335 000 étudiants en plus dans l'enseignement supérieur d'ici 10 ans

335 000. C’est le nombre d’étudiants qu’il devrait y avoir en plus en France d’ici 2024. Quels parcours ces élèves privilégieront-ils ?

Davantage d'étudiants dans le supérieur

Plus de jeunes donc plus d’étudiants

Le ministère de l’Éducation nationale révèle dans une note d'information sur son site que le nombre d’étudiants français ne cessera d’augmenter dans les dix années à venir. En 2016, ce sont déjà 40 000 élèves supplémentaires, soit une hausse de 1,6 %, qui se lanceront dans des études supérieures. Pour justifier le phénomène, le ministère met en avant « l’augmentation du nombre de bacheliers dans les séries générales ». Parmi les autres chiffres révélés, une estimation du nombre total d’élèves qui devrait passer de 2,5 millions d’inscrits en 2015 à 2,81 millions en 2024.

335 300 étudiants exactement selon les hypothèses pourraient donc intégrer l’enseignement supérieur. Pour expliquer cela, le ministère évoque « les chocs de naissances survenus en 2000, 2001 et 2006 ».

Parmi les filières qui profiteront le plus de cette hausse, les classes préparatoires (+2 %), les universités (+1,8 %), les formations d’ingénieurs (+1,4 %) et les IUT et BTS (+0,3 %).

De grosses ambitions

Face à ces constations, le gouvernement affiche une ambition principale, faire passer le nombre de diplômés de 45 % à 60 % en 10 ans. Pour ce faire, il s’appuie sur une autre hypothèse, le nombre de bacheliers sera « en forte augmentation pour toutes les séries du bac », et plus précisément pour les filières générales (+14,6 %).

Ces nouveaux étudiants de l’enseignement supérieur devraient majoritairement rejoindre l’université (+13,6 % par rapport à 2014). C’est d’ailleurs pour la filière Sciences et Staps que ces prévisions s’annoncent plus compliquées. Le cursus, déjà saturé en 2016, pourrait accueillir 106 000 étudiants de plus.

Les IUT et les classes prépa enregistrerontrespectivement une croissance de 10,24 % et 10,1 %.

Seuls les BTS connaitront une hausse plus faible, 6,7 % en plus pour leurs effectifs.          

Trouvez votre école

Retour en haut de page