui ne proposent pas une filière Bachelor. Cette formation, accessible après le bac, séduit de plus en plus d’élèves et ouvre de nombreux débouchés.

étudiants de bachelor

Une filière qui séduit les entreprises

Le délégué général du concours Atout +3, Christian Chenel, expliquait il y a quelques jours pourquoi selon lui le Bachelor connait un tel succès : " Le fort développement de ce diplôme répond à un besoin de diversification des programmes dans les grandes écoles de commerce et de management. Avec la crise, les jeunes recherchent de plus en plus des formations qui débouchent de manière quasi certaine sur un emploi ".

En effet, le Bachelor n’a qu’un objectif, répondre aux besoins des entreprises en formant des étudiants qui seront immédiatement opérationnels. La responsable du concours Ecricome bachelor poursuit en ce sens : " Les bachelors sont apparus pour proposer une alternative aux formations de l’université, plus théoriques, et aux classes préparatoires, quelquefois considérées comme trop compliquées ".

En optant pour le Bachelor, les étudiants optent pour un cursus moins long qu’un master mais plus important qu’un BTS ou un DUT, acquérant une maîtrise dans le domaine choisi qui séduit les entreprises qui veulent recruter vite.

Bénéficier d’un accompagnement

Si le Bachelor est un parcours qui attire les étudiants, c’est aussi car il leur permet de faire leur entrée dans l’enseignement supérieur de manière accompagnée. Ces formations sont très encadrées, contrairement aux diplômes d’universités.

De plus, elles sont assez généralistes, ce qui permet à l’élève de se diriger vers différents domaines une fois le cursus terminé. Cela rassure à la fois les parents et les étudiants. Il existe en outre une multitude de Bachelor permettant d’accéder à des secteurs qui recrutent comme le commerce, le digital… Il s’agit donc d’un parcours qui offre de nombreuses opportunités.

Trouvez la bonne école en fonction de votre profil

Retour en haut de page