Une nouvelle formation d’ingénieur sous le modèle des écoles de commerce

Les écoles d’ingénieurs réclament un nouveau cursus en trois ans afin de permettre à des étudiants d’accéder à des postes d’assistant ingénieur avec un bac+3.

Logo de la CTI (Commission des Titres d'Ingénieur)

Pourquoi la création d’un nouveau cursus ingénieur en trois ans est si important ?

Depuis de nombreux mois, les écoles d’ingénieurs demandent la mise en place d’une nouvelle formation (Bachelor) de niveau bac+3, en parallèle du diplôme d’ingénieur déjà existant. Cette formation permettrait :

  1. aux étudiants qui ne souhaitent pas aller jusqu’au bac+5 d’entrer dans la vie active plus rapidement en occupant des postes d’assistant ingénieur qui sont aujourd’hui, majoritairement, occupés par des jeunes diplômés surqualifiés.
  2. aux établissements d’élargir leurs offres de formations et ainsi leur recrutement de nouveaux profils d’étudiants.

Qu’en sera t-il de la qualité de ce nouveau diplôme d’ingénieur ?

Cette nouvelle formation ne viendrait pas remettre en question la qualité du diplôme. Ce n’est pas parce que le cursus se fera en trois ans qu’il sera de moindre qualité que le diplôme obtenu en cinq ans.

Un établissement français a déjà lancé cette nouvelle formation

Lors de la rentrée 2014, l’école des Arts et Métiers a mis en place un nouveau cursus qui permet aux bacheliers en sti2d de décrocher un diplôme d’ingénieur au bout de trois années d’études.

Vers une mise en place générale pour la rentrée de 2016 ?

Les écoles d’ingénieurs espèrent pouvoir mettre en place ce diplôme d’ingénieur (Bac+3) dès la prochaine rentrée. Cette formation s’adresserait en priorité aux baccalauréats professionnels et technologiques.

Trouvez la bonne école en fonction de votre profil

Retour en haut de page