Bac : comment réussir ses rattrapages ? Les profs répondent

Comment réviser ses rattrapages du bac ? Marie-Pierre Bascaules, professeur de mathématiques et Julien Senant, professeur de physique-chimie, donnent quelques conseils aux élèves qui sont aux rattrapages pour les aider à réussir à obtenir leur bac. Interview croisée.

Julien Senant et Marie-Pierre Bascaules, professeurs au lycée Racine, à Paris.

Quels conseils donneriez-vous aux lycéens qui passent les rattrapages ?

Julien Senant : Pour ceux qui sont aux rattrapages, il ne faut surtout pas paniquer, ne pas se dire que tout est perdu. Je conseillerais d’aller voir directement les enseignements qu’ils ont eus pendant l’année, pour qu’ils les aident à choisir les deux matières. Il faut prendre des matières avec des gros coefficients, pour pouvoir rattraper le plus de points. Généralement, prendre les matières où l’on s’est planté au bac est payant.

Il ne faut surtout pas stresser, il faut bien se dire qu’il s’agit d’un entretien donc il faut savoir se vendre et discuter avec l’examinateur. On n’attend pas quelque chose d’exceptionnel en tant qu’évaluateur : il faut simplementmontrer qu’on a envie d’avoir son bac tout en ayant des idées pertinentes. L’important c’est vraiment d’être très motivé.

Marie-Pierre Bascaules : Revoir le cours et le maîtriser, parce que souvent les examinateurs essayent de rattraper les points des élèves avec des questions de cours. Il faut aussi qu’ils analysent leurs erreurs, qu’ils prennent leur temps pendant les vingt minutes de préparation pour bien faire les exercices. Je leur conseille de commencer l’exercice qu’ils savent le mieux faire. Ils le rédigent tandis que le deuxième exercice se fera avec l’examinateur qui les aide un petit peu quand ils sont bloqués. Il faut vraiment se précipiter sur ce qu’on sait faire, le rédiger parfaitement pour engranger des points puis après se laisser guider par l’examinateur.

Des conseils pour les révisions ?

JS : Normalement, le cours devrait être assez frais dans la tête des élèves. Mais pendant le court laps de temps des rattrapages, il faut relire un petit peu ses cours importants. Il ne faut pas essayer de reprendre le programme en entier, cela ne servira à rien. Relire peut-être ses fiches méthode puis le jour de l’épreuve, y aller en se disant qu’ils n’ont plus rien à perdre : il faut qu’ils donnent leur maximum.

MPB : Il est inutile de faire trop d’exercices, il faut vraiment refaire les fiches de cours et les applications directes pour pouvoir réciter son cours.

L’élève doit bien écouter et analyser les questions qu’on lui pose pour pouvoir y répondre. Il faut qu’il sache poser le problème même s’il ne le mène pas jusqu’au bout : il doit savoir ce qu’il faut faire.

Attendez-vous une tenue vestimentaire particulière ?

JS : Il ne faut surtout pas y aller en short et en tongs, mais avoir une tenue tranquille. Il n’y a aucune consigne particulière, je n’ai jamais vu par exempleun élève en costume-cravate arriver aux oraux de rattrapage. Il faut juste être normal.

MPB : Les élèves arrivent comme ils veulent, mais pas trop de décontractionUn peu de respect, mais nous n’avons pas d’exigences fortes là-dessus, ce n’est pas cela que nous regardons.

Retour en haut de page