Exceller en tout : le secret pour intégrer Polytechnique !

Etre excellent en anglais, français, mathématiques mais aussi en natation, course… Telles semblent être les qualités nécessaires pour espérer intégrer la célèbre école Polytechnique ! 5 000 candidats tentent chaque année leur chance et seuls 400 sont rete

polytechnique

Etre excellent en anglais, français, mathématiques mais aussi en natation, course… Telles semblent être les qualités nécessaires pour espérer intégrer la célèbre école Polytechnique ! 5 000 candidats tentent chaque année leur chance et seuls 400 sont retenus à l’issue d’une dizaine d’épreuves très variées.

Des épreuves diverses

« Nous sommes une école généraliste en plus d’être une école d’ingénieurs. Notre formation offre un large spectre de débouchés et nous nous adressons à des profils complets ayant une curiosité naturelle et une forte capacité d’adaptation. ». Voila comment Michel Gonin, directeur du concours d’admission, justifie la sélection drastique effectuée à Polytechnique.

Si les étudiants pensaient qu’il « suffisait » d’exceller dans les matières scientifiques pour accéder aux formations dispensées dans l’établissement, ils se trompent. Le concours se compose d’une dizaine d’épreuves, et certes il en compte 4 en mathématiques, trois en physique et deux en chimie mais il faudra également réussir en informatique (deux examens), en analyse de documents scientifiques, réaliser une composition française et une en anglais ainsi que deux courses à pied et une de natation !

Le concours de Polytechnique est connu pour être l’un des plus difficiles mais aussi des plus anciens de France. En 1794, année de son lancement, seuls trois critères comptaient : être un garçon (il faudra attendre 2 siècles pour que les filles soient admises), être un bon républicain et être passionné de mathématiques. Il fallait ensuite passer un oral dans cette matière et le programme se résumait à cette maîtrise. Plus tard, le latin et le dessin font leur apparition.

Un concours de plus en plus difficile… mais pas impossible !

Polytechnique se veut pluridisciplinaire c’et pourquoi elle ne cesse d’ajouter des matières à son programme, même si les mathématiques restent la plus importante au point que l’on retrouve le « X », l’inconnue, dans le logo de l’établissement. Pour réussir, il faut « connaître le programme sur le bout des doigts » explique Pierre Chapon, diplômé de l’école en 2009 et auteur d’un livre consacré à l’examen. Les classes préparatoires sont un passage obligé d’après lui. Pour mémoriser au mieux les méthodes mathématiques, il conseille également de tenir un carnet dans lequel sont consignés tous les exercices, leurs solutions mais aussi les erreurs commises lors des premières résolutions. Des exercices à refaire régulièrement.

Le jour J, bien choisir ses mots, soigner sa copie et lire l’intitulé en entier avant de commencer, des solutions se cachent parfois à la fin du sujet !

Trouvez la bonne école en fonction de votre profil

Retour en haut de page