Liste des formations pour devenir ingénieur textile

 

Comment devenir ingénieur textile ?

Vous êtes un fin technicien et vous intéressez au secteur du vêtement, les tissus et matières n’ont plus de secrets pour vous ? Pourquoi ne pas devenir ingénieur textile ?

Qu’est-ce qu’un ingénieur textile ?

Un ingénieur textile a en charge la création de nouveaux vêtements a des fins utilitaires, ou qui comportent une particularité innovante qui pourra répondre à une problématique donnée. Il peut s’agir de concevoir des produits tels que :

  • Un tissu parfumé
  • Un tissu antibactérien
  • Un tissu anti-tâche
  • Un tissu anti-UV
  • Un tissu anti-transpirant
  • Un tissu modelant
  • Etc.

Ainsi, l’ingénieur textile peut apporter des solutions grâce à ses créations, et ce pour des industries très diverses : l’habillement et la mode bien sûr, mais aussi la santé, le bâtiment, le sport ou encore les transports.

Cette profession est complète, car elle intervient sur toutes les étapes de production d’un nouveau vêtement. De l’achat des matières premières à la conception même du tissu et à sa modification, jusqu’à sa commercialisation. L’ingénieur textile est ainsi amené à travailler avec de nombreux autres acteurs du secteur dans lequel il travaille : service marketing, service vente, service production, service qualité… Et parfois même faire partie intégrante de ces services.

Caractéristiques, salaire et perspectives d’évolution

Ce métier vous amènera à être très souvent en déplacement, pour effectuer des contrôles qualité dans des entreprises à l’étranger ou pour chercher de nouveaux tissus hors des frontières, par exemple.

Il faut savoir que le métier d’ingénieur textile est porteur et synonyme de nombreuses opportunités en termes d’emploi, en lien avec le développement de la recherche et de l’innovation qui créent des besoins de professionnels qualifiés. Le salaire moyen d’un ingénieur textile débutant avoisine les 2500 € bruts. En moyenne, on peut estimer qu’il va gagner dans sa carrière aux alentours de 53 000 k bruts par an, une rémunération plutôt élevée qui en fait là encore un métier attractif. Après plusieurs années d’expérience professionnelle, il existe de nombreuses possibilités d’évolutions et débouchés vers des postes à plus grande responsabilité, tels que responsable qualité ou même directeur d’atelier de production.

Quelles sont les qualités requises pour exercer cette profession ?

L’ingénieur textile doit bien sûr avoir des connaissances très pointues sur l’univers du tissu et du vêtement. Il doit sans cesse innover, trouver de nouvelles idées et se tenir informé en permanence des nouveautés dans le secteur d’activité dans lequel il travaille.

Il est requis de maîtriser au minimum l’anglais. La pratique de plusieurs langues étrangères est appréciée.

Par ailleurs, il est nettement préférable d’avoir un bon sens du contact et de la négociation, au regard du fait que vous serez amené à travailler en permanence avec des acteurs très différents avec lesquels il vous faudra composer au mieux.

Quelle formation pour être ingénieur textile ?

Voici plusieurs exemples de formations qui pourront vous mener au métier d’ingénieur textile. À savoir qu’un recrutement est possible à bac+2 pour les jeunes diplômés, mais qu’un bac+5 type master en spécialisation textile ou diplôme d’ingénieur vous ouvrira davantage de portes pour votre premier emploi.

Consultez la liste des 14 formations pour devenir ingénieur textile

Les types d’école pour devenir ingénieur textile

Les filières du métier ingénieur textile