Ces stars qui s’engagent pour l’éducation

Le 7 août est la journée internationale pour l’éducation. À cette occasion, mettons un coup de projecteur sur celles et ceux qui sont déjà dans la lumière et qui s’engagent pour la bonne cause : l'accès à l’école, l'éducation des filles, etc.

rihanna, michelle obama et orlando bloom
Les stars sont nombreuses à se lancer dans l'humanitaire. Parmi elles, certaines choisissent la cause de l'éducation.

L’éducation. Un thème qui semble tenir à cœur à de nombreuses personnalités. Que ce soit pour mettre des enfants de pays en développement sur les bancs de l’école ou permettre aux filles de porter un cartable, les stars s’engagent.

Zoom sur 10 stars qui portent haut leurs valeurs à travers des associations, des projets ou de beaux dons !

Shakira

« J’espère qu’aujourd’hui les enfants sont plus nombreux à prendre conscience qu’ils ont le droit de rêver aussi fort que possible, et que l’éducation est l’échelle qui les mènera vers leurs rêves »

S’il y a bien un sujet qui tient au cœur de la chanteuse colombienne, c’est l’éducation. En 1997, elle a créé une fondation, baptisée du nom de son premier album « Pies Descalzos ». Elle y verse une partie de ses revenus, notamment ceux engendrés par les publicités auxquelles elle participe. Chaque année, la fondation vient en aide à plus de 10 000 enfants colombiens avec la construction de collèges, des interventions dans les écoles (sur la nutrition par exemple), des activités sportives et culturelles, etc.

Kids United

«  Cet argent sera très important pour nous et pour les enfants qui n’ont pas accès à l’école dans le monde. Merci aux enfants de Kids United », Jean-Marie Dru, Président de l’UNICEF France

On reste dans le domaine de la chanson mais avec des petits Français cette fois. En mai, les jeunes chanteuses et chanteurs du groupe Kids United ont remis un chèque de 400 000 euros à l’Unicef en faveur de l’éducation. Cette somme provient des ventes de l’album du groupe : 1 € par disque vendu !

Pour vous donner une idée, l’Unicef explique sur son site qu’avec cette somme, elle pourra par exemple financer 2116 « écoles en boîte ». De petites boîtes qui contiennent tout le nécessaire pour qu’un professeur fasse cours à 40 enfants, là où il n’y a pas d’école implantée.

George et Amal Clooney

« Des milliers d’enfants réfugiés syriens sont confrontés au danger, le danger de ne jamais être un élément productif de la société. Une éducation formelle peut permettre de changer cela »

Couple glamour, mais aussi couple généreux. George et Amal Clooney vont épauler 3 000 enfants réfugiés syriens en finançant leur éducation. Ils seront scolarisés au Liban dès la rentrée prochaine. Le couple n’est pas seul dans ce coup de pouce puisque c’est le résultat d’un partenariat entre Google et la fondation de notre cher George, The Clooney Fondation for Justice. Coût de l’opération : 2,25 millions de dollars, auxquels Hewlett Packard a ajouté 1 million.

Angelina Jolie

« Plus de 20 millions d’enfants en zone de conflit sont en dehors du système scolaire. L’éducation est trop souvent oubliée »

Elle fait partie des actrices les plus engagées du moment, Angelina Jolie est sur tous les fronts humanitaires ! Réfugiés, Sida, faune et flore… et éducation ! Parmi les actions de l’actrice on peut noter le programme « Jolie Legal Fellows Programme » de bourses universitaires en Haïti, créé pour soutenir les efforts du gouvernement local en matière de protection des enfants et d’accès à l’éducation. Plus récemment, elle a financé une école pour filles en Afghanistan avec son ONG Partenariat Éducatif.

Rihanna

« Dans la lutte contre l’injustice, l’inégalité et la pauvreté, l’accès à l’éducation et à la santé est notre arme la plus puissante »

À travers sa «  Clara Lionel Fondation  » et son statut d’ambassadrice du « Global Partnership for education », la chanteuse Rihanna interpelle les chefs d’État via Twitter sur les fonds accordés à l’éducation. Cela lui a valu d’être reçue par Emmanuel Macron.

Outre ses actions via les réseaux sociaux, elle est porte-parole du programme « Education cannot wait » qui a pour but d’offrir un cursus scolaire à près de 13 millions d’enfants en situation de guerre ou de catastrophe naturelle.

Orlando Bloom

« Aujourd’hui, après avoir survécu aux expériences les plus terrifiantes que la vie puisse leur infliger, tout ce qu’ils veulent, c’est retrouver la sécurité et la routine scolaire et préparer leur avenir »

Ambassadeur de l’Unicef, l’acteur Orlando Bloom s’engage pour le retour à l’école des enfants en zone de conflits et plus particulièrement en Ukraine. Dans la région qu’il a visitée, environ un établissement scolaire sur cinq a été détruit ou endommagé et des milliers d’enfants ont dû fuir.

L’Unicef a déjà appuyé la réparation de 57 écoles dans cette région de l’Est ukrainien et distribue les fournitures nécessaires à la reprise d’une scolarité.

Ce n’est pas le premier engagement de l’acteur de Pirates des Caraïbes. Nommé ambassadeur itinérant de l’Unicef, il s’est déjà rendu au Niger, au Népal, en Russie, etc.

Emma Watson

« Au rythme actuel, toutes les filles africaines issues de milieux ruraux ne recevront une éducation secondaire qu’en 2086 »

On la connaît en tant qu’Hermione Granger et de plus en plus en tant que combattante pour le droit des femmes et l’égalité des sexes. Derrière cette lutte se trouve aussi un engagement pour l’éducation des jeunes filles. Parmi ses nombreux déplacements, on peut notamment citer la Zambie et le Bangladesh, auprès de l’Unesco. Dans son combat, la jeune actrice s’élève contre le mariage forcé des enfants et continue à ce que les jeunes filles prévues pour l’union retournent sur les bancs de l’école.

Mark Zuckerberg

« Aller dans une école aux vitres brisées ne devrait pas faire partie de notre expérience du monde éducatif »

Outre la « Chan Zuckerberg Initiative », une fondation créée en 2009 par le fondateur de Facebook et son épouse pour diverses causes, Mark Zuckerberg met sa fortune au profit de l’éducation. Il a notamment créé « Startup : Education » pour aider les jeunes de la ville de Newark dans le New Jersey. Une ville qui servait d’exemple en matière d’échec scolaire aux États-Unis. En 2009, seuls 40 % des enfants savaient lire et écrire à la fin du CE2 et 38 % allaient jusqu’au collège. Le fondateur du réseau social a fait don de 100 millions de dollars pour remettre les établissements scolaires de la ville sur pieds.

Leïla Bekti

« J’aimerais que les parents des enfants autistes ne se sentent pas seuls »

L’actrice française Leïla Bekti est marraine de l’association Sur les bancs de l’école qui lutte pour la scolarisation des enfants autistes. En France, 80 % des enfants souffrant de ces troubles ne sont pas scola­ri­sés.

Michelle Obama

« Je me souviens d’avoir rencontré certains enseignants qui supposaient qu’une fille comme moi ne pouvait pas être bonne élève. On m’a même dit que je ne serai jamais admise dans une prestigieuse université, et que je ne devrais même pas m’embêter à postuler »

Mention spéciale pour l’ancienne First Lady, Michelle Obama ! Avec l’acteur Jay Pharoah, elle a tourné un clip de rap pour inciter les jeunes à aller à l’université.

Elle-même diplômée de grandes universités (Princeton et Harvard), elle a également lancé en 2015 un programme intitulé « Let Girls Learn » pour promouvoir l’éducation des filles à travers le monde.

Soizic Meur