À la recherche de l'Ecole de police qui vous fera réussir ?

Trouvez et intégrez votre Ecole de police

en fonction :

Formation susceptible de vous intéresser
Formation professionnelle Gardien de la Paix - Policier
proposé par Centre Européen de Formation

École de police

Les Écoles nationales de police (ENP) sont des établissements qui forment à différents types de métiers de la police. Régies par le ministère de l’Intérieur, les écoles ne sont accessibles qu’après avoir passé les concours de la fonction publique. Pour 2021, la police nationale espère recruter plus de 3 500 agents, tout métier confondu.

Qu’est-ce qu’une école de police ?

Réparties sur plusieurs villes françaises, et dont Paris, les écoles de police forment les futurs fonctionnaires de la sécurité publique et des techniciens de la filière scientifique de la police.

On distingue deux catégories :

  • Filière police
  • Filière scientifique

En fonction de la formation, chaque métier a son propre programme et sa propre formation. Ainsi, le cursus se déroule entre 1 et 2 ans pour les métiers de la sécurité et autour de 2 mois pour les métiers de la PTS.

On comptabilise 9 métiers au sein des écoles :

Durant leur temps en école de police, les étudiants acquièrent les valeurs de leur métier. Ils vivent au sein de même de l’école, dans un internat, et apprennent la vie en communauté. L’hébergement est gratuit, mais les repars sont à la charge de l’étudiant. L’école, qui peut se rapprocher d’un environnement militaire, a de nombreuses règles que les étudiants doivent respecter.  

L’entrée en école de police fait partie des concours les plus difficiles de la fonction publique. Ainsi, seules les personnes motivées et capables de faire face à différentes situations pourront l’intégrer. Le programme requiert une certaine polyvalence : des compétences techniques, physiques et cérébrales.  

Durant la formation, les étudiants sont rémunérés en fonction de leur cursus : entre 500 € et 1 300 € net/, par mois.

Quel est le programme ?

Les cours en école de police sont les mêmes dans tous les établissements français. Le temps est divisé en 2 ou 3 parties :

Filière police

Filière scientifique

  • Lycée professionnel (seulement pour les futurs cadets)
  • Formation initiale
  • Stage
  • Enseignement tronc commun
  • Immersion
  • Adaptation 1er poste

Le temps en école varie en fonction des métiers. Des formations peuvent proposer une partie en alternance, au lieu stage. C’est le cas, par exemple, du cursus « officier de police », « commissaire de police » et « agent spécialisé PTS ».

Dans la dernière partie, les étudiants vont approfondir leur connaissance ainsi que découvrir les différents bureaux, en milieu professionnel.  

L’enseignement à l’école comprend généralement :

  • Préparation physique
  • Informatique
  • Enseignements fondamentaux : les institutions, la déontologie, le droit pénal, les procédures…
  • Mise en pratique professionnelle
  • Soutien pédagogique

Pour les étudiants en PTS, ils ont le choix sur leur spécialisation : balistique, biologie, documents, incendies/explosions, physiques/chimie, stupéfiants, toxicologie…

Le site de la Police Nationale a reproduit une journée type d’un étudiant :

Crédits : Police Nationale

Comment intégrer une école de police ?

Comme tous les métiers de la fonction publique, il faut passer un concours externe ou interne de catégorie A, B et C. Chaque année, des quotas sont décidés par le ministère sur le nombre de personnes à recruter.

Toute personne âgée d’au moins 17 ans est éligible au concours. Il n’y aucune condition de diplôme pour intégrer une école de police. Les métiers de cadet et d’adjoint de sécurité (ADS) sont accessibles sans diplôme. Néanmoins, les métiers hauts gradés et de la filière scientifique nécessitent un diplôme de niveau bac +3 à bac +5 tel que : master droit pénal ou en droit privé, licence chimie, biologie ou en physique, DUT physique, DUT MP MCP...

Chaque candidat doit respecter les points suivants :

  • Avoir la nationalité française
  • Être en règle avec la journée défense et citoyenneté (JDC)
  • Avoir un casier judiciaire vierge
  • Faire une visite médicale

Le concours

Les candidats peuvent repasser le concours jusqu’à trois fois.

Filière police

Externe

Interne

Admissibilité

  • Culture générale (5h – coef 4)
  • Résolution de cas pratique (4h – coef 4)
  • QCM (1h – coef 3)
  • Épreuve de composition (3h – coef 4)

Pré-admission

Épreuves physiques

Admission

  • Tests psychotechniques (3h30)
  • Épreuve collective (35h – coef 4)
  • Épreuve langue étrangère (20 min)
  • Épreuve orale (35 min)

Admissibilité

  • Culture générale (5h – coef 4)
  • Résolution de cas pratique (4h – coef 4)
  • 2 QCM (1h – coef 3)

Pré-admission

Épreuves physiques

Admission

  • Tests psychotechniques (3h30)
  • Épreuve collective (35h – coef 4)
  • Épreuve langue étrangère (20 min)
  • Épreuve orale (35 min)

Filière scientifique

Externe et interne

Admissibilité

  • Épreuve de spécialité (QCM) (3h – coef 2)
  • Étude de dossier technique (2h- coef 1)
  • Tests psychotechniques (2h)

Admission

  • Épreuve de langue étrangère (facultatif)
  • Entretien oral (40 min)

Une note en dessous de 5 est éliminatoire pour le candidat.  

Pour aider les candidats, les ENP proposent une prépa intégrée pour tous les métiers : gardien de la paix, agent de spécialisé... 

Quels sont les débouchés après une école de police ?

Les diplômés peuvent directement exercer le métier qu’ils ont choisi lors du concours d’entrée. Ils peuvent exercer dès la fin de leurs semaines de stage. Avant l’obtention de leur diplôme, les étudiants font des vœux pour être affecté à un département.

Les jeunes diplômés peuvent travailler au sein d'un commissariat, dans un office de police judiciaire, dans la police municipale...

Consultez la liste des 21 formations en Ecole de police en France