Polytechnique lutte contre les inégalités dans les filières scientifiques

L’École polytechnique organise le mardi 27 septembre 2016, une rencontre entre l’école, la ministre des Familles, de l’Enfance et des Droits des femmes, Laurence Rossignol, et une centaine de lycéennes de l’Essonne. Cette rencontre sera organisée sous la thématique « la place des femmes les filières mathématiques ».

C’est avec un nom tout trouvé, « Filles et mathématiques : une équation lumineuse », que Polytechnique cherche à lutter en faveur d’une plus grande diversité dans les mathématiques. La grande école souhaite encourager les jeunes femmes à se lancer dans des filières scientifiques, où elles sont minoritaires, mais souvent très douées.

Les femmes, meilleures scientifiques

L’orientation des jeunes lycéennes vers les filières scientifiques pose problème. Si elles sont plus nombreuses à réussir le bac S (93,6 % contre 90,6 % en 2014 selon l’INSEE), elles ne représentent, en 2012–2013, que 28,1 % des effectifs des élèves ingénieurs, selon le ministère de l’Éducation nationale, de l’Enseignement supérieur et de la Recherche. C’est notamment pour améliorer la parité homme-femme que Polytechnique organise cette journée. Au sein de l’école, l’association « X au féminin » promeut et encourage également les femmes à se lancer dans les carrières scientifiques. L’école a à cœur de lutter contre les stéréotypes à développer la diversité de ses élèves.

Diminuer l’autocensure féminine à Polytechnique

L’inégalité homme-femme dans les filières scientifiques se joue aussi à l’autocensure des femmes. Elles sont nombreuses à s’empêcher de commencer des études de mathématiques. C’est notamment le cas dans l’école X, où peu d’étudiantes tentent le concours d’entrée. Pour pallier ce problème, l’école a lancé l’opération « Kit Prépa », dont le but est d’orienter les jeunes filles de classes préparatoires à faire les meilleurs choix d’études et empêcher l’autocensure.

Programme de la journée « Filles et mathématiques : une équation lumineuse » :

  • 9 h - 9 h 15 : Accueil de 100 lycéennes essonniennes.

  • 9 h 15 - 9 h 45 : Allocution de Laurence Rossignol, ministre des Familles, de l’Enfance et des Droits des femmes.

  • 13 h - 14 h 30 : « Promenade mathématique » avec Amandine Veber, Professeure de mathématiques à l’École polytechnique.

  • 11 h - 12 h : Atelier sur les représentations des mathématiques et des mathématicien.ne.s

  • 12 h - 13 h : Déjeuner avec les élèves de l’association « X au féminin ».

  • 13 h 15 - 14 h 30 : Échange par petits groupes avec des femmes scientifiques.

  • 15 h - 17 h : Théâtre-forum.