Comment intégrer un BTS design après une MANAA ?

En intégrant une classe MANAA, l'objectif est de s'orienter par la suite vers un BTS design. Pour réussir, les étudiants devront travailler dur et développer leur créativité !

Intégrer un BTS design après une année de MANAA

Chaque année, de jeunes bacheliers intègrent une classe MANAA pour se préparer à poursuivre dans l’un des quatre BTS design proposés en France. Le monde de l’art se professionnalise et les filières artistiques attirent désormais beaucoup de designers en herbe. Dans ce contexte, comment faire la différence lors du recrutement des BTS ?

Pour pouvoir préparer un diplôme en arts appliqués, un certain niveau technique et artistique est demandé aux futurs étudiants. Les études d’art sont ouvertes à toutes les filières du baccalauréat à condition de passer par une classe MANAA. Les lycéens titulaires d’un bac STD2A sont les seuls à être dispensés d’une prépa. Pendant un an, les élèves parfois totalement novices au niveau technique appréhendent l’histoire de l’art, les différents modes d’expression artistique et découvrent les fondamentaux du dessin, de la perspective, des couleurs... Ils mettent peu à peu cette technique au service de leur créativité pour se forger leur propre identité artistique.

La MANAA est aussi une année d’orientation. Grâce aux enseignements professionnels, les étudiants découvrent les métiers et les filières des arts appliqués et sont accompagnés dans la mise en place de leur projet d’avenir. La MANAA représente la première étape dans le cursus de l’enseignement supérieur artistique.

Une année pour se préparer à intégrer les meilleures écoles

Comme son nom l’indique, la MANAA est une formation de remise à niveau. Pendant un an au rythme intensif, les élèves doivent acquérir de solides bases artistiques et techniques nécessaires pour poursuivre des études dans les arts appliqués. Le recrutement en MANAA est déjà très sélectif. Les étudiants admis ont fait preuve d’un talent plastique certain, d’une personnalité et d’une créativité qui ont fait la différence. Comme une prépa classique, la MANAA met en concurrence ses étudiants. À l’horizon, le but commun est d’être recruté dans les meilleures formations, dans les meilleures écoles.

Travailler dur et se forger une culture artistique solide

Pour réussir, il faut s’impliquer un maximum tout en essayant de se démarquer. Il est nécessaire de travailler dur, dans toutes les matières. Le programme de la MANAA est divisé en trois pôles d’enseignements, généraux artistiques et professionnels. Lorsqu’on a des lacunes quelque part, il faut s’entraîner davantage, rattraper son retard, et savoir mettre ses atouts en avant. Si les cours d’histoire de l’art enseignent les différents courants artistiques et font découvrir les œuvres des artistes majeurs, les élèves doivent construire leur propre culture. Comment ? En se rendant à des expositions, des rétrospectives, en lisant des magazines spécialisés, en faisant une veille de l’actualité artistique. Cette connaissance du monde de l’art sera un gage de motivation et fera la différence lors de l’entretien d’admission.

Faire la différence et développer sa créativité

Le recrutement en BTS design ne s’effectue par sur concours comme pour les grandes écoles d’art. Mais les prétendants sont nombreux et la concurrence féroce. Le jury de sélection se base dans un premier temps sur le dossier scolaire et la culture générale des candidats. Mais la véritable sélection se joue sur la créativité et la personnalité des artistes en herbe. Pour intégrer un BTS ou n’importe quel autre diplôme artistique, il faut faire la différence ! Pendant leur année de MANAA, les étudiants seront accompagnés pour la conception de leur book. Pour intégrer la MANAA, le dossier artistique est un échantillon des divers talents et projets de l’apprenti artiste. Ce book doit être composé de travaux centrés sur la spécialité du BTS choisie. Il doit refléter l’identité artistique du futur designer. Dans le book ou le portfolio, on expose sa technique, ses projets, ses inspirations, ses partis pris artistiques. Il faut se présenter en tant qu'artiste.

La MANAA pour se préparer aux meilleures écoles.

La MANAA : une passerelle avant les BTS design

Il ne faut pas oublier que la MANAA est également une année d’orientation. Grâce aux ateliers et aux stages en entreprise proposés dans certains établissements, les étudiants peuvent réfléchir et former leur projet professionnel. Dans certains cas, les étudiants savent déjà ce qu’ils veulent faire en se présentant en MANAA. La plupart du temps, cette année de préparation leur est très utile pour trouver leur voie. En France, les designers ont le choix entre quatre BTS dans la filière des arts appliqués. Leur décision est guidée par leurs goûts bien sûr, leur intérêt pour une catégorie de métiers, mais aussi par des prédispositions particulières dans certaines matières. Choisir son BTS ne suffit pas. Il faut aussi trouver l’établissement où suivre sa formation. Au moment de s’inscrire en MANAA, les étudiants se sont déjà posé la question de leur orientation et ont pour la plupart choisi un établissement où le BTS qu’ils visent est proposé. Mais attention, avoir intégré la prépa dans une école ne garantit pas à l’étudiant d’être sélectionné par la suite. Les autres étudiants prendront conseil auprès de leurs professeurs, se rendront aux journées portes ouvertes et prendront note des témoignages d’anciens étudiants pour trouver leur établissement. Les plus ambitieux se tourneront vers les écoles prestigieuses des arts appliqués et décoratifs, reconnues par l’État comme la profession.

Le BTS design graphique

Le BTS design graphique forme de futurs professionnels de la communication visuelle. Les étudiants ont le choix entre deux options, médias imprimés et médias numériques. On retrouve les graphistes dans différents secteurs comme l’édition, le marketing, l’identité visuelle, l’illustration, l’infographie, l’animation ou encore le webdesign. Parmi les grandes écoles qui le propose, on trouve l’ENSAAMA — Olivier de Serres qui est l’école nationale supérieure des arts appliqués. Les Gobelins sont spécialisés dans les métiers de l’image et de l’animation, et l’ESAG-Penninghen dans le graphisme.

Le BTS design de produit

Le BTS design de produit est tourné vers l’industrie et les arts décoratifs. Cette branche du design est la représentation parfaite de la définition des arts appliqués : concevoir et fabriquer des objets et des meubles alliant esthétique et fonctionnalité. Ces professionnels sont en contact permanent avec les différents métiers de l’artisanat. Les étudiants peuvent notamment se tourner vers l’ENSCI-les Ateliers ou l’ENSAAMA.

Le BTS design d’espace

Le BTS design d’espace s’adresse aux passionnés d’architecture intérieure. Les étudiants apprennent à aménager des espaces éphémères ou durables selon une demande spécifique et un cahier des charges à respecter. On retrouve les designers d’espace dans l’espace architectural et urbain, le design de produit et la mise en scène artistique (muséographie, scénographie). Dans l’enseignement public, l’école Boulle est la référence. L’école Bleue est l’une des écoles privées les plus réputées dans ce domaine.

LE BTS design de mode, textile et environnement

Enfin, le BTS design de mode, textile et environnement propose de se spécialiser dans le stylisme avec l’option mode, ou les métiers des arts décoratifs avec l’option textile, matériaux surface. L’école Duperré est la grande école du design de mode.

L’ENSAD, plus connue sous le nom de l’école des arts décoratifs, est la référence française pour les formations des arts appliqués. Les BTS sont très difficiles à intégrer au sein de ces établissements qui recherchent les meilleurs. Il ne faut pas oublier que les programmes des BTS répondent au référentiel du ministère de l’éducation nationale. La différence se fait sur la qualité présumée supérieure des intervenants de l’équipe pédagogique, et la marque de l’école qui peut favoriser l’insertion professionnelle de ses diplômés. Mais les autres établissements engagent un corps professoral qualifié, souvent professionnel. Une fois encore, le talent de l’étudiant fait la différence au moment de se lancer dans une carrière de designer.

Trouvez la bonne école en fonction de votre profil

Retour en haut de page