Les étudiants en paramédical pourront faire médecine sans concours

Il y a quelques jours le gouvernement annonçait un certain nombre de mesures concernant la formation des professionnels de santé. Parmi elles, le renforcement des passerelles entre les études paramédicales et médicales ou encore la régionalisation du numérus clausus.

Les étudiants en paramédical choisissent médecine

Des faveurs pour le paramédical

Afin d’améliorer les relations entre les professionnels de santé et le gouvernement, de nouvelles décisions ont été prises concernant notamment la formation. C’est lors de la grande conférence santé jeudi 11 février que l’on a appris la régionalisation du numérus clausus, le renforcement de la filière universitaire de médecine générale et les bouleversements que vont bientôt connaître les métiers paramédicaux.

Pour eux en effet, plusieurs mesures seront effectives à partir de la rentrée prochaine. Les professionnels diplômés auront la possibilité d’entrer en 2e ou 3e années d’études médicales et les diplômés paramédicaux auront la possibilité de s’orienter vers des études de médecine sans passer le concours de la première année dès 2017. Tout cela se fera sous condition a précisé le Premier Ministre Manuel Valls.

Ces étudiants verront également leurs prestations sociales renforcées, leurs droits finissant par être alignés sur ceux des autres élèves universitaires.

Le gouvernement cherche enfin à étudier « les conditions de déploiement d’une offre publique de formation pour toutes les professions de santé » dans le but de corriger les inégalités. Il faut rappeler que ces formations sont souvent délivrées par des écoles privées imposant des frais de scolarité très élevés.

Du nouveau pour les étudiants en médecine

Du côté des étudiants en médecine, quelques mesures également, à commencer par la régionalisation du numérus clausus, déjà expérimentée dans une dizaine de régions dès fin 2015. Ainsi, le nombre d’élèves admis en 2e année sera fixé par la région et non plus l’établissement. L’idée est de répartir plus convenablement les médecins sur le territoire, notamment en fonction des besoins.

Enfin, une concertation aura lieu en 2016 au sujet des formations continues.

Trouvez la bonne école de commerce en fonction de votre profil

Retour en haut de page