Création d’un service d’attestation numérique

Jeudi 21 janvier, lors d’un déplacement à Londres au salon international du numérique éducatif (BETT), la ministre de l’Éducation nationale, Najat Vallaud-Bekacem, a annoncé la création, en France, d’un service d’attestation numérique des diplômes.

Une certification numérique

Vous avez égaré votre diplôme ou souhaitez en avoir une copie numérique ? Jusqu’à présent, vous ne pouviez obtenir qu’une attestation d’obtention. Mais cela va changer au cours de l’année scolaire 2016–2017.

Un service d’attestation numérique

En visite au salon international du numérique éducatif, Najat Vallaud-Belkacem, ministre de l’Éducation nationale, de l’Enseignement supérieur et de la Recherche, a annoncé le 21 janvier qu’un service d’attestation numérique des diplômés allait voir le jour en France. Une initiative « unique en Europe », précise le ministère dans un communiqué diffusé le même jour.

Chaque année, selon les chiffres diffusés par le ministère, près de 80 000 demandes d’attestations de diplômes sont effectuées. Une autre étude réalisée par des cabinets de recrutement estime à 30 % le taux de CV présentant des diplômes de façon inexacte ou abusive. Cette nouvelle conviendra donc aux jeunes comme aux employeurs, et sera un gain de temps pour l’administration.

Plusieurs objectifs

Ce service public numérique délivrera des attestations de diplômes certifiées pour l’ensemble des diplômes nationaux (délivrés depuis 15 ans) visés par l’État et conférant un grade universitaire. L’objectif est triple pour le gouvernement qui souhaite :

  • « Simplifier la relation à l’usager » : le service prévoira en effet la transmission des attestations aux recruteurs ou administrations sous forme numérique et de manière sécurisée (et faisant foi). Il donnera également la possibilité de faire état de ces certifications sur les réseaux sociaux professionnels comme LinkedIn ou Viadeo.
  • « Automatiser les demandes pour l’administration »
  • « Garantir l’authenticité des diplômes produits et lutter contre la fraude »

Un service qui donnera probablement la possibilité aux jeunes de mettre en valeur de manière beaucoup plus visible leur diplôme sur les réseaux sociaux professionnels comme auprès des employeurs.

Retour en haut de page