Bac ES : comment réussir les épreuves d'économie et sociologie

L’épreuve d’éco socio est la plus importante du baccalauréat économique et social mais loin d’être la plus facile ! Pour réussir cette épreuve majeure, Diplomeo vous dévoile quelques clés qui vous permettront peut-être d’obtenir une bonne note coefficient 7, ou 9 !

Crédit Diplomeo

Vous avez choisi d’entrer en terminale économique et sociale, et à quelques jours de l’épreuve d’éco socio, vous vous demandez peut-être comment vous allez affronter la dissertation ou le commentaire. Pour réussir l’épreuve d’éco socio, rien de mieux que deux trois conseils de Diplomeo : bacheliers ES, prenez note !

Réviser, l’étape obligatoire pour réussir l’épreuve

Arriver le jour J sans une seule connaissance de cours ne peut en aucun cas vous réserver de bonnes surprises. Une épreuve d’éco socio sans révisions préalables est une épreuve ratée, à coup sûr. Réviser régulièrement tout au long de l’année est la meilleure option pour décrocher une bonne note. S’y prendre est un pari quelque peu risqué.

Bien qu’une importance particulière soit donnée à la formulation des phrases, à l’orthographe ainsi qu’à la syntaxe, vos correcteurs ne se laisseront pas duper  par des tournures de phrases travaillées et une bonne dose de mots soutenus. Quand le fond n’est pas là, la forme ne vous sort que très peu de temps de l’embarras en économie et sociologie !

Vous l’aurez compris, les professeurs attendent de vous des connaissances solides provenant de vos cours. Évidemment, ceux qui liront votre copie ne seront pas ceux qui vous ont accompagnés toute l’année et qui ont donc créé leur cours. Mais n’ayez crainte, tous les professeurs suivent le même programme, il n’y a donc pas de raison de douter de la légitimité du contenu de vos cours !

Pour vous aider, vous pouvez vous faire des fiches de révisions, pour revoir d'un coup d'oeil, les principaux concepts, auteurs et autres chiffres indispensables pour chaque chapitre. Pensez aussi à toutes les ressources en ligne que vous pouvez trouver. Plusieurs sites proposent des cours en ligne qui reprennent tout le programme de terminale, des MOOCs, mais aussi des fiches toutes faites (pratiques pour ceux à la bourre mais moins efficaces niveau apprentissage que celles que vous allez faire vous même)...

Varier les supports est un bon moyen d'intégrer les connaissances sans relire forcément plusieurs fois la même page car les cours sont présentés différemment, avec des graphiques etc. Si vous n'avez pas complètement compris certains points, lire des cours différents mais sur le même programme peut vous aider à éclaircir les dernières zones d'ombre.

Garder en tête la méthodologie pour savoir où aller

Il est important de savoir quelle méthodologie adopter selon le type d’épreuve : la dissertation, l’épreuve composée ou l’épreuve de spécialité (ou approfondie).

La méthodologie de l'épreuve d'économie approfondie

Il est conseillé de commencer par l'épreuve d'économie approfondie lorsque l'on a choisi cette spécialité. En effet, vous disposez de cinq heures pour vos épreuves. Cependant, il est préférable de consacrer une heure à celle-ci afin de vous assurer de la terminer et disposer du temps restant pour l'autre partie de l'épreuve. 

La méthodologie de la dissertation

Pour la dissertation, il y a trois phases clés à retenir : la lecture et l’analyse du sujet, la construction du plan et la rédaction finale.

Gérer son temps pour chaque étape est généralement ce qui vous pose le plus de souci. L’analyse du sujet peut prendre jusqu’à 30 minutes sur les trois heures alors détendez-vous ! 

Lisez les questions, imprégnez-vous du sujet et notez les liens entre le cours et le sujet sur une feuille de brouillon.

L’élaboration du plan est la deuxième phase qu’il ne faut surtout pas négliger en éco socio. La seule chose qui doit être entièrement rédigée au brouillon est l’introduction et la conclusion et pas le corps de la composition. Le squelette de la composition doit apparaître sous forme très détaillée. Enfin, laissez-vous du temps pour la rédaction finale afin que le correcteur n’ait pas l’impression de lire des hiéroglyphes !

La méthodologie de l'épreuve composée 

Pour l’épreuve composée, il est également question de trois phases : la restitution des connaissances tirées directement du programme d’éco ou de socio, l’étude du document, et le raisonnement à partir du dossier documentaire

Si la méthodologie pour la première et la deuxième étape ne pose pas réellement de problème, la troisième est à appréhender de la même manière que la dissertation, mais en exploitant les documents du sujet !

Attention au choix de l'épreuve. Celui-ci ne peut pas être déterminé à l'avance, car la dissertation peut aussi bien être d'éco que de socio, même constat pour l'épreuve composée.

S’entraîner pour ne pas être surpris le jour J

Avoir intégré la méthodologie est une chose, la mettre en pratique en est une autre. Par mettre en pratique, il faut entendre considérer la méthodologie et mettre en relation le cours avec la question posée.

Vous aurez beau penser être au point, si vous ne vous entrainez pas une seule fois en conditions d’examens, vous vous sentirez bien démuni le jour du bac.

Bloquez-vous une après-midi, considérez les quatre heures de l’après-midi comme celles de l’épreuve du bac ou cinq heures si vous avez choisi l’économie comme spécialité.

Demandez à ne pas être dérangé et surtout… faites l’effort de ne pas toucher à votre téléphone tout au long de l’épreuve. Montre, ok, stylos, ok, feuilles ok, sujet d’annales choisi, et hop, c’est parti pour une après-midi de composition.

Et si vous êtes un peu dans l'urgence et que vous ne pouvez pas consacrer une après midi pour vous entrainer, vous pouvez déjà relire des annales pour vous imprégner des épreuves et ne pas être surpris par certaines tournures de questions le jour J. Pensez aussi à relire les corrigés qui vont avec, ça peut vous donner un aperçu de ce qui est attendu de votre part le jour du bac, aussi bien au niveau de la forme que du fond. Autre solution pour tester vos connaissances, les quizz en ligne ou les applications qui vous permettent de voir s'il vous reste des points à travailler ou si vous êtes fin prêt pour l'épreuve.

Multiplier les sources d’information pour une copie unique

Les professeurs sont habitués à lire des copies de bac dont les auteurs recrachent le cours comme une poésie studieusement apprise par coeur, connecteurs logiques compris ! Mais cette technique mène très facilement au hors sujet, bête noire des épreuves de composition du bac. Et quand ce n’est pas hors sujet, la copie est bien fade et sans couleur.

Pour augmenter votre singularité, osez mettre des références dans votre copie. L'avantage de cette matière est que l'actualité vous donne quotidiennement des exemples à intégrer dans vos copies, plus compliqué pour une épreuve d'histoire. Vous pouvez commencer par lire la presse nationale, internationale et surtout économique. Les podcasts radios sont aussi un autre moyen de réviser autrement qu'avec ses fiches et ses cours. Bref, forgez-vous une culture générale pour créer des passerelles entre infos et éco socio !

Alice Meyer