Liste des formations pour devenir qualiticien

 

Comment devenir qualiticien ?

Vous êtes rigoureux, minutieux et organisé, et souhaitez exercer un métier à responsabilités au cœur du fonctionnement d’une entreprise ? Pourquoi ne pas être qualiticien ?

Qu’est-ce qu’un qualiticien ?

Un qualiticien, comme son nom le laisse supposer, a pour mission de s’assurer de la bonne qualité des productions et/ou des services d’une ou plusieurs entreprises. Plus que cela encore, il doit mettre en place des actions et des plans pour optimiser cette qualité. Spécialiste de son secteur, il sait parfaitement ce qui est un bon résultat et un mauvais, une action bénéfique et une médiocre. Pour détailler cela, voici les différentes missions principales qui occupent cette profession :

  • Le qualiticien met en place un système de contrôle qualité qu’il a lui-même défini au sein d’une entreprise. Ce contrôle est effectif de la réception des matières premières au stockage des produits finis, prêts à être livrés.
  • Il doit assurer un suivi des productions et des services, pour être certain que la qualité reste la même. Pour cela, il tient un manuel de qualité où sont dictées les procédures et consignes à suivre pour être conforme. Ainsi, le qualiticien n’est pas seulement quelqu’un qui vérifie, mais aussi quelqu’un qui agit et a le pouvoir de changer la nature des productions d’une boîte. Ses mesures ne sont pas uniquement préventives, mais aussi correctives.
  • Il communique avec l’ensemble des employés de l’entreprise pour leur faire connaître les démarches à suivre et les actions à mettre en place pour aller dans son sens.
  • Le qualiticien est de surcroît l’interlocuteur en cas de répression des fraudes ou de réclamations clients.

Caractéristiques, salaire et perspectives d’évolution

Le qualiticien peut travailler pour des entreprises de secteurs très différents : automobile, industrie pharmaceutique, transports routiers, urbains ou maritimes, assurances, agroalimentaire, aéronautique, énergie, logistique, ameublement…

En début de carrière, le qualiticien touche un salaire d’environ 2000 € brut. Ce montant peut atteindre les 5000 € après plusieurs années d’expérience professionnelle. Le qualiticien peut évoluer au sein de l’entreprise, en tant que responsable auditeur par exemple. Mais il peut même espérer endosser d’encore plus grandes responsabilités, au sein de la direction de la boîte notamment.

Quelles sont les qualités requises pour exercer cette profession ?

Pour être auditeur, il est nécessaire d’être particulièrement rigoureux et carré. Minutieux et fin observateur, rien ne lui échappe. D’autre part, le qualiticien doit être capable d’assumer de grosses responsabilités et avoir la tête sur les épaules.

Mais ce n’est pas tout : de très bonnes capacités relationnelles sont requises, il faut savoir imposer son autorité, mais rester diplomate et pédagogue pour pouvoir imposer ses directives aux employés d’une entreprise sans qu’on y oppose de résistance.

Bien évidemment, le qualiticien doit être un véritable expert dans son champ d’action et dans le secteur dans lequel s’est spécialisée la boîte pour laquelle il travaille : il doit savoir parfaitement de quoi il parle.

Quelle formation pour être qualiticien ?

Voici les différentes formations qui pourront vous amener au métier de qualiticien :

Bac+2 :

Bac+3 :

  • Licence professionnelle gestion de la production industrielle
  • Licence pro métiers de la qualité
  • Licence pro management des organisations
  • Licence pro qualité, hygiène, sécurité

Bac+5 :

  • Master qualité, hygiène, sécurité
  • Master management des projets et des organisations
  • Certains masters en écoles d’ingénieurs

Consultez la liste des 24 formations pour devenir qualiticien

Le type d’école pour de venir qualiticien

Les filières du métier qualiticien