Liste des formations pour devenir kinésithérapeute

 

Tout savoir sur le métier de kinésithérapeute !

Sportifs ou non, de plus en plus de personnes ont recourt aux kinésithérapeutes pour soigner différents maux, allant de problèmes respiratoires, aux douleurs, rhumatismes ou encore problèmes de dos. Pour exercer en tant que kiné, il est nécessaire d’obtenir un Diplôme d’État délivré par l’une des Écoles de Kinésithérapie en France.

Le Métier de Kinésithérapeute

Spécialiste de la rééducation, le Masseur-Kinésithérapeute pratique la thérapie manuelle : il utilise un certain nombre de techniques basées sur des massages et des exercices de gymnastique médicale pour permettre à ses patients de retrouver leurs capacités physiques et leur mobilité. Les masseurs interviennent aux niveaux musculaires et articulaires par des massages et travaillent également sur la posture des patients.

Souvent consulté par des sportifs après des blessures de type entorses, fractures, scolioses, ou même après une opération pour de la remise en forme, le manipulateur kiné peut également être appelé à soulager des problèmes comme :

  • insuffisances respiratoires notamment chez les nouveau-nés
  • troubles neurologiques
  • rhumatismes
  • paralysie
  • lombalgie
  • troubles musculo-squelettiques

Ils peuvent par ailleurs être consultés dans un cadre esthétique. Les kinés ont donc un éventail de compétences très large.

Où exercer sa profession de Masseur-Kinésithérapeute ?

Près de 75 % des kiné exercent leur profession au sein d’une structure libérale. Ils sont nombreux à se regrouper entre confrères ou avec d’autres professionnels paramédicaux afin de partager les frais et ouvrent un centre médical ou un grand cabinet de rééducation. D’autres peuvent également choisir de travailler au sein d’un centre hospitalier ou un centre de rééducation. Ils travaillent ainsi en étroite collaboration avec toute l’équipe soignante, que ce soit les infirmières, les aides-soignantes, mais également les ergothérapeutes, psychomotriciens, psychologues, orthoprothésistes ou éducateurs.

Les nouveaux diplômés commencent le plus souvent leur carrière en tant que salariés-remplaçants dans de nombreux services, ce qui leur permet d’obtenir un maximum d’expérience supplémentaire. On estime généralement le salaire moyen d’un débutant entre 1500 et 1700 euros, selon qu’il travaille dans le public ou dans le privé.

Les métiers de la kinésithérapie offrent de bonnes perspectives d’emplois, même si certaines régions sont déjà saturées. Il est donc préférable de s’installer en libéral dans des zones plus rurales, plutôt qu’en Ile-de-France. On recense aujourd'hui envron 63 000 masseurs kinésithérapeutes en activité.

Densité des Masseurs-Kinésithérapeutes par régions en France.

Comment devenir kiné ? Quelles sont les formations ?

Les écoles de kinésithérapie sont accessibles directement en postbac, pour les élèves ayant au minimum 17 ans. Si la filière scientifique est à privilégier, le type de Bac ne correspond pas à un critère d’admission. Toutes recrutent sur concours et sont très sélectives. Il est donc conseillé de bien se préparer aux différentes épreuves d’admission.

Pour cela, il existe de nombreuses classes préparatoires aux concours kiné : en présentiel ou à distance, ces prépas kiné permettent de bien se préparer, et notamment grâce à des méthodes de travail efficaces. Encadrés par des professeurs, les étudiants peuvent ainsi réviser des matières comme : 

  • biologie
  • physique
  • chimie
  • physiologie
  • podologie
  • pédicurie
  • traumatologie
  • psychomotricité
  • physiothérapie
  • hydrothérapie
  • kinésithérapie respiratoire

Il est également possible de se présenter après une PACES (première année commune aux études de santé) en faculté de médecine.

Une fois le concours obtenu, la formation en kinésithérapie dure trois ans. On recense 45 établissement en France dispensant la formation kinésithérapeute parmi lesquelles l’Institut de Formation en Masso-Kinésithérapie du CEERRF, l’École de Kinésithérapie de Paris et l’École Supérieure de Masseurs-Kinésithérapeutes et Pédicures (ESMKP). Au cours de leurs études, les apprentis kiné alternent entre formation en école et nombreuses périodes de stage, notamment en centres hospitaliers ou en cabinets. Le programme est axé sur des matières comme l’anatomie, la morphologie, la biomécanique, les pathologies, la rhumatologie, la prévention de la santé, la kinésithérapie du sportif, l’ergonomie, l'électrothérapie

En fin de cursus, les étudiants se présenteront à un examen final qui validera leurs connaissances et délivrera un Diplôme d’État grâce auquel ils pourront exercer dans toute l’Union Européenne. Aujourd’hui le DE n’est reconnu qu’au niveau Bac+2 même si une réforme en cours pourrait le faire valoir un niveau Master 1.

Consultez la liste des 75 formations pour devenir kine kinésithérapeute

Actualité Tout savoir sur le métier de kinésithérapeute !

croupier assistante et livreur
Top 10 des métiers qui recrutent sans diplôme Vous n’êtes pas fait pour les études, n’avez pas obtenu de diplôme et souhaitez entrer rapidement sur le marché du travail ? Voici quelques métiers qui recrutent sans diplôme !

Le type d’école pour de venir kine kinésithérapeute

Les filières du métier kine kinésithérapeute

Consultez la liste des 75 formations pour devenir kine kinésithérapeute

1. Orientation
Identifiez les formations kiné qui vous correspondent le mieux
2. Comparaison
Sélectionnez jusqu'à 5 écoles de kinésithérapie
3. Inscription
Parlez directement aux responsables des formations qui vous intéressent
Diplomeo en chiffres
  • + de 2 492 396 étudiants orientés
  • + de 45 304 formations
  • + de 8 107 établissements
  • + de 1 200 villes
  • + de 200 filières