Lean management : qu'est-ce que c'est ? Pour quoi faire ?

Lecture

Qu'est-ce que le lean management ? Quelle est sa mission dans une entreprise ? Quels sont les métiers rattachés à cette méthode de gestion ? Découvrez tous les détails sur le lean management.

Avez-vous entendu parler du lean management ? Cette technique de management, déjà adoptée par de nombreuses entreprises, fait beaucoup parler d’elle. Plus d’humain au quotidien, moins de gaspillage, plus de sécurité pour les salariés, voici quelques-uns des principes du lean management. Zoom sur cette pensée, les métiers associés ainsi que les formations permettant de maîtriser cette technique de gestion.

Qu’est-ce que le lean management ?

Comment faut-il comprendre le lean management ? Quels sont les changements qu’implique cette nouvelle philosophie de production ?

Histoire et définition

Né dans les usines japonaises de Toyota dans les années 70, le lean management n’est pas une réelle nouveauté. Loin d’être considérée comme dépassée, nombre de sociétés françaises, quelle que soit leur taille, remettent au goût du jour cette technique de gestion d’entreprise pour tendre à une meilleure productivité.

Si l’on s’en tient à une traduction littérale, « lean management » signifie « gestion mince ». On peut donc comprendre que le lean management ferait référence à une réduction : réduction des coûts ? Réduction des effectifs ? Réduction des contraintes ? Réduction du gaspillage ? Si le terme lean management est fortement utilisé, ses définitions sont plurielles et une description figée de ce dernier semble difficile à donner.

Jim Womack et Daniel Jones ayant mis en lumière le « lean » partaient du principe que la pérennité d’une entreprise passe par le respect de la société, de l’environnement, des employés et des fournisseurs. Selon eux, la stratégie du lean est la recherche de qualité et de fluidité parallèlement à une réduction des gaspillages. Mais plus important encore, ce principe n’est possible qu’avec le soutien et l’adhésion des personnels d’une entreprise ainsi que leur confiance.

De manière générale, le lean management fait référence à une stratégie visant une réduction des délais, des coûts et du gaspillage pour tendre à une meilleure productivité et plus de motivation de la part des salariés !

Les 5 S, le lean management en pratique

La méthode des 5 S est très souvent associée au lean management. Développée par Toyota dans ses usines, cette technique fait référence à 5 mots japonais :

  • seiri : ôter l’inutile
  • seiton : ranger
  • seiso : dépoussiérer
  • seiketsu : rendre évident
  • shitsuke : être rigoureux

Organisation, propreté, performance, semblent être les maîtres mots de cette méthode. Pour qu’elle fonctionne, les défenseurs du lean y ajoutent une dimension d’accompagnement et de formation du personnel.

L’ingénieur lean, le professionnel de la performance industrielle

Le besoin de produire vite et mieux étant de plus en plus important dans les entreprises, les métiers liés à cette discipline se développent. Si le lean management peut être une compétence importante pour les chefs d’entreprise ou les cadres, il peut également être la mission principale d’autres professionnels... comme les ingénieurs lean, fortement recherchés !

Le métier

L’ingénieur lean peut également être appelé « chef de projet lean », « ingénieur amélioration continue », « manager de la performance industrielle »...

Conformément aux principes phares du lean, l’ingénieur lean a pour mission de trouver des techniques de production plus efficaces pour améliorer la productivité et la qualité, les délais et les coûts d’une entreprise. Il fait donc usage des outils du lean pour éviter à tout prix le gaspillage, qu’il soit relatif à l’argent, au temps ou aux compétences des salariés de l’entreprise pour laquelle il travaille. L’ingénieur lean peut exercer dans de nombreux secteurs : l’aéronautique, le bâtiment, le secteur pharmaceutique, l’agroalimentaire...

Travaillant sur l’amélioration et l’optimisation de la chaîne de production, il peut, entre autres, être amené à :

  • changer l’emplacement des machines
  • étudier la fiabilité des équipements
  • vérifier les fréquences des livraisons de matériels
  • simplifier les manipulations des travailleurs

Le test est sa mission quotidienne !

Ce professionnel est en définitive un acteur du changement en entreprise visant l’excellence opérationnelle. Véritable chef de projet, ses responsabilités sont importantes et un bagage solide est primordial.

Les formation en lean management

Le métier est accessible aux ingénieurs diplômés possédant un bagage généraliste. Peu d’ingénieurs sont à ce jour spécialisés dans le lean management. Cependant, certaines écoles d’ingénieurs ont fait le pari d’ouvrir des formations spécifiques. On trouve notamment des programmes comme :

  • le mastère spécialisé manager de l’amélioration continue et de l’excellence opérationnelle du CESI
  • le mastère spécialisé manager de la performance industrielle des Arts et Métiers
  • le mastère spécialisé manager de l’amélioration continue de l’ECAM Lyon

Voici des exemples d’enseignements développés dans une formation lean management : 

  • déploiement des outils du lean : lissage de la production, essentiels de l’amélioration continue...
  • déploiement des outils 6 sigma
  • vision stratégique de la démarche d’excellence opérationnelle : techniques d’audit, diagnostic de la performance 
  • amélioration de la performance par la transformation digitale
  • planification et satisfaction de la demande
  • amélioration de l’efficience
  • conduite du changement
  • management des risques 
  • modélisation et optimisation de la supply chain
  • phasage et organigramme des tâches

Il existe également des formations professionnelles dans le domaine pour les responsables d’entreprise ou autres professionnels souhaitant se former à cette méthode d’amélioration des performances !

Alice Meyer

Partager