Concours de nouvelles « 48 heures pour écrire »

Le concours « 48 heures pour écrire » est le premier concours d’écriture francophone au monde. Le thème de cette troisième édition sera dévoilé le vendredi 20 novembre 2015.

concours "48 heures pour écrire"
concours "48 heures pour écrire"

Présentation du concours « 48 heures pour écrire »

En 2014, la deuxième édition du concours « 48 heures pour écrire » a rencontré un grand succès. En effet, plus de 2 100 candidats ont participé à ce concours d’écriture. Edilivre organise une nouvelle édition. Pour connaître le thème imposé, il faudra vous rendre sur la page du concours le vendredi 20 novembre 2015 à 19h.

Le concours « 48 heures pour écrire » est gratuit et ouvert à tous, quels que soient la nationalité, l’âge et le lieu de résidence des participants.

Comment participer au concours « 48 heures pour écrire » ?

Si vous souhaitez participer à ce concours d’écriture, vous devez envoyer votre nouvelle par mail à nouvelles@edilivre.com.

Vous avez certains critères à respecter pour que votre nouvelle soit acceptée. Elle devra :

  • être au format Word ou PDF
  • respecter la thématique imposée qui sera dévoilée le vendredi 20 novembre 2015 à 19h sur cette page
  • ne pas dépasser les 10 000 caractères, espaces compris, soit environ 2 pages A4
  • être écrite en police Times New Roman de taille 12 avec interligne simple
  • être anonyme : votre nom, prénom ou pseudo ne doivent pas y figurer
  • ne pas contenir d’illustrations, images ou photos, uniquement du texte
  • les textes sous forme de poème sont acceptés

Par ailleurs, le mail accompagnant votre nouvelle devra obligatoirement contenir les informations suivantes :

  • nom et prénom du participant
  • pseudo du participant s’il souhaite être mis en avant sous un autre nom et conserver l’anonymat
  • titre de la nouvelle
  • préciser en toutes lettres : « En participant à ce concours, j’accepte pleinement son règlement disponible sur le site Edilivre.com »

Trouvez la bonne école en fonction de votre profil

Retour en haut de page