Liste des formations pour devenir kinésithérapeute sportif

 

Le métier de kinésithérapeute sportif : présentation, qualités, formations adaptées

Description des missions, qualités requises, formations recommandées… Voici toutes les informations indispensables sur la profession de kinésithérapeute sportif.

Le métier de kinésithérapeute sportif, ses missions

Le kiné sportif est un professionnel de la santé qui a pour mission de prévenir et soigner les blessures articulaires ou musculaires. Ce sont des spécialistes de la rééducation fonctionnelle du corps. Le kinésithérapeute intervient pour la remise en forme et le bien-être des patients et travaille avec un public de tout âge.

Les techniques du kinésithérapeute sont les massages et la relaxation et varient avec l’utilisation de matériel spécifique ou non.

Le kinésithérapeute sportif peut travailler également avec les sportifs de haut niveau et jouer un rôle majeur dans la récupération en cas de blessures, d’opérations... Il est sans cesse en communication avec le médecin et l’entraineur.

Qualités requises

Êtes-vous fait pour devenir kinésithérapeute sportif ? Les qualités indispensables pour pratiquer sont :

  • L'écoute du corps et de l’esprit
  • Le contact humain
  • La patience
  • La bonne forme physique et psychologique
  • L’empathie
  • La discrétion professionnelle
  • La pédagogie

Il est également important d’avoir une excellente connaissance dans : 

  • Les pathologies sportives (musculaires, articulaires, tendineuse)
  • Préparation physique
  • Physiologie et électrothérapie adaptées aux sports
  • Chronobiologie
  • Nutrition

Les études de kiné du sport ?

Le passage obligatoire pour devenir kiné sportif est de suivre la formation de l’école de kiné : l’IFMK (Institut de Formation en Masso-Kinésithérapie).

Avant de pouvoir prétendre à l’admission qui se fait par dossier et entretien, vous devez être titulaire d’un bac S et avoir suivi une année de PACES (Première Année Commune aux Études de Santé) ou une première année de STAPS (Sciences et Techniques des Activités Physiques et Sportives) ou une première année en biologie. Suite à cette formation, vous sortirez avec un diplôme d’État de masseur kinésithérapeute d’un niveau bac+5. Cependant, l’entrée en IFMK est très sélective, seulement une quarantaine d’étudiants sont acceptés chaque année.

Pour chaque futur kiné, les matières suivantes feront partie de votre formation : 

  • Anatomie, morphologie, cinésiologie et biomécanique de l’appareil locomoteur 
  • Sciences humaines et sociales
  • Pathologie et Pathologie infantile 
  • Podologie
  • Santé publique
  • Formation à la pratique masso-kinésithérapique
  • Législation, déontologie et gestion 

Pour chaque IFMK, une période de stage est obligatoire. 

Pour les professionnels déjà kiné souhaitant se spécialiser dans le sport, il existe des cursus à université ou en écoles privées comme des diplômes d’université (DU) en kinésithérapie du sport. Vous pouvez trouver ces formations à Paris, Bordeaux ou Lyon par exemple. 

Où exercer en tant que kinésithérapeute sportif

En France, la majeure partie des kinésithérapeutes sportifs exercent à leur propre compte, en cabinet. Il est aussi possible de travailler comme salarié d’un cabinet, et environ 20 % des kinésithérapeutes exercent à l’hôpital, en centre de rééducation spécialisé ou dans des cliniques.

Salaire et évolution de carrière

Le salaire du kiné sportif dépend de son lieu d’activité. Dans le secteur public, le professionnel peut gagner de 1 700 à 3 000 euros bruts mensuels. Dans le secteur privé, c’est plus variable. Le salaire dépend du nombre d’heures effectuées, de la clientèle, des dépenses fixes... En moyenne, le kiné sportif gagne 3 284 € net par mois. 

À noter : il n’existe pas vraiment d’évolution de carrière d’un kiné du sport si ce n’est d’avoir son propre cabinet après des années en secteur privé. 

Liste des métiers associés

Les autres métiers kine kinésithérapeute

Les types d’école pour devenir kinésithérapeute sportif

Les filières du métier kinésithérapeute sportif