Formation à distance : « S’autocoacher pour réussir »

Vous souhaitez vous lancer dans une formation à distance ? Découvrez le témoignage de Christine, qui suit actuellement un DEES Immobilier par correspondance !

choisir-la-formation-a-distance

Christine, 45 ans, a choisi cette année de se lancer un nouveau défi : reprendre ses études et obtenir un diplôme dans l’immobilier. Entrée en contact avec INEAD, un établissement de formations par correspondance, grâce à Diplomeo, elle nous raconte son parcours. Interview

Comment vous est venue l’idée de suivre une formation par correspondance ?

À la suite de mon congé parental, je suis devenue autoentrepreneur dans le secteur de l’immobilier. Diplômée d’un BTS commercial, j’ai travaillé pendant 15 ans et je voulais me lancer dans une nouvelle aventure en indépendant. L’immobilier reste un secteur très concurrentiel et je voulais mettre toutes les chances de mon côté. Il fallait que j’acquière de nouvelles qualifications afin d’être la plus opérationnelle possible. Mais vu ma situation, j’ai 45 ans et je suis maman de deux enfants, la formation initiale semblait peu adaptée. J’ai donc souhaité en savoir davantage sur la formation à distance.

Vous avez donc commencé vos recherches sur Internet…

Tout à fait ! Parmi les sites visités, je suis tombée sur Diplomeo. J’ai laissé mes coordonnées et trente minutes après, un conseiller me recontactait. Nous avons donc pu échanger ensemble sur les différentes formations susceptibles de m’intéresser dans le domaine de l’immobilier. On m’a alors mis en relation avec deux établissements. J’ai été surprise que le responsable de la formation chez INEAD me rappelle aussi vite. Intéressée par leur DEES Immobilier, il a su répondre à toutes mes questions et s’est montré très à l’écoute de mon projet. J’ai commencé ma formation dans la foulée, en octobre dernier.

Comment se déroule votre formation ?

Je tiens à saluer le sérieux de INEAD. Au-delà de l’aspect pédagogique, ils ont su me rassurer, me mettre en confiance, car j’avais quitté l’école depuis plusieurs années et c’était pour moi un pari osé. D’un point de vue pratique, en ce qui concerne l’organisation, ils m’envoient régulièrement des supports de cours par voie postale. Pour moi c’est très important de pouvoir me référer à des écrits et pas seulement à une plateforme en ligne. Nous sommes évalués à distance par l’intermédiaire de devoirs que l’on doit rendre. À la fin de la formation, l’école nous propose de nous inscrire à l’examen dans l’académie dans laquelle on se trouve. Très régulièrement, des professeurs ou un tuteur reviennent vers nous, sans même que l’on ait besoin de faire appel à eux. C’est appréciable de savoir que même par correspondance, on n’est pas seul face à ses cours !

Quels sont selon vous les avantages de la formation à distance ?

Bien que cela demande un énorme travail personnel, chacun peut travailler à son rythme. Étudier par correspondance me permet d’allier ma vie professionnelle et personnelle avec l’envie de me former. De plus, nous avons la possibilité d’effectuer des stages pratiques, comme pour n’importe qu’elle formation initiale et cela me semble très important pour juger de notre avancée.

Conseillerez-vous à quelqu’un de choisir la formation à distance ?

Selon moi, cela s’apparente à un défi que l’on se donne à soi même. Il faut s’autocoacher et cela demande une réelle implication. Vis-à-vis de mes clients, je pense que c’est une preuve de mon investissement. Réussir à conjuguer vie familiale, professionnelle tout en préparant un diplôme de l’enseignement supérieur montre que l’on est motivé.

Retour en haut de page