À la recherche de l'Ecole d'assistant social qui vous fera réussir ?

Trouvez et intégrez votre Ecole d'assistant social

en fonction :

Les écoles d’assistant social

Selon les chiffres de Pôle emploi, les salariés du social représentaient 1,2 million de personnes en 2018. Un chiffre qui ne cesse de croître depuis plusieurs années. L’assistant social ou l’assistant service de social fait partie des métiers du social. Comme la plupart des métiers de ce secteur, les femmes représentent près de 90 % des assistantes sociales.

Qu’est-ce qu’une école d’assistant social ?

En France, des écoles spécialisées dans les métiers du social permettent de former les futurs professionnels de l’action sociale, incluant la formation des assistants sociaux. Ces établissements proposent des formations de niveau 6 au niveau 1 au RNCP, en initiale, en alternance et à distance.

Les métiers du social sont sanctionnés par des diplômes d’état, dont les modalités sont régies par le Ministère de le la Santé par un décret. À la fin de la formation, les étudiants obtiennent le DEASS (diplôme d’État d’assistant de service social) qui leur permet d’exercer en tant qu’assistants.

Qu’est-ce que le DEASS ?

Ce diplôme s’effectue sur 3 ans et se prépare de la manière sur tout le territoire français. Il forme directement au métier d’assistant social. Ainsi il s’adresse à toute personne capable de faire preuve de qualités requises spécifiques : être à l’écoute, avoir de l’empathie, savoir conseiller et informer, être proche d’autrui…

Ce diplôme est accessible en formation initiale et en formation en alternance. Il est vivement recommandé de l’effectuer en alternance pour avoir une réelle expérience, avant la fin du diplôme.

Il est également ouvert aux professionnels du social qui souhaite obtenir un diplôme, après quelques années d’expérience. Ils ont la possibilité d’intégrer la formation en continue ou de faire une demande de VAE (validation d’acquis d’expérience).

Quel est le programme ?

Le DEASS a une partie théorique (1 740 heures) et une partie pratique (1 680 heures). La première année donne aux étudiants le contexte social. Puis, la deuxième année se consacre aux différents moyens d’intervention. Enfin, ils finissent par leurs futures missions et le rôle qu’ils joueront.

La première partie consiste aux matières fondamentales nécessaires à la bonne maîtrise des enjeux sociaux en France. Le programme est réparti en 10 unités, les étudiants abordent diverses matières des sciences sociales :

  • Théorie et Pratique de l’intervention en Service Social
  • Philosophie de l’action, Éthique
  • Droit
  • Législation et politiques Sociales
  • Sociologie, Anthropologie, Ethnologie
  • Psychologie, Sciences de l’Éducation, de l’Information et Communication
  • Économie, Démographie
  • Santé
  • Langue
  • Préparation à la Certification

La deuxième partie se trouve sous la forme d’immersion professionnelle à travers des stages obligatoires, à la fin de chaque année universitaire. La première année, les étudiants doivent réaliser un stage d’1 mois et demi puis 10 mois de stage réparti sur les 2 dernières années.

Pour les personnes qui possèdent déjà un diplôme de niveau 2 ou 1 ou une expérience professionnelle dans le social peuvent être dispensé de certains cours. Ils peuvent obtenir leur diplôme au bout de 2 ans.

Comment intégrer une école d’assistant social ?

Pour entrer dans une école du social, il faut directement postuler pour le diplôme concerné. Toute personne peut s’inscrire à cette formation. La procédure s’effectue sur la plateforme Parcoursup pour tout le monde (futur bachelier, salarié, en reprise d’étude, diplômée d’un bac+2 ou bac+3 social…).  

Les candidats sont sélectionnés sur leur dossier de candidature et sur un entretien de motivation. Les épreuves écrites ont disparu depuis la réforme. Un coût est à prévoir pour l’oral (90 €) et des frais de dossier pour certains établissements.

Le coût de la formation s’élève aux environs de 600 € par an. En plus, les étudiants peuvent s’acquitter des frais universitaires lorsque l’école est affiliée à un établissement public d’enseignement supérieur.

Quels sont les débouchés après une école d’assistant social ?

La suite logique est d’intégrer le marché du travail en tant qu’assistant social. Il sera possible de travailler au sein d’une structure publique d’aide sociale comme un hôpital, un établissement pénitencier, un organisme de protection social… Il est rare qu'un assistant social intègre une entreprise privée. 

Les titulaires du DEASS peuvent se diriger vers un autre métier du social et passer d’autres diplômes d’état comme le DECESF (diplôme d’État de conseiller en économie sociale familiale), le DEMF (diplôme d’État de médiateur familial)...

Consultez la liste des 100 formations en Ecole d'assistant social en France