L'alternance dans l'enseignement supérieur : l'apprentissage en écoles de commerce

En conciliant les cours en école et le travail en entreprise, l’apprentissage permet à l’étudiant d’acquérir deux fois plus de compétences et d’avoir un statut de salarié. Mais quels sont les autres avantages de cette formation ?

Apprentissage en école et en entreprise

Aujourd’hui, plus de la moitié des écoles de commerce proposent une formation en apprentissage.
Certaines écoles accueillent plus de 40 % d’étudiants dans leur formation en apprentissage, tandis que d’autres, comme HEC Paris, n’en accueillent aucun.

L’apprentissage est un système de formation par alternance : il permet à l’étudiant de concilier les cours dans l’école et l’enseignement du métier.

Comment intégrer un cursus en apprentissage ?

Les étudiants qui font le choix de la formation en apprentissage doivent passer les mêmes concours que les autres étudiants pour intégrer une business school. Une fois admis dans l’école, l’étudiant peut faire une demande pour cette formation. À savoir que le cursus en apprentissage ne s’effectue que dans les dernières années du programme « grande école ». 

Avant l’inscription, les étudiants doivent trouver un employeur qui accepte ce type contrat avec des apprentis.
Les étudiants sont de plus en plus nombreux à postuler pour ce genre de formation. Les écoles apportent à présent leur aide aux étudiants en regroupant les offres et en mettant en contact avec les employeurs.

Avoir le statut de salarié

Pour intégrer un cursus en apprentissage, il faut :

  • un établissement qui propose ce type de formation
  • une entreprise 
  • être admis dans le cursus de l’école 

Lors de la signature du contrat avec l’entreprise et l’école, l’étudiant obtient le statut de salarié. Il peut profiter en conséquence de tous les avantages d’un autre salarié de l’entreprise : droit aux congés, mêmes horaires de travail, accès aux lieux de restauration et de nombreux autres avantages. 

Réduire ses frais de scolarité

Grâce à ce type de formation, la scolarité est gratuite. C’est l’entreprise et l’État qui règlent tous les frais de scolarité de l’étudiant. Plus besoin pour les étudiants de contracter des emprunts importants. L’entreprise d’accueil fournit également un salaire allant de 584 € à 1 127 € brut par mois. 

Comment organiser les études et le travail ?

Les écoles ont mis en place des cours adaptés pour les étudiants en apprentissage. En revanche, le rythme change d’une école à une autre. Il peut varier de 3 jours en cours, 2 en entreprise à 2 mois en cours, 4 en entreprise.
Le modèle d’emploi du temps le plus répandu dans les écoles de commerce est 1 semaine à l’école et 3 semaines en entreprise. 
De ce fait, le rythme est beaucoup plus dense. Les cours, parce qu’ils sont moins nombreux, sont plus intenses et le temps consacré aux révisions doit se faire après après les journées en entreprise. 

La distance entre l’entreprise et l’école est aussi un élément important dans le cursus en apprentissage, car il peut engendrer de la fatigue et des dépenses supplémentaires. 

Les perspectives professionnelles 

Articuler enseignement et travail permet avant tout de former de nouveaux salariés et de minimiser les risques d’embauche. Après avoir terminé le contrat d’apprentissage, les entreprises sont nombreuses à proposer aux diplômés des CDD ou des CDI.
Cette formation permet, en outre, d’accélérer la carrière des jeunes diplômés.

Trouvez la bonne école en fonction de votre profil

Retour en haut de page