Liste des formations pour devenir mécanicien

 

Mécanicien

Lecture

En France, on comptabilise 24 000 établissements relatifs à l’entretien et à la réparation de véhicules, sans compter les concessionnaires qui possèdent aussi leur propre garage. En tout, c’est plus 350 000 employés dans ce domaine. Grandement dominé par les hommes, le monde de la mécanique reste encore loin derrière des métiers qui tentent de se féminiser.

Ce secteur particulier est toujours à la recherche de main d’œuvre, car le nombre de voitures est toujours aussi important.

Quelles sont les missions d’un mécanicien ?

Le rôle premier d’un mécanicien est de s’occuper de la maintenance d’une voiture ou d’une moto (mécanicien et technicien moto). C’est lors d’une panne ou d’un accident qu’on fait appel à mécanicien. Il démonte, contrôle, répare et installe de nouveaux systèmes. C’est un expert de la voiture. Il connaît tout son fonctionnement et les pièces qui le constituent.

Le mécanicien est en charge du contrôle technique et du bon fonctionnement de la voiture, dont il doit s’occuper. Ainsi ses missions comprennent :

  • Faire la vidange
  • Réparer le moteur
  • Vérifier les freins
  • Remplacer les essuie-glaces  
  • Changer les roues
  • Installer un équipement électronique

Son travail est complété par celui du carrossier, qui s’occupe de la partie extérieure de la voiture. Il travaille au sein d’un garage, d’un concessionnaire de voitures ou à son compte.

Il travaille directement avec le client et doit l’accueillir. Après avoir délivré son diagnostic, il effectue la réparation puis il transmet la facture et encaisse le service.

Le mécanicien peut se spécialiser dans une marque ou un modèle particulier : voitures allemandes ou françaises, voitures diesel ou voitures électriques...

Quelles sont les qualités requises pour devenir mécanicien ?

Pour exercer ce métier, il est nécessaire d’avoir quelques qualités pour vous aider dans ce métier :

  • Savoir s’adapter : en fonction des marques et du modèle, le mécanicien doit apprendre ses techniques ainsi que les outils à utiliser.
  • Être rigoureux et habile : il est important pour le mécanicien de réaliser un travail propre, car un boulon mal visé peut vite rendre le véhicule inutilisable.
  • Avoir une bonne résistance physique : ce métier reste physique. Bien que des outils permettent d’aider le mécanicien dans son travail, il doit bouger, soulever, s’allonger et se lever pour mener à bien ses missions.
  • Avoir le sens de l’accueil et de la vente : il est également présent pour effectuer un service. Ainsi, il doit être accueillant pour former une clientèle fidèle.

Quel est le salaire d’un mécanicien et quelles sont ses perspectives d’avenir ?

En tant que mécanicien junior, il peut gagner le SMIC ou légèrement au-dessus, aux alentours de 1 200/1 300 €.

Il peut se diriger vers une formation en carrosserie pour avoir une double compétence et s’occuper entièrement de la voiture. Ces connaissances de la voiture peuvent lui permettre de devenir conseiller technique ou bien vendeur en pièces automobiles.

Par la suite, il peut monter en grade et devenir responsable d’une équipe de technicien ou bien chef d’atelier. Par la suite, il peut monter sa propre entreprise, en ouvrant son garage.

Les garages sont le plus souvent implantés dans les périphéries des villes ou dans les zones industrielles, pour avoir de la place.

Quelles sont les formations pour devenir mécanicien ?

Il existe plusieurs diplômes qui donnent accès à cette profession. Il vont d’un niveau 5 à un niveau 3 sur le RNCP.

Le CAP mécanique ou Maintenance des véhicules automobiles, option véhicules particuliers est accessible dès la 3ème pour une durée de 2 ans. Ils forment directement au métier et s’effectue au sein de lycées professionnels, un centre de formation pro ou dans un CFA.

Le CAP permet d’accéder à une Mention Complémentaire (MC) et se spécialiser : une MC Maintenance des systèmes embarqués d’automobile et une MC Maintenance des moteurs diesel et de leurs équipements. Le Certificat de Qualification Professionnelle (CQP) Mécanicien spécialiste automobile et le CQP Opérateur spécialiste service rapide donnent également davantage de compétences et une spécialisation.

Pour un niveau bac, le bac pro maintenance des véhicules et le bac technologique STI génie mécanique (option systèmes motorisés) et le bac techno STI2D sont deux formations en 3 ans qui forment au métier.

En niveau bac +2, il y a plusieurs formations pro pour intégrer le monde de la compétition :

  • préparateur et développement de véhicules de compétition
  • mécanicien sur véhicules de compétition

Le BTS MV (maintenance des véhicules) forme des professionnels de la voiture et de la vente. Il se divise en 3 spécialisations : véhicules particuliers, véhicules de transport routier et motocycles.  

Consultez la liste des 586 formations pour devenir mécanicien

Note moyenne des Formation

3.9/5


73 avis d'étudiants

Donnez votre avis