10 conseils pour progresser en orthographe

Vous en avez marre de faire des fautes et vous aimeriez progresser ? Pourquoi ne pas profiter de ces vacances d’été pour maîtriser une bonne fois pour toutes l’orthographe, les conjugaisons, les règles de grammaire et autres subtilités de la langue française ? En plus, on vous aide à vous y mettre !

L'accès à un dictionnaire est conseillé !

« Comme même », « malgré que », « sa va », « aller au coiffeur », « bonne anniversaire »,… : le web foisonne souvent de fautes plus grossières les unes que les autres. Si vous faites partie de ceux qui ont des difficultés en orthographe, voici dix conseils pour progresser.

Conseil n°1 : Confiance et motivation sont les maîtres mots de votre réussite

Sachez d’abord, que si vous faites des fautes, cela ne veut pas dire que vous n’êtes pas intelligent. Les problèmes d’orthographe relèvent en effet de la mémoire, ce qui n’est donc pas une fatalité ! Donc faites-vous confiance, vous pouvez y arriver ! Et pour vous aider pensez à tout ce que cela peut vous apporter : vous serez plus sûr de vous dans toutes vos activités écrites, et vous aurez moins de mal à vous faire comprendre. 

Conseil n°2 : Identifiez clairement votre problème

Les erreurs que vous commettez s’apparentent généralement à deux domaines : l’orthographe grammaticale et l’orthographe lexicale.

Le premier correspond aux modifications que l’on effectue sur les mots, que ce soit par des règles de grammaire, des accords… Et pour cela, pas de solution miracle : il faut apprendre et maîtriser les règles de la langue française.

Quant au second, il fait référence à la façon dont s’écrivent les mots, c'est un travail plus vaste mais pour remédier à ce problème, un bon vieux dictionnaire suffit ! 

Conseil n°3 : S’entraîner sans perdre de vue le plaisir !

Une fois les deux premiers conseils pris en compte, il convient de passer aux choses sérieuses. Il existe de nombreuses façons de progresser en orthographe qui ne soient pas barbantes pour autant : tests, quizz, jeux de lettres, les moyens ludiques ne manquent pas !

Et puis pourquoi ne pas mettre à profit vos vacances d’été à cet objectif que vous vous êtes fixé en écrivant des cartes postales à vos amis depuis votre transat ?

Conseil n°4 : La bonne vieille méthode reste néanmoins des plus efficaces

N’oubliez pas la dictée ! Cet exercice n’est sans doute pas le plus apprécié mais il n’en reste pas moins formateur. Les erreurs faites sont très bien intériorisées lors de la correction, ce qui permet de ne pas répéter sans cesse les mêmes fautes.

Conseil n°5 : La lecture, un exercice formateur

La visualisation est un moyen très efficace pour apprendre l’orthographe, les règles, la logique de la langue.

Et quand bien même vous n’aimeriez pas beaucoup lire, cela fonctionne également avec les BD et les magazines. Donc plus d’excuse valable !

Conseil n°6 : Faites des fiches

Lister les mots que l’on orthographie mal, voire que l’on ne connait pas, dans un répertoire que l’on relit régulièrement permet aussi de progresser. Cela permet de bannir les fautes fréquentes et d’enrichir son vocabulaire.

Conseil n°7 : Le dictionnaire est votre allié !

Pour écrire sans fautes, il faut se poser fréquemment la question « Comment ça s’écrit ? ». Et pour y répondre, rien de tel que le dictionnaire qu’il soit papier ou électronique. Même si l’avantage du dictionnaire matériel est qu’il permet aussi de découvrir de nouveaux mots.

Conseil n°8 : Une fois qu’on s’est lancé, il faut traquer les fautes

Pour avoir un essai garanti sans fautes, on conseille de faire trois relectures dont chacune d’entre elles aura sa mission attitrée : une pour le style, une pour la langue et l’orthographe, et une dernière plus générale.

Lors de la seconde relecture, arrêtez-vous sur chaque phrase et interrogez-vous sur l’orthographe, la syntaxe, la ponctuation

Conseil n°9 : Soyez malin !

Si malgré tous ces conseils vous butez encore sur un mot ou une règle de grammaire, n’hésitez pas ! Utilisez un synonyme ou reformulez votre phrase afin d’être sûr de vous. 

Conseil n°10 : Persévérez 

Devenir un pro en orthographe nécessite un travail qui peut paraître fastidieux, mais n’oubliez pas tout ce que vous avez à y gagner, que ce soit dans vos relations professionnelles ou amicales.

Retour en haut de page